Faites vos jeux, rien ne va plus! Comment le gouvernement peut-il parler de cinquième vague?

« En politique, rien n’arrive par hasard. Chaque fois qu’un événement survient, on peut être certain qu’il avait été prévu pour se dérouler ainsi. » Franklin D. Roosevelt

La troisième dose réputée magique sera votre cadeau de Noël !

Décidément, rien ne va plus. Alors que le xième confinement prévu par Ferguson en mars 2020 devrait se mettre en place rapidement, tout déraille.

La Guadeloupe et maintenant la Martinique n’acceptent plus d’être traitées comme d’anciens esclaves soignés au chlordécone, sans eau courante pour au moins un quart des habitants, sans reconstruction de l’hôpital brûlé il y a 4 ans,[1] etc.

Rien ne va plus, car des millions de gens défilent dans toutes les villes du monde,[2] pour refuser l’obligation d’injection d’une substance génique expérimentale qui ne protège pas ni de la maladie ni de la contagion, mais tue ou rend handicapés des milliers de gens dans le monde dont des jeunes qui ne risquent rien du Covid, mais tout du pseudo vaccin.

Rien ne va plus, car les gouvernements veulent cacher les Covid post vaccinaux (ou complications de la spike) chez les vaccinés et demandent aux infirmières de les soigner à domicile pour diminuer les statistiques d’hospitalisations des double-injectés.

Les médecins ont ordre de se taire sur les complications des injections et sur les Covids vaccinés hospitalisés qui sont classés non vax lorsque leurs ennuis surviennent moins de 15 jours après la seconde injection…. Ce qui dissimile l’hécatombe post vaccinale particulièrement forte dans les deux mois qui suivent la première injection.[3]

Un mensonge qui dure trop longtemps à trop de personnes finit par se dévoiler… Lorsque la propagande prend l’ascenseur la vérité, prend l’escalierdit le dicton, mais elle commence à émerger. Cnews interviewe le professeur Perronne, même si le journaliste effaré à l’idée de morts du vax demande au professeur d’assumer ses propos (et oui monsieur consultez le VAERS banque de recueils des effets secondaires aux USA dépendant de la FDA et des CDC par exemple ou la banque de données anglaise de l’office national des statistiques, ou européenne, etc.).

Oui, avant de se faire injecter « aveuglément » par des soignants violant le consentement éclairé et libre, et toutes les lois qui l’imposent, renseignez-vous ; vous sauverez la vie de vos enfants encore indemnes. Et si vous avez été injecté, ne multipliez pas les rappels, car on observe davantage d’effets secondaires au fur et à mesure de la répétition des doses (les victimes déclarent-elles plus parce qu’elles seraient moins dupes ?).

Informations sur infections respiratoires selon le réseau Sentinelles

« La surveillance des IRA a pour objectif le suivi des épidémies de GRIPPE, de Covid-19 ainsi que celles dues aux autres virus respiratoires saisonniers (VRS, rhinovirus et métapneumovirus).

En France métropolitaine, la semaine dernière (2021s45), le taux d’incidence des cas d’infection respiratoire aiguë (IRA) vus en consultation (ou en téléconsultation) de médecine générale a été estimé à 112 cas pour 100 000 habitants (IC 95 % [98 ; 126]). Ce taux est en augmentation par rapport à la semaine 2021s44 (données consolidées : 90 [79 ; 101]).

Au niveau régional, les taux d’incidence les plus élevés ont été observés en : Grand Est (227 [143 ; 311]), Provence-Alpes-Côte d’Azur (217 [128 ; 306]) et Centre-Val de Loire (139 [73 ; 205]).

Surveillance de la Covid-19 : La semaine dernière (2021s45), le taux de positivité au SARS-CoV-2 des patients consultant pour une IRA était de 2 %, 12 % et 20 %, respectivement chez les 0-14, 15-64 et 65 ans et plus. Ces estimations sont stables dans toutes les tranches d’âge.Le taux d’incidence des IRA dues au SARS-CoV-2 (Covid-19) vues en consultation de médecine générale a été estimé à 11 cas pour 100 000 habitants (IC 95 % [8 ; 14]), ce qui représente 7132 [5311 ; 8953] nouveaux cas de Covid-19 ayant consulté un médecin généraliste. Ce taux est en augmentation par rapport à ceux des dernières semaines.

Surveillance de la grippe : quatre prélèvements ont été testés positifs pour un virus grippal de type A depuis la reprise de la surveillance. Il s’agissait de trois cas non sous-typés isolés en semaine 38 (mi-septembre) et en semaine 45 (mi-novembre), et d’un cas de grippe A (H1N1) pdm09, isolé en semaine 42 (mi-octobre).

