De qui la France est-elle l’otage?

Le 21 octobre 2023, les pays arabes organisaient le « Sommet de la paix » au Caire où ils se sont réunis avec les bourreaux du peuple Palestinien !

Pendant ce temps Israël continuait de bombarder les enfants de Gaza. Des millions de personnes, partout dans le monde, manifestent actuellement contre Israël. 

En moins de deux semaines, c’est plus de 2000 enfants qui ont été tués à Gaza par les sionistes ! Quelle justification à ce crime contre l’humanité ?

Les sionistes ont utilisé le bon prétexte de l’opération Déluge d’Al-Aqsa du 7 octobre, lancée par l’organisation de la résistance palestinienne, le Hamas, pour organiser le nettoyage ethnique et le génocide du peuple Palestinien dans la bande de Gaza afin de mettre la main sur ce territoire de manière définitive. Le contenu des tracts qui ont été parachutés sur le nord de Gaza démontrent clairement cet objectif non dissimulé de la part d’Israël. 

Puis, les hypocrites allaient se déchaîner sur les plateaux des télévisions en faisant les vierges effarouchées, choquées par le fait que toute personne lucide puisse tenir un autre langage que celui de la « vérité infaillible » du système mondialiste aux mains des léo-straussiens, américano-sionistes !

La doxa mondialiste léo-straussienne est la vérité révélée ! On ne peut la contredire, ni oser penser différemment ! Toute parole dissidente est condamnable et punissable par la loi. Qui ne justifie pas les horribles crimes d’Israël sur la population civile de Gaza, est un paria, un hérétique, une anomalie qu’il faut corriger sur le champ par une répression haineuse et l’homicide social, psychique, physique, spirituel grâce au lynchage médiatique organisé par les bourreaux des enfants de Gaza ! 

Les bombes au phosphore blanc tombent comme une pluie de feu sur cette population martyrisée et l’occident pervers, comme d’habitude, se tait, approuve et soutient le fascisme d’Israël en interdisant toute protestation à ce scandale absolu.

L’eau pour Gaza a été coupée. L’électricité a été coupée. L’approvisionnement en carburant a été coupé. Les médicaments et la nourriture ont été stoppés à la frontière. La volonté génocidaire de la part des sionistes est totale et non dissimulée ! 

Les 2 millions 300.000 Palestiniens de Gaza martyrisés par Israël, sont ouvertement traités « d’animaux » : la haine des sionistes pour les Palestiniens est démesurée ! Des images de portables prises par des Israéliens, circulent sur les réseaux sociaux, montrant de jeunes soldats de Tsahal urinant sur les cadavres de Palestiniens dépouillés de leurs vêtements et scandant des appels à faire de Gaza un vaste cimetière ! L’acharnement d’Israël contre cette population de femmes et d’enfants principalement, a poussé Vladimir Poutine à comparer ce qui se passe en ce moment au siège de Leningrad.

Bien d’autres images qui sont parvenues de Gaza se passent de tout commentaire tellement elles sont bouleversantes, choquantes, abominables. C’est la raison pour laquelle le monde entier manifeste contre Israël. 

Bien entendu, en France, le pouvoir du fascisme totalitaire macronien, serviteur de l’empire américano-sioniste, mondialiste, appuyant depuis 2022 le pouvoir ukro-nazi de Kiev, a évidemment interdit toute manifestation en France en faveur des Palestiniens !

