Des militaires cachés dans un camion d’aide : Opération meurtrière israélo-américaine à Nuseirat

La résistance palestinienne qualifie l'opération de “crime de guerre grave” et précise que Tsahal a tué un certain nombre d'otages restants au cours d'un massacre qui fait plus de 200 morts.

Les forces terrestres israéliennes se sont cachées à l’intérieur d’un camion utilisé pour la livraison d’aide humanitaire afin d’infiltrer le camp de réfugiés de Nuseirat le 8 juin, perpétrant un nouveau massacre de plus de 200 Palestiniens.

Des images diffusées par la chaîne de télévision Al Jazeera montrent le camion à l’intérieur de Nuseirat, accompagné de chars blindés.

“Un camion est arrivé, transportant de l’aide humanitaire et des vêtements, et soudain 10 soldats en sont sortis et m’ont tiré dessus, une fois dans la poitrine et deux fois dans les pieds. Les tirs d’artillerie ont commencé, et j’ai vu des dizaines de citoyens à terre, y compris des gens avec la tête coupée”, a déclaré aux journalistes un Palestinien qui a survécu au massacre.

“Le camion venait du port américain que l’occupation a établi sur la côte de Gaza”, ajoute-t-il.

a rapporté Israel Hayom dans les heures qui ont suivi l’opération sanglante qui a vu la libération de quatre otages israéliens.

 

Les médias israéliens ont confirmé que les troupes s’étaient cachées à l’intérieur d’un camion décrit comme étant utilisé pour la “livraison de mobilier”.

“L’armée israélienne, y compris le Shin Bet et l’unité spéciale de lutte contre le terrorisme de la police israélienne, Yamam, ont utilisé un camion de livraison de mobilier comme couverture pour s’infiltrer dans la zone près de l’hôpital Al-Awda”,

Les otages ont été transportés jusqu’au ponton flottant construit par les États-Unis à l’aide du même camion.

Les autorités sanitaires de Gaza ont indiqué que plus de 200 Palestiniens, en majorité des femmes et des enfants, ont été tués au cours de l’opération lancée avec l’aide de l’armée américaine.

“Nous confirmons ce qui a été révélé par les médias américains et hébreux sur la participation américaine à l’opération criminelle qui a été menée aujourd’hui”,

a déclaré le Hamas dans un communiqué, ajoutant que l’implication de Washington

“prouve une fois de plus le rôle complice de l’administration américaine et sa pleine participation aux crimes de guerre commis dans la bande de Gaza”.

“Nous appelons nos peuples arabes et islamiques, ainsi que les peuples libres du monde, à accroître la pression et à intensifier le mouvement de dénonciation de l’agression et du génocide à Gaza… Nous devons œuvrer pour y mettre fin et traduire ses auteurs en justice afin qu’ils répondent de leurs crimes et de l’assassinat d’enfants et de civils de sang-froid”, ajoute le communiqué.

Le Dr Tanya Haj-Hassan, médecin en soins intensifs pédiatriques à Médecins sans frontières (MSF), a déclaré à Al Jazeera que l’hôpital Al-Aqsa

“est un véritable bain de sang… on dirait un abattoir”. “Il y a du sang partout. Beaucoup de gens ont perdu des membres. C’était tellement horrible”.

“Nous ne cesserons pas de travailler tant que tous les otages ne seront pas rentrés chez eux et qu’un cessez-le-feu n’aura pas été conclu. Il est essentiel que cela se produise”, a déclaré le président américain Joe Biden depuis la France.

“Les États-Unis soutiennent tous les tentatives de faire libérer les otages encore détenus par le Hamas, y compris les citoyens américains. Cela inclut les négociations en cours ou d’autres moyen”,

a ajouté le conseiller à la sécurité nationale, Jake Sullivan, depuis Washington.

Le porte-parole de la branche armée du Hamas, les Brigades Qassam, a déclaré plus tard dans la journée de samedi que le massacre de Nuseirat était un “crime de guerre grave”, révélant qu’Israël a également tué un certain nombre d’otages restants.

“En commettant d’horribles massacres, l’ennemi a pu libérer certains de ses captifs, mais il en a aussi tué d’autres au cours de l’opération. L’opération représente un grand risque pour les otages ennemis avec un impact dévastateur sur leurs conditions de vie”, peut-on lire dans la déclaration d’Abou Obeida.

Pour leur part, les responsables israéliens ont salué leur première opération réussie de sauvetage de captifs après huit mois d’une guerre génocidaire.

“Ils ont dit que cette opération se déroulerait dans des circonstances très compliquées et dangereuses. Je le savais, mais sans hésitation, j’ai décidé de mener cette opération parce qu’il s’agissait d’Israéliens captifs et que je me fie aux héros de Yamam et de Shabak [commandos spéciaux de la police et de la sécurité intérieure] qui ont attaqué et libéré les captifs”, a déclaré le Premier ministre israélien, M. Netanyahou.

La libération des quatre otages a également incité le chef de l’opposition, Benny Gantz, à reporter sa démission imminente du gouvernement d’urgence de M. Netanyahou.

 

Version originale : Troops hid inside aid truck for deadly US-Israel operation in NuseiratThe Cradle, le 8 juin 2024

Traduction: Spirit of Free Speech



Articles Par : The Cradle

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]