Décès du géographe et écrivain québécois d’origine haïtienne Georges Anglade

L’écrivain québécois d’origine haïtienne Georges Anglade et sa femme Mireille sont morts hier à Port-au-Prince des suites du séisme qui a violemment ébranlé Haïti mardi après-midi. Durant la journée d’hier, on espérait toujours les trouver vivants sous les décombres d’une maison mais plus tard dans la soirée, leur fille ainsi que Frantz Voltaire, un ami, a confirmé leur décès à RDI.

Né à Port-au-Prince en 1944, Georges Anglade a immigré au Québec en 1969, où il a notamment contribué à fonder l’Université du Québec. Il y a d’ailleurs été professeur de géographie sociale jusqu’en 2002. Il a aussi été conseiller spécial auprès du président Aristide et conseiller spécial auprès du gouvernement Préval en Haïti. Il a écrit de nombreux livres où Haïti occupait une place capitale. Sa femme et lui étaient en Haïti pour visiter des proches.

On était par ailleurs toujours sans nouvelles de plusieurs écrivains haïtiens, dont Frank Étienne, qui étaient à Port-au-Prince au moment du séisme, en prévision du festival littéraire Étonnants voyageurs, auquel devait participer dès aujourd’hui Dany Laferrière.

Si dès la matinée on a su que le lauréat québécois du prix Médicis 2009 était hors de danger, plusieurs de ses collègues manquaient toujours à l’appel en fin d’après-midi. On ignorait toujours ainsi si l’illustre poète haïtien de 74 ans, Frank Étienne, était sain et sauf, personne n’ayant réussi à obtenir de ses nouvelles.

Malgré les courriels et les appels envoyés dans divers réseaux sociaux, on n’avait toujours pas hier soir retrouvé la trace du romancier Jean-Claude Fignolé, de Yannick Lahens (tous deux édités en France) et de Gary Victor. Plus tôt dans la journée, l’écrivain Jean-Philippe Dalembert et le jeune poète James avisaient quant à eux, dans Facebook, qu’ils étaient indemnes, ainsi que leur famille.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]