Print

Des soldats filmés en train de menacer la foule avec une grenade à Hawarra
Par Global Research
Mondialisation.ca, 18 septembre 2007
ISM 18 septembre 2007
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/des-soldats-film-s-en-train-de-menacer-la-foule-avec-une-grenade-hawarra/6811

Pendant le mois saint de Ramadan, alors que les Palestiniens jeûnent, l’armée israélienne a décidé de fermer le checkpoint Hawarra à Naplouse. Hier dimanche à 11h, deux militants des droits de l’homme voulaient quitter Naplouse en passant par le checkpoint Hawarra, où ils ont trouvé une foule de gens attendant de rentrer chez eux.

 Des soldats filmés en train de menacer la foule avec une grenade à Hawarra

Pendant le mois saint de Ramadan, alors que les Palestiniens jeûnent, l’armée israélienne a décidé de fermer le checkpoint Hawarra à Naplouse. Hier dimanche à 11h, deux militants des droits de l’homme voulaient quitter Naplouse en passant par le checkpoint Hawarra, où ils ont trouvé une foule de gens attendant de rentrer chez eux.

Les Palestiniens attendaient pacifiquement, espérant que le checkpoint ouvrirait bientôt. Alors qu’ils attendaient, les soldats sont devenus plus agressifs envers eux, qui étaient coincés sans pouvoir aller nulle part.

Les militants internationaux ont essayé de filmer la situation, mais furent confrontés à l’hostilité des soldats, l’un d’entre eux leur disant : « Vous voulez que je leur tire dessus ?« .

L’armée a continué à harceler les Palestiniens, un soldat menaçant de jeter une grenade dans la foule comme au baseball. Ils ont chassé les militants du checkpoint et le commandant a essayé de voler leur caméra. Heureusement, en réagissant et courant vite, la caméra a été planquée.

Lorsque les soldats ont vu qu’ils n’arriveraient pas à prendre la caméra, ils sont devenus très agressifs, disant à un militant : « Je vais tuer ton ami ! « . Il a couru après l’autre militant qui fuyait avec la caméra. Personne n’a été blessé et les deux militants ont pu s’échapper, mais il faut se souvenir que le matin même, un Palestinien, à Naplouse, n’a pas eu cette chance.

La fermeture des checkpoints à travers toute la Cisjordanie pendant le Ramadan n’est qu’une nouvelle attaque contre les Palestiniens musulmans et la culture palestinienne.

Il y a quelques temps, le gouvernement israélien avait dit qu’il lèverait les restrictions sur les Musulmans de plus de 50 ans qui souhaitaient se déplacer en Cisjordanie et à Jérusalem pendant le Ramadan.

Ce qui s’est avéré faux, quand on voit les longues attentes aux checkpoints, et que Mustapha Barghouthi a été refoulé quatre fois vendredi, alors qu’il essayait d’atteindre la Mosquée Al-Aqsa.

 

ISM, 18 Septembre 2007

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.