Daniele Ganser: « Les Guerres illégales de l’OTAN »

Les Guerres illégales de l’OTAN, le nouveau livre de Daniele GANSER, auteur du très remarquable Les Armées secrètes de l’OTAN  est maintenant traduit de l’allemand en français.


Parue en octobre 2016, l’édition originale de ce livre a été très bien accueillie dans les pays de langue allemande (notamment en Suisse, le pays de l’auteur, bien sûr mais également en Allemagne et en Autriche). Dans sa langue originale, l’ouvrage en est déjà à sa 7e édition, et totalise plus de 50000 exemplaires vendus…

L’auteur a donné de nombreuses conférences dans de grandes villes, devant des salles combles et un public généralement jeune et très enthousiaste. Certaines ont été enregistrées et sont visibles sur le Net, en allemand. L’une d’elles a d’ailleurs été doublée en français. Vous pouvez la voir ici.

Historien et irénologue [chercheur pour la paix], Daniele GANSER est un spécialiste de l’Histoire contemporaine depuis 1945 et un expert en politique internationale. Ses principaux axes d’étude sont la recherche pour l’énergie et la géostratégie, les mises en œuvre de guerres secrètes, les conflits pour les ressources et la politique économique. Il est le fondateur et le directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energie Research) à Bâle (www.siper.ch). Son précédent ouvrage en français est Les armées secrètes de l’OTAN. Père de deux enfants, le professeur Ganser vit avec sa famille dans les environs de Bâle (en Suisse).

Daniele Ganser. Crédit photo Tobias Sutter

Quel accueil sera fait en France à son très important travail ?

Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale et la fondation de l’Organisation des Nations Unies, prévaut l’interdiction de faire la guerre. Seules 2 exceptions permettent le recours à la force armée. D’une part subsiste le droit à l’autodéfense, et d’autre part l’action guerrière contre un pays est autorisée en cas de mandat préalable et explicite du Conseil de Sécurité de l’ONU. Hormis ces deux cas précis, la guerre est, depuis plus de 70 ans, proscrite par le droit international.

Cependant la réalité est toute autre. De nombreuses guerres dévastent le globe, et la fin des conflits militaires n’est pas en vue. Durant ces 7 dernières décennies, certains pays membres de l’OTAN ont trop souvent mené des guerres illégales, ce qui demeure encore aujourd’hui lourd de préjudices pour les populations des pays visés… mais sans conséquences pour les responsables.

Ce livre décrit, à travers l’exemple de 13 pays, comment des guerres illégales furent menées dans le passé (Iran, Guatemala, Égypte, Cuba, Vietnam, Nicaragua, Serbie), et le sont encore dans le présent (Afghanistan, Irak, Libye, Ukraine, Yémen et Syrie). Il montre comment les fondements de l’organisation pacifique qu’est l’ONU, et en particulier l’interdiction de faire la guerre, furent clairement sapés. Une terrifiante description d’une angoissante actualité, un plaidoyer pour la paix, un réquisitoire contre l’OTAN…

Extraits du livre

De courts extraits ont été mis en ligne et sont déjà disponibles sur la page Facebook qui lui est consacrée, ici.

Voici deux documents en lien avec le chapitre 8: La guerre illégale contre Cuba (1961)

Titre : Les Guerres illégales de l’OTAN

Sous-titre : Une chronique de Cuba jusqu’à la Syrie 
Auteur : Daniele GANSER
Traduit de l’allemand par Laurent BÉNAC et Jonas LISMONT.
N° ISBN : 978-2-917112-39-7
On peut le commander ici: 

[1] Vidéo YouTube: Le côté obscur de Wikipédia

Comment discréditer efficacement et impunément.

Wikipédia a supplanté toutes les encyclopédies, papier ou en ligne. Vous pensez que c’est un site de référence, sûr, fiable, interactif ? Regardez cette enquête fouillée, sur le mode détective, mais documentée comme un travail d’universitaire, et détrompez-vous. […] Il existe au sein de Wikipédia des structures totalitaires voire mafieuses, qui rendent impossible une discussion factuelle et la modification des articles dans certaines parties de l’Encyclopédie en ligne. Certains modérateurs et administrateurs problématiques sévissent en particulier dans les domaines des sciences politiques et sociales. […]

 

Historien et irénologue, Daniele GANSER est un spécialiste de l’Histoire contemporaine depuis 1945 et un expert en politique internationale. Ses principaux axes d’étude sont la recherche pour l’énergie et la géostratégie, les mises en œuvre de guerres secrètes, les conflits pour les ressources et la politique économique. Il est le fondateur et le directeur du SIPER (Swiss Institute for Peace and Energie Research) à Bâle (www.siper.ch). Son précédent ouvrage en français est « Les Armées secrètes de l’OTAN ». Père de deux enfants, le professeur Ganser vit avec sa famille dans les environs de Bâle (en Suisse).



Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]