En solidarité avec le peuple burkinabè

Photo : Mikaël Aurelio Doulson Alberca https://karamareporter.wordpress.com/

 

Nous, mouvements sociaux, organisations et partis politiques progressistes, personnalités et citoyen-ne-s saluons avec respect et admiration le peuple burkinabè.

Nous nous réjouissons avec le peuple du Burkina de la chute de Blaise Compaoré.

Retrouvant sa dignité, s’inspirant des périodes les plus glorieuses de son histoire, mais aussi des idéaux de Thomas Sankara, nous affirmons qu’il montre l’exemple pour l’ensemble des pays africains et pour l’ensemble des peuples du monde qui luttent pour leur souveraineté et leurs droits fondamentaux.

En solidarité avec le peuple burkinabè :

  • Nous condamnons fermement les actes de la France qui a exfiltré le dictateur Blaise Compaoré.
  • Nous exigeons la fin de l’impunité et par conséquent, nous exigeons que Blaise Compaoré soit rendu à la justice du Burkina Faso.
  • Nous exigeons également que les dignitaires du régime de Blaise Compaoré ne soient protégés dans aucun pays et qu’ils soient également remis à la justice du Burkina.
  • Nous exigeons que Blaise Compaoré soit jugé pour sa participation dans les différentes guerres de la région, Libéria, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, qui ont fait des dizaines de milliers de morts et des centaines de milliers de victimes.
  • Nous dénonçons et condamnons les politiques françafricaines.
  • Nous exigeons l’annulation immédiate et sans condition de la dette extérieure publique du Burkina Faso. Cette dette, en vertu du droit international, est largement odieuse et illégitime puisqu’elle a été contractée par un régime dictatorial, à son profit et en toute connaissance des créanciers.
  • Nous rappelons qu’une demande d’enquête parlementaire est déposée devant le parlement français sur l’assassinat de Thomas Sankara, et demandons qu’elle soit mise à l’ordre du jour le plus vite possible et que toutes les archives de l’époque soient accessibles sans restriction.

Nous restons mobilisés avec le peuple burkinabè dans sa conquête de liberté, de justice sociale et de souveraineté.

Signataires :

CADTM international,
Réseau international Justice pour Thomas Sankara justice pour l’Afrique,
Survie,
AFASPA (Association Française d’Amitié et de Solidarité avec les Peuples d’Afrique),
Afric Avenir International,
Afrique en lutte,
Arbeitskreis Panafrikanismus München,
Association Per à Pace,
ATTAC/CADTM Burkina Faso,
ATTAC/CADTM Maroc,
Balai citoyen Paris,
CADTM Lubumbashi,
CADTM-Togo,
Cedetim/Ipam,
Centre Europe – Tiers Monde (CETIM, Genève, Suisse),
Comitato italiano Sankara XX,
Comité Thomas Sankara Montpellier (CTSM),
Édition Page deux (Suisse, Lausanne),
Ensemble ! (membre du Front de Gauche),
Europe solidaire sans frontières (ESSF), France,
Femmes en Résistance,
Fondation Frantz Fanon,
Forum civique Bamako Mali,
Le Partit Occitan,
Marche mondiale des Femmes (MMF)
Mouvement pour le Socialisme/Bewegung für Sozialismus (MPS/BFS), Suisse
NAD-UNIKIN (RDC),
No Vox Burkina,
No Vox,
NPA,
Parti communiste français (PCF) P
IR (Parti des indigènes de la république)
Rassemblement National Démocratique au Sénégal
REPPADD (Réseau Panafricain pour la Paix, la Démocratie et le Développement),
Réseau Sortir du colonialisme,
RNDD Niger,
Union des Populations du Cameroun (UPC),
United Action for Democracy (UAD)


Albert Bourgi, professeur des universités,
Alhassane Dicko, Association malienne des expulsées,
Ameth Lo, Christian Bousquet (journaliste retraité),
Aminata D. Traoré (membre du FORAM, Forum pour l’Autre Mali),
André Chassaigne (président du groupe GDR à l’Assemblée nationale et Député du Puy-de-Dôme),
Andy Wynne (Britain),
Angèle Bassolé (poète éditrice),
Anne Grossmann (membre de l’association S.A.R.A),
Annie Pourre (No vox),
Antonio Lozano (écrivain),
Balufu Bakupa Kanyinda (cinéaste),
Bernard Souyris (Ethnologue),
Bruno Jaffre,
Christian Darceaux,
Clariste Soh Moube (membres du FORAM, Forum pour l’Autre Mali),
Clémentine Autain,
Demba Moussa Dembélé (Économiste Sénégal),
Dialo Diop (Secrétaire général élu du Rassemblement National Démocratique -RND – Sénégal),
Dominique Josse, Responsable Secteur Afrique, Parti Communiste Français (PCF),
Dominique Vidal (journaliste),
Éric Toussaint (porte parole CADTM international),
Erica Deuber Ziegler (historienne de l’art),
Ernest Harsch, Columbia University, New York,
Gabin Dabiré (musicien en Italie),
Ibni Oumar Mahamat Saleh Brahim, Mouvement du 03 Février (M3F),
Ibrahima Kebe, Faso-Kanu, Mali,
Idrissa Touré, Joko ni Naaya,
Issa N’Diaye (professeur),
Jacques Casamarta,
Jacques Jouet (auteur de la pièce Sankara et Mitterrand),
Jean Gadrey (Professeur d’économie, membre du conseil scientifique d’Attac),
Jean Ziegler (sociologue, vice-président du comité consultatif du Conseil des droits de l’homme de l’ONU),
Jean Didier Verdenot, Acteur Citoyen du Nande
Jean-Paul Lecoq (PCF, ancien député français, membre de la commission Affaires étrangères),
Juan Montero Gómez (philosophe),
Ladji Traoré, Parti Alliance Populaire Progressiste (APP), Secrétaire Général, Maire adjoint de Sélibaby, Ancien responsable PAI,
Mahamadou Torunsie, ORTM,
Mamadou Diallo, Reseau Joko ni Naaya,
Mamadou Goïta (directeur exécutif IRPAD/Afrique Bamako),
Mariam Sankara,
Michel Galy (politologue, auteur),
Michel Husson (économiste),
Mireille Fanon-Mendès-France,
Mary Coulibaly, Collectif des Orpailleurs,
Mouhieddine Cherbib (Comité pour le Respect des Libertés et des Droits de l’ Homme en Tunisie),
Niema Movassat, député du Bundestag (parlement d’Allemagne), DIE LINKE,
Nicolai Röschert (AfricAvenir International),
Nicolas Pinoit (Professeur de philosophie),
Nils Andersson (ancien éditeur),
Noël Mamère,
Nouhoum Keita (journaliste Radio Kayira),
Odile Tobner (fondatrice, avec Mongo Beti, de la revue Peuples Noirs-Peuples Africains, ancienne présidente de Survie),
Pascale Larenaudie,
Raphaël Granvaud (militant de Survie et auteur du livre Que fait l’armée française en Afrique ?),
Robin Shuffield (cinéaste),
Samir Amin (président du forum mondial des alternatives, directeur du forum du tiers monde),
Samy Johsua (militant à Ensemble !),
Sana Seni (coordinateur national de No Vox Burkina),
Sushovan Dhar (political activist and trade unionist, India),
Thuy Tien HO (cinéaste),
Udry Charles-André (économiste, site alencontre.org)
Vincent Ouattara (écrivain professeur),
Yaffa Sekouba (Collectif des orpailleurs de Fokokoch de Kobada – COFK).



Articles Par : CADTM

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]