Surveillance des autres virus respiratoires : circulation des rhinovirus, des VRS et métapneumovirus observée en semaine 2021s45. »

Alors comparez la réalité du terrain 11/100 000 malades de syndromes grippaux, Covid positif aux dires du gouvernement qui parle d’une incidence de plus de 150 cas pour 100 000. Cependant, il parle de « cas » qui ne sont pas des malades, mais des gens sans aucun signe clinique de maladie, seulement angoissés par les annonces gouvernementales ou obligés par le patron, la sécu ou autres de se faire tester par ces fameux tests PCR non spécifiques qui, chez les asymptomatiques donnent des faux positifs dans plus de 90 % des cas !

La mystification par le test PCR pour créer le mythe de la pandémie et entretenir la peur, dénoncée depuis octobre 2020 par l’avocat Reiner Fuellmich[4] a pourtant été reconnue par la FDA et condamnée en justice en octobre 2020 au Portugal.[5]

« RÉVÉLATIONS CAPITALES DE LA FDA Invention du récitCovid
La mystification par l’usage inapproprié du test PCR.

Partout dans les pays riches, les gouvernants imposent l’usage mortifère des tests grâce à la corruption de nombreux scientifiques et médecins, médias auxquels on laisse la parole, les nombreux autres étant diffamés menacés et muselés.

Actuellement, un simple test positif vous fait qualifier de “cas”, vous déclare dangereux pour les autres, vous interdit pendant plus d’une semaine de travail, d’école ou de sport et vous expose à des interrogatoires dignes de l’inquisition (la torture physique en moins) pour que vous dénonciez ceux que vous avez rencontrés, qui seront aussitôt déclarés cas contact et soumis à leur tour à la folie d’exclusion et de tests répétitifs.[6]

Pour casser la chaîne de transmission, il faut séparer les personnes bien portantes des vrais malades, ceux qui présentent des signes cliniques (fièvre, toux, fatigue, anosmie…) chez lesquels le test peut être utile pour confirmer le diagnostic d’infection virale (et guère plus) et laisser vivre normalement les asymptomatiques qui ne sont que très exceptionnellement contaminateurs. Chez une personne ne présentant aucun signe clinique, la positivité d’un test PCR n’indique absolument pas qu’elle est malade, ni qu’elle le deviendra, ni qu’elle est porteuse de virus, ni qu’elle peut le transmettre. Ces constatations ont initialement été faites sur 3790 cas positifs.[7]

Elles ont été confirmées définitivement lors du dépistage colossal (10 millions de personnes testées) autour de Wuhan[8]aucun des 300 asymptomatiques positifs en PCR ne s’est révélé porteur de virus, ni contaminant, ni atteint par la maladie après un mois de surveillance.

Nous savons, ils savent, et nous savons qu’ils savent. »[9]

Pourquoi ce silence sur les aveux de la FDA[10] qui dès juillet 2021 a déclaré :

« le CDC encourage les laboratoires à envisager l’adoption d’une méthode multiplexée pouvant faciliter la détection et la différenciation des virus du SRAS-CoV-2 et de la grippe. De tels tests peuvent faciliter la poursuite des tests pour la grippe et le SRAS-CoV-2 et peuvent économiser du temps et des ressources à l’approche de la saison de la grippe. »

Seule solution, informez encore et encore pour éveiller les dupes de l’énorme supercherie en marche depuis deux ans.

Lisez des documents comme la lettre de la médecine du sens qui résume les dernières informations.[11]

Le plan mondial qui a comme prétexte la pandémie continue. C’est à nous tous de le stopper !

Les vaccins ne marchent pas, ne protègent pas les injectés et n’empêchent pas la transmission même Delfraissy le reconnaît,[12]tout en disant que c’est une réussite.[13]

Bill Gates reconnaît également que les vaccins n’arrêtent pas la transmission du virus[14]:

Tous les chiffres confirment qu’après 2 mois il n’y a peu de protection, puis presque rien à quatre mois, mais au passage il y a eu des milliers de morts et encore plus d’handicapés.

États-Unis : Les effets secondaires

Derniers chiffres choquants dans les données VAERS [VIDEO] Nos gouvernants, Big Pharma, Big Media et Big Tech ne veulent pas que vous connaissiez ces chiffres.

• 875 651 Événements indésirables
• 136 785 Visites chez le médecin
• 91 982 Hospitalisations
• 97 715 Soins urgents
• 29 104 Handicapés permanents
• 10 981 Paralysies de Bell
• 12 131 Myocardites
• 9 094 Crises cardiaques
• 2 887 Fausses couches
• 18 461 Décès
• 7 984 Anaphylaxies
• 4 268 Thrombocytopénies/faible nombre de plaquettes
• 20 644 Danger de mort
• 33 259 Réactions allergiques graves
• 10 289 Zonas

https://www.redvoicemedia.com/2021/11/shocking-latest-numbers-in-the-vaers-data-safe-effective-narrative-in-shambles-video/

L’objectif est ailleurs, et pour eux ces morts, cette hécatombe, est le prix à payer, comme le font les fonds de pension en rachetant et en revendant.

