Print

Exercices américains de simulation d' »intervention » dans un pays riche en pétrole
Par Global Research
Mondialisation.ca, 02 mai 2006
Ria Novosti 2 mai 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/exercices-am-ricains-de-simulation-d-intervention-dans-un-pays-riche-en-p-trole/2371

Les exercices des états-majors Unifield Quest 2006 ont eu lieu aux Etats-Unis. Au cours des exercices, les représentants de l’administration Bush ont mis en scène des scénarios « d’intervention » dans un pays islamique imaginaire riche en pétrole situé à proximité des frontières méridionales de la Russie et de maintien de la paix dans un autre Etat voisin, lui aussi fictif, fait savoir lundi la revue U.S. News and World Report.

« Le scénario principal comportait la « Fédération européenne du Sud-Est », pays musulman situé au bord de la « mer Caucasienne », ayant pour adversaire le « Pays Rouge » soutenu par la Russie », lit-on dans la revue.

Les résultats des exercices seront publiés le 31 juillet dans un « livre blanc » qui permettra à divers départements du gouvernement américain « d’améliorer la coordination et la planification précédant un conflit qui faisaient défaut avant l’intervention en Irak ».

Le « Pays Rouge » est décrit dans les documents officiels sur les exercices Unifield Quest publiés par le commandement spécial des forces armées américaines: The US Army Training and Doctrine Command (TRADOC).

« Le « pays Rouge » entretient des contacts globaux, c’est un des plus grands producteurs de pétrole du monde », lit-on dans un document.

Ce pays imaginaire « a une histoire longue de 2 500 ans », il est actuellement contrôlé par « un gouvernement théocratique agressif » et dispose « de forces armées modernes, y compris aériennes, terrestres et navales ».

« Le « Pays Rouge » est capable de détenir des armes nucléaires et peut employer ses armes de destruction massive dans toute la région pour créer une menace pour les ressources naturelles et, éventuellement, pour entraîner de nombreux pays dans un conflit armé », indiquent les documents du TRADOC.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.