Experts: les dépenses mondiales de défense ont dépassé 1,8 trillion de dollars en 2019

Des dix principaux pays ayant les dépenses de défense les plus importantes, on trouve en tête les Etats-Unis, la Chine, l’Arabie saoudite, l’Inde, le Royaume-Uni et la Russie qui arrive après l’Allemagne et la France.

C’est l’agence Jane’s Defence Industry & Markets Intelligence Centre, analyste sur les informations des budgets de défense au niveau mondial, qui vient de fournir des données pour l’année passée.

Augmentation des dépenses d’armement des pays de l’UE. «En 2019, les dépenses mondiales de défense ont dépassé 1,8 trillion de dollars. Ce résultat est largement dû à la croissance des dépenses de défense en Europe», ont déclaré les experts de Jane’s. Selon le rapport annuel de cette même agence sur l’évolution des dépenses de défense pour 2019, la croissance des dépenses mondiales de défense a ralenti de 1% en 2019, contre 6% en 2018. Les experts ont cependant déclaré que «bien qu’il y ait eu une baisse dans la plupart des régions, ces coûts des pays européens ont augmenté de 5,2%. De plus, six des dix budgets de défense les plus élevés en 2019 appartiennent aux pays européens» tout en notant que dans cette zone la croissance la plus rapide concerne la Bulgarie qui a affiché des dépenses de défense en 2019 de 125%. «Cela est dû au paiement effectué en août par le pays pour huit chasseurs F-16 Block 70», explique l’expertise. Selon l’agence Jane’s, les dépenses totales de défense de l’Europe atteindront 300 milliards de dollars au cours des deux prochaines années. «Depuis 2005, ils se situent entre 250 et 275 milliards de dollars. En 2019, les budgets de défense des pays d’Europe occidentale et orientale ont augmenté respectivement de 4% et 12%. Les dépenses de défense de l’Allemagne et de la Suède ont augmenté de 11% et 9%. Depuis 2014, les dépenses de défense dans les pays d’Europe orientale ont plus que doublé – passant de 4 milliards de dollars en 2013 à 10,4 milliards de dollars en 2019», a déclaré Fenella McGerty, analyste principale à Jane’s sur le dossier concernant l’analyse des dépenses de défense pour l’année 2019 . On estime que le budget total de la défense de l’Europe de l’Est passera à 57 milliards de dollars d’ici 2030 et représentera 2,7% du total mondial.

La dépense russe bien loin derrière celle des Etats-Unis. Selon Jane’s, le budget de la défense de la Russie en 2019 s’élevait à 48 milliards de dollars (au taux du dollar américain de 2019), soit 1 milliard de plus qu’un an plus tôt. En 2018 et 2019, la Fédération de Russie s’est classée huitième dans la liste des pays ayant les dépenses de défense les plus importantes.

Les dépenses de défense américaines sont les premières. Les dépenses de défense des États-Unis en 2019 se sont élevées à 726,2 milliards de dollars (40% des dépenses mondiales de défense), en légère baisse par rapport à l’année précédente (742 milliards de dollars). Selon les résultats de 2020, les dépenses de défense de Washington devraient chuter à 721 milliards de dollars, selon les experts. En 2020, les États-Unis devraient donner la priorité à des travaux dans les domaines de l’hypersound, de l’intelligence artificielle, de l’énergie directionnelle, de l’autonomie, de la cybernétique et de l’espace.«Au cours des dix prochaines années, l’augmentation annuelle des dépenses mondiales de défense passera de 1,5 à 2%», a déclaré Fenella McGerty. L’agence composée d’experts en la matière a révélé les dix principaux pays ayant eu les dépenses de défense les plus importantes en 2019: les États-Unis (726 milliards de dollars), la Chine (217 milliards de dollars), l’Arabie saoudite (57 milliards de dollars), l’Inde (57 milliards de dollars), le Royaume-Uni (56 milliards de dollars), la France (53 milliards de dollars), Allemagne (48 milliards de dollars), Russie (48 milliards de dollars), Japon (45 milliards de dollars), Corée du Sud (41 milliards de dollars). Par rapport à 2018, la liste actuelle n’a pas beaucoup changé. L’Allemagne est passée à la septième place, tandis que le Japon a pris la neuvième.

Globalement, l’Otan augmente ses dépenses de défense. Dix pays – membres de l’Alliance de l’Atlantique Nord (Otan), dont la Bulgarie, la Grande-Bretagne, la Grèce, la Lettonie, la Lituanie, la Pologne, la Roumanie, les États-Unis, la France, l’Estonie, ont porté leurs dépenses de défense à 2% du produit intérieur brut (PIB). «En 2014, seuls quatre membres de l’Otan – le Royaume-Uni, la Grèce, les États-Unis et la France – ont atteint ce chiffre», ont déclaré les experts de  l’agence.

La zone pacifique loin derrière les dépenses des Etats-Unis. Selon Jane’s, la part de la région Asie-Pacifique (APR) dans les dépenses mondiales de défense est de 472 milliards de dollars. «Le budget de la défense de la Chine s’élevait à 217 milliards de dollars en 2019, soit 46% du niveau régional. L’Inde occupe la deuxième place en termes de dépenses de défense avec 56 milliards de dollars (12% de l’indicateur régional)», a déclaré Jane’s, notant qu’en 2018 le budget de défense de la Chine s’élevait à 208 milliards de dollars.

Au Moyen-Orient et en Afrique subsaharienne, cet indicateur représente respectivement 13 milliards et 174 milliards de dollars, selon les experts.

Olivier Renault



Articles Par : Olivier Renault

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]