Dépenses militaires : un sommet depuis 1945 au Canada

Région :

Tandis qu’il se propose de réaliser d’importantes coupures dans les services offerts à la population, le gouvernement fédéral investit plus dans les dépenses militaires qu’il ne l’a fait depuis la fin de la Deuxième Guerre mondiale.

Dans une note socio-économique dévoilée aujourd’hui, l’Institut de recherche et d’informations socio-économiques (IRIS) présente l’évolution des dépenses militaires canadiennes et son effet sur le budget fédéral.

« Que ce soit lors de notre intervention en Corée ou pendant toute la durée de la guerre froide nous n’avons jamais autant investit dans nos forces armées qu’en ce moment au Canada. Les autres grands pays industrialisés qui ne sont pas membres permanents du Conseil de sécurité de l’ONU investissent en moyenne 1,3% de leur PIB dans la défense, tandis que nous dépensons 1,6%. Rien pourtant ne semble justifier ces dépenses énormes. » constate Philippe Hurteau auteur de la note.

Du point de vue des finances publiques, la situation canadienne est également problématique en raison de la part toujours grandissante qu’occupent les dépenses militaires au sein du budget global de l’État canadien.

Comme le montre la note, le gouvernement fédéral consacrait, en 2000, 6 % de son budget au financement de la Défense nationale. En 2011, la part des dépenses budgétaires accaparée par les dépenses militaires aura atteint près de 8 %.

« Si nous ramenions les dépenses militaires au niveau de 2005, c’est 4,7 G$ qui seraient disponibles dans le budget du gouvernement fédéral et qui pourraient servir à financer d’autres services ou, du moins, à éviter qu’on ne les coupe.», ajoute Philippe Hurteau, chercheur à l’IRIS.

La note socio-économique Dépenses militaires au fédéral est disponible gratuitement sur le site web de l’IRIS : www.iris-recherche.qc.ca



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]