Fentanyl : Les mesures d’interdiction par la Chine vont-elles contribuer à la réélection de Trump?

Région : ,
Analyses:

En décembre 2018, Trump avait annoncé être parvenu à un accord oral avec le président Xi sur ce sujet, mais ce n’est que cette semaine que la Chine a annoncé qu’elle allait formellement ajouter à ses listes de produits interdits l’ensemble des dérivés du fentanyl : la mesure prendra effet dès le mois prochain. Pékin ferme ainsi les failles juridiques qui persistaient car étaient interdits les dérivés du fentanyl au fur et à mesure que de nouvelles molécules apparaissaient, ce qui laissait systématiquement un coup d’avance aux chimistes, qui réalisaient à chaque fois des modifications subtiles et légères de la formule pour contourner chaque interdiction.

Les dirigeants étasuniens soupçonnaient depuis longtemps que la Chine se montrait volontairement peu regardante quant à l’application de ses propres lois, en fermant les yeux sur ses exportations de fentanyl vers des pays du Tiers monde, d’où les produits transitaient vers le marché géant américain ; à leurs yeux, la Chine jouait une sorte de « Guerre hybride de l’opium » inversée, en une sorte de retour des choses par rapport à la situation d’il y a quelques siècles, où les Occidentaux avaient rendus dépendants à l’opium de vastes pans de la population chinoise pour asservir le pays.

Une bouteille de produit pharmaceutique Fentanyl, présentée dans la ville d’Anyang, dans la province centrale de Henan, en Chine, le 12 novembre 2018

Grant Newsham a publié un article à ce sujet dans The National Interest, sous le titre « La guerre du fentanyl chinoise frappe durement l’Amérique », où il développe sa pensée de manière tout à fait intéressante ; cet article mérite d’être lu pour bien comprendre le point de vue de Trump, de plus en plus répandu aux USA. Qu’il s’agisse d’un reflet de la réalité, d’une déformation, ou bien d’une présentation exagérée mêlant vérités et exagérations, l’important est de comprendre que c’est ainsi que les USA abordent officieusement le problème au niveau étatique : ce point est très significatif de par son importance dans le cadre de ce qu’on appelle la « guerre commerciale ». Que Trump ait annoncé fin 2018 son accord oral avec le président Xi d’implémenter l’interdiction qui entre ces jours-ci en vigueur démontre sa volonté d’intégrer ce sujet aux discussions commerciales avec son homologue ; le but étant d’établir un accord large de régulation des relations bilatérales à l’avenir.

De ces négociations, il ne faut pas s’attendre à un accord qui traite de tous les points sensibles de la relation bilatérale entre les deux pas dans les détails. Mais, simplement, la prise en compte du problème fentanyl dans ce cadre de discussions élargi démontre la volonté des deux parties à élargir le débat en cours, au delà de la sphère strictement économique, et de manière beaucoup plus large ; cela débouchera dans un futur plus ou moins proche. Le problème fentanyl est particulier est tout à fait significatif, car Trump considère la crise des opioïdes comme liée au faible niveau de sécurité de sa frontière avec le Mexique ; la première dame en a d’ailleurs fait sa principale cause caritative pour la présidence en cours. Chaque réussite sur ce sujet contribuera donc à la popularité de Trump dans les États du Middle-West, qui constituent la clé pour les élections de 2020.

Andrew Korybko

 

 

Article original en anglais : China’s Fentanyl Crackdown Might Help Trump Win Reelection, Oriental Review, le 5 avril 2019

Traduit par Vincent pour le Saker Francophone

Andrew Korybko est le commentateur politique américain qui travaille actuellement pour l’agence Sputnik. Il est en troisième cycle de l’Université MGIMO et auteur de la monographie Guerres hybrides : l’approche adaptative indirecte pour un changement de régime(2015). Le livre est disponible en PDF gratuitement et à télécharger ici.



Articles Par : Andrew Korybko

A propos :

Andrew Korybko est le commentateur politique étasunien qui travaille actuellement pour l’agence Sputnik. Il est en troisième cycle de l’Université MGIMO et auteur de la monographie Guerres hybrides: l’approche adaptative indirecte pour un changement de régime(2015).

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]