En spéculant sur les matières premières, quitte à déclencher une famine et des millions de morts, quitte à tirer sur les manifestants à Rotterdam et en Guadeloupe. À qui le tour ? Draghi, le chef italien non élu a rencontré K. Schwab, pour le biendes peuples, pensez-vous, pendant que des milliers d’italiens manifestent dans le silence médiatique.

Que valent pour eux 100 000 morts ou un million pour arriver à leurs fins ?

Regardez cette vidéo terrible, pour ne jamais oublier.[15]

Dre Nicole Delépine

Notes :

[1] Cet hôpital était particulièrement vétuste, et les politiques budgétaires d’austérité avaient amplifié les problèmes. Construit en 1978, il ne répondait plus à aucune norme actuelle, notamment antisismique dans une région fortement exposée aux tremblements de terre.

[2] Ceci est une compilation vidéo des meilleures photos et vidéos des manifestations mondiales de ce week-end. Australie, Nouvelle-Zélande, Pays-Bas, Autriche, Italie, France, Croatie, Suisse, Afrique du Sud, Angleterre, Écosse, Lituanie, Japon, Taïwan, Corée du Sud, Inde, Norvège, Finlande, Suède, Danemark, Hongrie, Portugal, Géorgie, Brésil, l’Uruguay, l’Argentine, le Chili, le Panama, le Pérou, l’Allemagne, la Belgique, le Canada, les États-Unis et d’autres pays ont manifesté ce week-end. Ce fut l’une des plus grandes manifestations de l’histoire et elle a été complètement ignorée par les médias grand public. Nous sommes les médias maintenant. Veuillez SVP partager et télécharger cette vidéo partout.
🙏 Merci Covid Red 💊 Pill sur telegram et les docteursdelepineofficiel

[3] https://jeminformetv.com/2021/05/25/Covid19-lhecatombe-post-vaccinale-setend-dans-le-monde/

[4] Drosten-PCR-Test-Study : demande de retrait déposée en raison d’erreurs scientifiques et de conflits d’intérêts massifs 30 novembre 2020

[5] Rendue par la Cour d’appel de Lisbonne le 11 novembre 2020 (1783/20.7T8PDL.L1-3, Margarida Ramos de Almeida. Ce premier jugement d’une cour d’appel du Portugal a acté que les tests PCR ne sont pas capables de détecter des infections ou diagnostiquer même des maladies.

[6] Dr. Yvon Le Flohic « Au rythme actuel avec nos tests RT-PCR, nous allons confiner des dizaines de milliers de gens pour rien » 03/09/2020
https://www.industrie-techno.com/article/au-rythme-actuel-avec-nos-tests-rt-pcr-nous-allons-confiner-des-dizaines-de-milliers-de-gens-pour-rien-alerte-le-dr-yvon-le-flohic.61409

[7] Rita Jaafar, Sarah Aherfi, Nathalie Wurtz, Clio Grimaldier, Thuan Van Hoang, Philippe Colson, Didier Raoult, Bernard La Scola Corrélation entre 3790 échantillons positifs de réaction en chaîne de polymérase quantitative et cultures de cellules positives, y compris 1941 isolats de coronavirus 2 du syndrome respiratoire aigu sévère Maladies infectieuses cliniques, ciaa1491,
https://doi.org/10.1093/cid/ciaa1491

[8] Shiyi Cao1,11, Yong Gan1,11, Chao Wang1Post-lockdown SARS-CoV-2 nucleic acid screening in nearly ten million residents of Wuhan, China Nature communication | (2020) 11:5917
https://doi.org/10.1038/s41467-020-19802-w | www.nature.com/naturecommunications

[9] La mystification par le test PCR pour créer le mythe de la pandémie et entretenir la peur (mondialisation.ca) 

[10] 21/07/2021 : Alerte de laboratoire : modifications apportées à la RT-PCR CDC pour les tests SARS-CoV-2

[11] canal Telegram : Médecine du Sens Canal Info :
https://t.me/joinchat/rqq8ajlDLGJjMTM8

[12] https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/le-vaccin-protege-assez-peu-contre-linfection-jean-francois-delfraissy-jette-un-pave-dans-la-mare_480918

[13] https://t.me/c/1642612117/258
Si vous n’avez pas Telegram vous pouvez le charger facilement (lien : https://telegram.org/), sur votre mobile, et sur votre ordinateur.

[14] https://www.rebelnews.com/bill_gates_admits_Covid_19_vaccines_dont_stop_viral_transmission

[15] https://t.me/c/1642612117/272



Articles Par : Dre Nicole Delépine

A propos :

Nicole Delépine Pédiatre, cancérologue, ancienne chef de service de cancérologie pédiatrique à l’hôpital R Poincaré Garches APHP France Site www.docteurnicoledelepine.fr et site ametist.org pour la défense des enfants atteints de cancer

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]