Print

Et ce sera justice.
Par Global Research
Mondialisation.ca, 03 septembre 2009
ISM 3 septembre 2009
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/et-ce-sera-justice/15036

Amira AL KAREM, 15 ans, a déposé plainte le 31 août devant la Cour Pénale Internationale à La Haye (Pays-Bas).

Une adolescente de Gaza, Amira Al Qarem, 15 ans, a porté plainte auprès de la Cour Internationale de Justice à La Haye, contre Israël et son armée d’occupation suite à son attaque unilatérale contre Gaza qui a eu lieu l’hiver dernier.

Lors de cette attaque, Israël a tué près de 1400 personnes à Gaza dont la majorité était des civils, blessé plus de 5300 personnes et détruit 14000 bâtiments dont 31 bâtiments d’ONG.

Le mercredi 14 janvier 2009 vers 17h, Amira, se trouvait chez elle dans le quartier de Tal Al Hawa au sud-ouest de la ville de Gaza. Elle était avec son père, son frère de 13 ans Ala, et sa soeur de 15 ans, Ismat, lorsque les chars israéliens ont attaqué le secteur.

Puis la vie d’Amira a basculé dans l’horreur. Après une nouvelle explosion, son père qui était allé voir ce qui se passait a été tué par un tir de char. Alors qu’Amira pleurait au côté du corps de son père a été blessée à la jambe droite par un nouveau tir de char. Son frère et sa sœur qui sont ensuite partis chercher du secours ont été tués par l’armée d’occupation israélienne à quelques dizaines de mètre de la maison.

Amira est ensuite restée seule, sans nourriture, sans soins, juste à se cacher dans le quartier pour éviter la mort et survivre.

Plus de 60 heures après le début de son supplice, Amira a finalement été découverte lorsqu’Iman Eid, le propriétaire de la maison où elle avait trouvé refuge, est revenu chez lui et l’a trouvée allongée dans la chambre, faible et déshydratée.

Amira a été transportée d’urgence à l’hôpital Shifa où elle a subi immédiatement une intervention chirurgicale à la jambe droite et a du être transfusée.

Lors de la conférence de presse organisée à La Haye, Amira a déclaré : «Je viens déposer cette plainte contre l’armée d’occupation pour tous les enfants de Gaza. Je veux faire quelque chose pour changer la situation

Son avocat, Gilles Devers, a déclaré : «C’était un crime contre l’humanité et c’est pourquoi nous déposons plainte auprès de la Cour Internationale de Justice. Les politiciens israéliens et les responsables de l’armée israélienne doivent être tenus pour responsables. L’attaque de janvier dernier visait les civils palestiniens

Le procureur général de la Cour Internationale de Justice, Luis Moreno Ocampo, avait annoncé en février dernier qu’il commençait des « analyses préliminaires » au sujet d’éventuels crimes de guerre commis par Israël pendant sa guerre contre Gaza.

Il a reçu, à ce jour, des plaintes et des preuves de la part du Ministre de la Justice de l’Autorité Palestinienne, Ali Kashan, ainsi que plus de 360 plaintes en provenance d’organisation non-gouvernementales et d’individus.

Nous espérons seulement que justice soit faite.

Lire le témoignage d’Amira pris au lendemain de l’attaque par DCI-Palestine : « Une adolescente de 14 ans blessée, découverte 60 heures après la mort des membres de sa famille« 

Retrouver ici le dossier de la plainte.


Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.