Print

Élections Bolivie, les putschistes seront confondus – entrevue Claude Morin
Par Claude Morin et Robin Philpot
Mondialisation.ca, 22 octobre 2020
Le pied à Papineau CKVL
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/elections-bolivie-les-putschistes-seront-confondus-entrevue-claude-morin/5650441

Le peuple bolivien a connu une grande victoire lors des élections du 18 octobre 2020 qui ont porté au pouvoir Luis Arce du MAS (Mouvement pour le socialisme), qui a travaillé étroitement avec l’ancien président Evo Morales, renversé lors d’un coup d’État en 2019 après avoir remporté les élections.

Claude Morin, ancien professeur d’Histoire de l’Université de Montréal, décrit les très nombreux obstacles que le peuple bolivien et ses leaders politiques ont dû surmonter pour gagner cette élection. Il décrit le parcours du nouveau président Luis Arce, son rôle comme architecte financier du « miracle bolivien », son engagement à renverser les mesures de privatisation que les putschistes avaient enclenché après le coup d’État de 2019.

Sur la question de l’exploitation des réserves de Lithium, les plus importantes au monde qui aurait été à l’origine du coup d’État, il s’est engagé à reprendre le contrôle de cette ressource malgré ce qu’en dit tous les Elon Musk de ce monde (« We will coup whoever we want »)

Claude Morin passe en revue les défis du nouveau président, dont et surtout la fronde de la région orientale de la Bolivie où le putschiste Luis Fernando Camacho refuse de reconnaître la victoire du MAS de Luis Arce. Mais aussi les militaires qui avaient abandonné Morales en 2019 même si celui-ci avait gagné l’élection.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.