L’hôpital baptiste d’Al-Ahli a été bombardé par une « bombe intelligente » air-sol des USA, un JDAM de 2 tonnes. Les sionistes ont écrit cyniquement sur le compte X de l’armée israélienne : « En raison du manque de matériel et de personnel médical, il a été décidé de bombarder l’hôpital baptiste de Gaza pour l’euthanasier ! »

Ce tweet a été rapidement supprimé pour accuser ensuite le Hamas d’avoir bombardé l’hôpital ! Mais cette parole écrite en arabe continue de circuler sur les réseaux sociaux…

Le nord-américain, Antony Blinken a été le premier à venir à Tel Aviv pour soutenir le régime criminel Israélien. Puis c’est Ursula Von Der Leyen accompagnée de Roberta Metsola, responsable de la Commission Européenne et présidente du Parlement Européen avec le chancelier Allemand Olaf Scholz ainsi que le premier ministre britannique Rishi Sunak et enfin le faux président Joe Biden qui tous ensemble sont venus donner leur bénédiction à Israël pour qu’il puisse tranquillement poursuivre le massacre des innocents. 

Tout à coup, les armes et l’argent destinés à l’Ukraine ont été détournés sur Israël ! On peut également noter au passage que 850 fonctionnaires de l’Union Européenne ont envoyé une lettre ouverte à von der Leyen en lui rappelant qu’elle avait outrepassé les prérogatives de sa fonction, en allant soutenir Israël dans sa folie génocidaire…

Il est important de souligner qu’une majorité d’israéliens proteste contre Netanyahou condamné pour ces actions de crimes contre l’humanité…

Il va de soi que les transferts d’aide humanitaire contrôlé par les Israéliens, les USA et l’Egypte, à travers le Rafah, ne sont tolérés que parce que ces transferts permettent l’infiltration confortable des agents du Mossad qui entrent ainsi aisément dans Gaza pour détecter la position des tunnels de la résistance avec du matériel de haute technologie, afin de pouvoir ensuite les pilonner par des bombardements incessants.

Lesquels d’entre nous peuvent tolérer que les Occidentaux, toujours les mêmes, aient rejeté la résolution du Conseil de Sécurité de l’ONU pour un cessez-le-feu humanitaire à Gaza ?

Macron, encore une fois, est au service exclusif des USA, des mondialistes, des Rothschild et de toute la clique léo-straussienne sioniste, anéantissant tous les intérêts de la France et des Français. Les USA, isolés de la communauté internationale, ont imposé leur veto criminel, soutenu par une lâche abstention de la Grande Bretagne et la veulerie de la dictature française.

Le droit international est violé à répétition par Israël et les « gouvernants » en Occident n’y ont rien à redire ! Le droit de la guerre est violé de manière scandaleuse par Israël qui prive une population civile, d’eau, de nourriture, de médicaments, d’électricité, de carburant… Et les pouvoirs qui ont pris en otages les pays occidentaux n’y ont rien à redire !

En France, Jean-Paul Delescaut, secrétaire de l’UD CGT Nord a été placé en garde à vue par les milices de la dictature fasciste de la macronie, parce qu’il a publié un communiqué appelant à la paix en Palestine et il a été accusé « d’apologie du terrorisme » ! On en est là aujourd’hui en France ! Tout est inversé : le mensonge est la vérité et la perversion est innocence.

La CGT Nord dépose plainte pour dénonciation calomnieuse et pour délit imaginaire de la classe politique ayant usurpé le pouvoir en France. Depuis quand le fait d’appeler au cessez le feu et de dénoncer les crimes de guerre sont des délits? 

Réponse : depuis que les mondialistes léo-straussiens font la pluie et le beau temps sur l’Occident tout entier !

Un arrêté préfectoral interdisant dans le Tarn et Garonne une manifestation contre la guerre à Gaza, considère « la tenue d’une manifestation de soutien au peuple palestinien » comme « une atteinte à la dignité humaine » !

Comment expliquer une telle dérive des « autorités » en France ?

C’est dans un télégramme du 7 octobre 2023, que Darmanin stipulait aux préfets : « Les manifestations pro palestiniennes, parce qu’elles sont susceptibles de générer des troubles à l’ordre public, doivent être interdites ». 

Dans son jugement du 18 octobre 2023, le Conseil d’Etat condamnait la « regrettable approximation rédactionnelle du télégramme contesté », ainsi que le viol de l’Etat de droit en France, par Darmanin ministre de l’Intérieur, en lui rappelant qu’en France, le droit de manifester était toujours d’actualité, même pour soutenir le peuple Palestinien.

