Faut-il traiter Bush, Blair et Olmert de “terroristes” ?

Un “terroriste”, d’après le dictionnaire, est quelqu’un qui utilise la violence pour atteindre des objectifs politiques. Par définition, quiconque utilise la violence à des fins politiques sera donc un « terroriste ». Ceci est vrai des individus et des Etats nations.

L’invasion illégale de l’Irak par l’Amérique, après qu’elle eut entretenu Saddam Hussein pendant tant d’années, était un acte de terreur flagrant. L’occupation par Israël de la Palestine n’est rien d’autre. Et le Royaume -uni est coresponsable, pour s’être allié à Bush dans sa guerre contre l’humanité. Ceci est vrai également de toutes les nations qui se sont alliées à l’Amérique dans l’ invasion de l’ Afghanistan et de l’ Irak.

Quand ces nations se permettent de tels actes terroristes, on sera naturellement tenté d’inclure les dirigeants de ces Etats dans la longue liste des hommes dont le monde peut se passer.

Et ainsi Bush, Blair et Olmert sont considérés comme terroristes. Appelons un chat un chat. Noyer d’une pluie de bombes des civils innocents, comme les Israéliens l’ont fait au Liban, abattre des enfants, détruire des villes jusqu’à les rendre méconnaissables, torturer des détenus comme ce qui s’est produit à Abu Ghraib en Irak, assassiner de hauts dirigeants comme on le voit en Palestine, et piller les ressources d’une nation, cela n’est rien d’autre que du terrorisme.

Regardez l’enfer que les forces occidentales ont créé en Afghanistan, en Irak, au Liban et en Palestine. Souvenez vous pendant un moment du calvaire des Palestiniens depuis 50 ans. … Rien qu’en Irak 650 000 personnes ont été tuées depuis le début de l’invasion américaine. Cinq millions de Palestiniens ont été transformés en réfugiés depuis la conception de l’Etat sioniste. Des milliers d’autres vivent sous occupation dans les pires conditions qu’on puisse imaginer, à Gaza et en Cisjordanie.

Les attaques du 11-septembre, les explosions de Madrid et les bombes à Londres sont aussi des actes terroristes. Et nous ne devons pas relâcher nos efforts pour que de tels événements ne se reproduisent pas. C’est vrai qu’il y a des éléments extrémistes dans la communauté musulmane et des imams fanatiques qui prêchent des idéologies dénaturées, et nous devons y mettre fin. Mais l’important c’est la manière de la faire.

D’abord, et c’est le plus important, il faut admettre que l’extrémisme musulman est dans une large mesure un phénomène réactionnaire.

Les actes de terreur mentionnés plus haut, commis par l’Amérique et ses alliés, singulièrement Israël, c’est cela qui alimente l’extrémisme dans le monde musulman. Le deux poids -deux mesures, le mépris absolu pour la vie des musulmans et l’insupportable arrogance occidentale font grossir les rangs des l’extrémistes par milliers chaque année qui passe.

Une solution juste pour les Palestiniens, basée sur le principe que les humains sont nés égaux, le retrait des forces d’occupation d’Afghanistan et d’Irak, l’arrêt total de l’espèce d’intimidation qui a cours contre l’Iran et une part égale aux Nations unies reconnue au monde musulman, voilà la seule solution.

Deuxièmement, l’Occident doit aider à renforcer les modérés dans le monde musulman. Il ne faut pas comprendre ici « modéré » comme quelqu’un qui va renoncer à tout ce qui est musulman pour avoir l’amitié de l’Occident. Il s’agit de ces croyants qui sont fiers d’être musulmans mais croient aussi qu’il faut construire des ponts avec les autres.

Un grand nombre de personnes pensent que les questions de religion doivent être traitées avec patience et de façon pacifique. C’est avec ces gens là que l’Occident doit engager le dialogue. Et ce dialogue doit être basé sur le respect mutuel et la volonté de se comprendre vraiment.

Troisièmement, il faut respecter les choix démocratiques des musulmans même si l’Occident ne les approuve pas. La façon dont le Hamas est traité par les Etats-unis, Israël et leurs alliés européens est une honte.

Il faut aussi arrêter de soutenir les régimes despotiques dans le monde arabe. Il faut que le véritable esprit de la démocratie gagne le monde arabe.

Quatrièmement, il faut accepter le fait que tous les humains sont nés égaux et que toutes les nations ont des droits égaux. Si vous voulez le pétrole de quelqu’un, achetez -le lui. Traitez les affaires selon ses termes et ne lui imposez pas votre volonté.

Plus vite les dirigeants occidentaux obsédés par le pouvoir comprendront que c’est le seul choix raisonnable, mieux cela vaudra pour nous tous.

19 octobre 2006

http://www.aljazeera.com/me.asp ?service_ID=11880 www.ipb-forex.com

traduction : CL, Afps



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]