Print

«Diplomatie assassine» ou sabotage du sommet Kim-Trump par Pompeo? …
Par Mondialisation.ca
Mondialisation.ca, 05 mars 2019

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/diplomatie-assassine-ou-sabotage-du-sommet-kim-trump-par-pompeo/5631714

Sélection d’articles :

L’Empire, voleur des peuples

Par Oscar Fortin, 02 mars 2019

J’appartiens à cette génération qui aura, sans nul doute, connu cette façon inédite de voler des milliards de dollars au nom de la démocratie et du mieux-être de l’humanité. Ces vols se réalisent au su et à la vue de tout le monde sans que les bonnes âmes s’élèvent pour crier au scandale. Le silence de nos chefs d’État, associés à celui de nos Églises, de nos juges, donne bien le niveau moral auquel nous en sommes arrivés.  Ce NOUS comprend tous ceux et toutes celles qui se font soutiens et promoteurs de cet Empire dont la seule ambition est de dominer le monde.

Qui sont les dictateurs brutaux?

Par Mark Taliano, 03 mars 2019

Les présidents Assad et Maduro ne sont pas des dictateurs brutaux.  Nous sommes les brutes (dictateurs brutaux). Nous sommes les dictateurs qui imposent la guerre économique et les guerres ainsi que les changements de régime contre des pays paisibles.  C’est nous qui soutenons des terroristes. C’est nous qui imposons la  » peine de mort  » en tuant  des centaines de milliers de personnes avec nos armes, nos mercenaires, nos avions de guerre, et nos bombardements terroristes.

«Diplomatie assassine». Mike Pompeo a-t-il saboté le sommet Kim-Trump?

Par Prof Michel Chossudovsky, 04 mars 2019

« Si Kim Jong-Un meurt soudainement, ne m’en parlez pas (…) Vu l’historique de la CIA, je n’aurai rien à dire » (Pompeo, octobre 2017). Comment la RPDC peut-elle faire confiance au négociateur en chef de Washington après cela? Diplomatie courtoise au dîner. Sourires aux lèvres des deux côtés. Un beau dîner privé. « Tous passent du bon temps. Du moins, je l’espère », a dit Trump. (…) En fin de compte, cependant, il n’y a pas eu de déclaration officielle ou de communiqué conjoint. Mais que s’est-il passé? Qu’est-ce qui a mal tourné?

Irak : Le projet de création d’un Chiistan, d’un Sunnistan et d’un Kurdistan tient toujours

Par Elijah J. Magnier, 04 mars 2019

En 2003, quand les USA ont proclamé leur occupation de l’Irak, les journalistes entraient dans le pays par voie aérienne ou à partir du Koweït en étant intégrés aux forces d’occupation. N’ayant pas droit à ce luxe, j’ai pris un taxi de Beyrouth à Damas, puis un autre de la capitale syrienne à Bagdad. La route était longue et je ne savais rien sur la façon de me déplacer seul dans un pays que je n’avais jamais visité jusque-là. Mais j’avais déjà vécu ce genre d’expérience.

Au Yémen, guerre locale, enjeux internationaux

Par Samir Saul, 04 mars 2019

De tous les conflits en cours, celui au Yémen est à la fois cruel et peu suivi. Il a fallu le meurtre sordide de Jamal Khashoggi en octobre 2018 pour qu’un tant soit peu d’attention soit porté sur d’autres activités saoudiennes, entre autres au Yémen. Comme justification de son entrée en guerre, Riyad invoque l’affrontement contre l’Iran et assimile les forces yéménites qu’il combat à des prolongements de Téhéran.

Canada – L’ange SNC-Lavalin ou le Diable dans l’eau bénite

Par Philippe Giroul, 04 mars 2019

Dans la tourmente entourant la saga SNC-Lavalin vs le gouvernement Trudeau, il ne faut pas ignorer que SNC-Lavalin reçoit des aides financières gouvernementales pour tenter de trouver des solutions acceptables à la gestion des tonnes de déchets nucléaires dont le gouvernement du Canada est le propriétaire.

Les forces spéciales italiennes à Camp Darby

Par Manlio Dinucci, 05 mars 2019

La nouvelle n’est pas officielle mais on en parle déjà : à partir d’octobre le tricolore (drapeau italien, ndt) flottera sur Camp Darby. Les États-Unis sont-ils sur le point de fermer leur plus grand arsenal dans le monde en dehors de la mère-patrie, en rendant à l’Italie les environ 1000 hectares de territoire qu’ils occupent entre Pise et Livourne ? Pas du tout. Ils ne sont pas en train de fermer…

Le «hirak» (mouvement) contre «le mandat de la honte» de Bouteflika

Par Jérôme Duval, 05 mars 2019

Abdelaziz Bouteflika ne cède pas. Sourd à la contestation de la rue, il se porte officiellement candidat à un cinquième mandat après vingt années passées au pouvoir en Algérie. Annoncé candidat à un cinquième mandat, le président algérien Abdelaziz Bouteflika, qui fêtait samedi 2 mars son 82eanniversaire, est quelque part hospitalisé dans une clinique en Suisse…

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

Faites un don

 

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.