Le Conseil d’Etat attribue au seul préfet et à la seule motivation spécifique de chacun de leur arrêté, le droit de fonder une interdiction de manifester. L’instruction de Darmanin était ainsi jugée sans portée juridique. Le jugement du Conseil d’Etat stipulait ainsi : 

« A ce titre, il revient au préfet compétent, sous le contrôle du juge administratif, de déterminer, au vu non seulement du contexte national décrit au point 6, mais aussi des circonstances locales, s’il y a lieu d’interdire une manifestation présentant un lien direct avec le conflit israélo-palestinien, quelle que soit du reste la partie au conflit qu’elle entend soutenir, sans pouvoir légalement motiver une interdiction par la seule référence à l’instruction reçue du ministre ni la prononcer du seul fait qu’elle vise à soutenir la population palestinienne. » 

Cela signifie que la responsabilité de chaque préfet pourra être recherchée s’il venait à porter voie de fait contre le droit de manifester. 

Ceci étant dit, les préfets, (contrôlés par les Inspecteurs Généraux tous Franc Maçons depuis la fin de la seconde guerre mondiale), continuent actuellement d’interdire, sous l’ordre non pas juridique mais politique de Darmanin, les manifestations pour la paix et en soutien aux droits du peuple palestinien. Il est donc illégal de soutenir les victimes innocentes de Gaza !

Ainsi au soir du 19 octobre le tribunal administratif cassait l’interdiction de la manifestation parisienne de la place de la République, interrompant par le fait même le matraquage des milliers de manifestants présents pour soutenir les Palestiniens de Gaza. 

Une autre circulaire du 10 octobre 2023, portant atteinte aux libertés publiques, provient celle-là de Dupond Moretti (Cf., Franceinfo du 10/10/23) Cette circulaire dit : 

« Les manifestations sur la voie publique ayant pour objet, directement ou indirectement, de soutenir le Hamas, organisation inscrite sur la liste de celles qui font l’objet de mesures restrictives spécifiques dans le cadre de la lutte contre le terrorisme par le règlement d’exécution du Conseil du 20 juillet 2023 visé ci-dessus, de justifier ou de valoriser les cas de récentes manifestations mentionnées par le ministre de l’Intérieur et des outre-mer et entraîner des troubles à l’ordre public, résultant notamment d’agissements relevant du délit d’apologie publique du terrorisme ou de la provocation publique à la discrimination, à la haine ou à la violence contre un groupe de personnes en raison de son appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion, les exactions telles que celles du 7 octobre 2023, sont interdites.»

Les gens au pouvoir en France pointent unilatéralement les actes sanglants du Hamas, mais oublient systématiquement de dire que les Palestiniens, et en particulier ceux de la Bande de Gaza, sont les victimes de crimes continus contre l’humanité, depuis 75 ans ! Les exactions d’Israël sont innombrables et indéfendables ! (humiliation et oppression de masse infligées aux Palestiniens de Gaza ; transformation de Jérusalem en capitale de l’Etat d’Israël ; annexion illégale du Golan, arrestations ou assassinats arbitraires de Palestiniens ; destructions violentes des habitats palestiniens et occupations illégales des biens appartenant aux Palestiniens … etc.) Ce déni de justice et de vérité heurte la majorité des peuples de la Terre qui, très massivement (Cf., les condamnations répétitives d’Israël par l’ONU), se prononcent pour le droit inaliénable des Palestiniens à un État souverain et démocratique.

Mais la dictature fasciste macronienne n’en reste pas là :  des députés « Renaissance » et LR comme Estrosi ou Ciotti pratiquent un amalgame ignoble entre l’antisémitisme et critique légitime d’une politique d’apartheid pratiquée par Israël…

On se souviendra longtemps de cette déclaration de l’ex-vedette de la chanson, Enrico Macias, sur CNews disant qu’il fallait :  « dégommer physiquement » les gens de la France Insoumise qui défendent les Palestiniens !

