Farc : Les Etats-Unis ont envoyé un missile durant l’attaque faite au campement en Équateur

Les FARC réaffirment le caractère social du conflit armé colombien. “On oublie que la Colombie tout entière est une poudre sociale sur le point d’exploser. Uribe a exclu définitivement de ses discours, les programmes sociaux. Il parle seulement de guerre et de haine et le fait depuis les garnisons militaires “.
 
Les Forces Armées Révolutionnaires de Colombie (FARC) ont adressé ce lundi un communiqué dans lequel ils accusent les Etats-Unis d’avoir utilisé un missile depuis la base aérienne colombienne de Tres Esquinas, dans le département du Caquetá (sud), durant l’attaque du 1er mars en territoire équatorien, où sont mort Raúl Reyes et 23 autres personnes.
 
Le communiqué, envoyé le 20 mars et signé par le membre du Secrétariat Iván Márquez, a été publié par l’ Agence Bolivarienne de Presse.
 
“A 00H25 le premier mars un missile a provoqué un  impact au coeur du campement endormi. Il n’y avait ni avions ni hélicoptères. Le missile avait été envoyé par des étrangers depuis la base aérienne de Tres Esquinas, dans le Caquetá. Les troupes terrestres sont venus du nord et du sud,elles ont par ailleurs été aperçu dans le secteur depuis le 26 février “, dénonce Iván Márquez.
 
Dans le communiqué, intitulé “le terroriste ténébreux”, les FARC accusent “la colombie d’être l’Israël de l’Amérique du Sud en continuant d’essayer “de se faire passer pour la nation victime”.
 
“Au décès de Raúl et au meurtre postérieur d’Iván Rios ont suivi l’euphorie triomphaliste la plus irrationnelle de l’ oligarchie colombienne. Le fascisme hystérique – ce dernier qui incite à lapider des femmes extraordinaires comme Piedad Cordoba – a agité le pays “, rappelle le membre du Secrétariat, en ajoutant qu’après cette opération” on a rempli l’espace médiatique d’informations manipulées “.
 
Dans le texte, les FARC réaffirment le caractère social du conflit armé colombien. “Ils ont oubliés que la Colombie entière est une poudre sociale sur le point d’exploser. Uribe a exclu définitivement de ses discours, les programmes sociaux. Il parle seulement de guerre et de haine et le fait depuis les garnisons militaires “.
 

Márquez dénonce que “ce sont déjà plus de 30 million de colombiens qui vivent dans la pauvreté. Le haut coût de la vie et le chômage tuent et provoque la famine chez la majorité d’entre eux. Il n’y a pas de plafond salarial,  pas de politique de santé ni d’ éducation pour ces familles”.
 
“Les terres dépouillées n’ont pas été restituées aux paysans et plus de 4 millions de déplacés continuent à oeuvrer dans la misère. Il y a seulement des profits pour les grands investisseurs, objet fondamental de cette politique ’sacro-sainte ‘de Sécurité Démocratique imposée depuis l’étrangers, comme prolongation de la Doctrine néfaste de Sécurité Nationale “, continue t-il.
 
 
Rideau de fumée 
 
L’organisation insurgé estime que la violation de la souveraineté Équatorienne a été “un rideau de fumée parmis tant d’autre” pour essayer de couvrir “les liens abjectes de Monsieur Uribe avec la narco-para-polítique qui déshonore le nom de la Colombie”.
 
Honte au mandataire colombien, Álvaro Uribe, qui “répond à la lutte par le meurtre de dirigeants syndicaux et populaires, par l’extradition aux Etats-Unis de plus de 600 ressortissants en renonçant ainsi à la souveraineté juridique du pays et s’agenouille face à une puissance étrangère”.
 
En se référant à la présence de paramilitaires au Vénézuéla, il ajoute que “ne peut pas être démocratique un dirigeant qui envoie ses hordes paramilitaires au Vénézuéla pour assassiner un Président, ou celui qui se lave les mains devant le meurtre de plusieurs des organisateurs de la grande marche du 6 mars contre le terrorisme d’État. En réalité, Uribe est ‘un terroriste ténébreux ‘. Le terrorisme d’État est sa pratique quotidienne “.
 
“Les convulsions de la Colombie d’aujourd’hui sont le signe que nous sommes dans les prémisses d’une nouvelle donne pour le pays. L’Amérique valeureuse, est celle de Bolivar. C’est l’heure de la lutte des peuples pour plus de solidarité “, conclu le communiqué des FARC.
 
TeleSUR/sb – MC
 
 Publié en français sur WordPress:  http://socio13.wordpress.com/



Articles Par : MC

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]