Philippe Poutou, porte-parole du NPA, a rappelé que, dans un « État de droit », il revient logiquement au débat public et non au ministre de la Police de trancher ce genre de question ! Il a également rappelé l’illégitimité sur tous les plans de l’oppression israélienne et la légitimité du principe de la résistance palestinienne.

Depuis que Macron, au nom du peuple Français, s’est rangé dans la bande des soutiens aux Ukro-nazis de Kiev, les exactions du régime fasciste macronien sont devenues innombrables : mise au pas du Jury du CAPES de philosophie par Gabriel Attal ; persécution illégale contre Sébastien Ménesplier, secrétaire général de la FNTE-CGT, et contre Jean-Paul Delescaut, pendant que la traque des mal-pensants s’intensifie sur Internet. Les médecins opposants au narratif mensonger sur la Covid-19 et les vaccins à ARNm aux effets secondaires désastreux sur un nombre considérable de victimes sont actuellement poursuivis en justice avec un acharnement qui dépasse l’entendement …!

Macron et son régime fasciste totalitaire, organisent la marche décomplexée non seulement vers la guerre civile, mais aussi vers la Troisième Guerre mondiale !

Conclusion

Une fois de plus et à l’occasion de ces nouveaux crimes contre l’humanité commis sur la population civile de Gaza et principalement sur les enfants de Gaza, par les sionistes, le peuple Français démontre qu’il est massivement opposé à l’idéologie fasciste du pouvoir illégitime actuel ayant pris en otage la France et les Français, préparant ainsi, avec une étrange détermination, la prochaine guerre civile qui sera également mondiale. Les « autorités » Françaises actuelles sont pitoyables et minables. Ce sont assurément les Français qui paieront les conséquences de cette perversion et décadence orchestrées par des traîtres à la Nation !

Il va également de soi que les pouvoirs mis en place par les mondialistes, à la tête des pays occidentaux – grâce à la tricherie et à la falsification des votes – se révèlent une fois de plus, dans les postures radicalisées en faveur du génocide actuel des civils de Gaza, sont les réels auteurs du management de la terreur, les organisateurs du terrorisme, des assassins dont il faudra impérativement s’occuper dès que possible !

On peut se demander, si l’expérience des criminels mondialistes occidentaux contre la Russie, utilisant sans scrupules les Ukrainiens comme chair à canon, s’étant révélée un échec absolu, n’aurait pas déplacé le front vers de nouvelles victimes pour entraîner la Russie à prendre position en s’éloignant de son territoire s’étant révélé comme une véritable forteresse impénétrable ?!

Vladimir Poutine, après avoir envoyé des tonnes de matériel de secours et de soins, ainsi que des vivres par avion à Gaza, a fait entendre que dans le cadre du déploiement de deux groupes de frappe aériens américains en mer Méditerranée, les forces aérospatiales russes entamaient des patrouilles permanentes dans la zone neutre de l’espace aérien au-dessus de la mer Noire avec des Mig-31 équipés de systèmes Kinzhal.

Le président russe soulignait que les missiles Kinzhal ont une portée de plus de 1000 kilomètres à la vitesse de Mach 9, impossible à intercepter, ajoutant que ce n’était pas une menace, mais juste une mise à jour des informations pour ceux qui sauraient les entendre…

Jean-Yves Jézéquel

Le 24 octobre 2023

 



Articles Par : Jean-Yves Jézéquel

A propos :

Jean-Yves Jézéquel, philosophe et psychanalyste, diplômé du troisième cycle en sciences humaines, est l’auteur d’une trentaine d’essais en philosophie, spiritualité, religion, psychologie. Il publie également depuis 2014, une série d’analyses sur les grandes questions actuelles de société.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]