Fin des USA : Solve et Coagula

Région :

Comme vous le savez tous, la crise est terminée. Voici une succession d’analyses sur la situation chaotique des USA basée sur les données de l’Office of the Comptroller of the Currency (OCC, trésor US) ainsi que ceux du centre de recherche de la fed de St Louis. Du très fiable donc.

Explosion des saisies immobilières aux USA en 2011

Ma première analyse commence par les saisies immobilières qui vont exploser en 2011 comme l’annonce l’OCC elle-même dans son rapport du 31 mars 2011.  

« Completed foreclosure volume is expected to increase in the first quarter of 2011 as moratoria are lifted and the increased volume of pending foreclosures is processed. »

Traduction : « On s’attend à ce que le volume de saisies définitives augmente au premier trimestre 2011 car les moratoires sont levés et le volume accru de saisies en suspens est traité. »

Le moratoire sur les saisies immobilières touchant à sa fin les saisies réelles vont donc à nouveau exploser. Les dossiers d’instruction de saisies immobilières sont ainsi passés de 1 201 622 à 1 290 253 soit une augmentation de 7,4 % ce qui représente 14 024 saisies par jour !

 Source : OCC http://www.occ.treas.gov/publications/publications-by-type/other-publications/mortgage-metrics-q4-2010/mortgage-metrics-q4-2010.pdf page 41/63  

Explosion du chômage de longue durée

Lorsque j’ai lu l’article des Echos intitulé « Paris salue le rapport de l’emploi américain » publié le 1er avril, j’ai tout d’abord pensé que c’était un poisson d’avril. 

Voici donc le dernier graphique du centre de recherche de la fed de St Louis concernant la durée moyenne du chômage et qui date de mars 2011.

La durée moyenne du chômage aux USA est passée de 37,1 semaines en février 2011 à 39 semaines en mars 2011 soit 1,9 semaines de plus en un seul mois ce qui signifie une durée moyenne de 56 semaines à la fin de l’année.

Terrasser le dragon du chômage sera la mission quasi impossible de Barack Obama.

 

Source : http://research.stlouisfed.org/fred2/series/UEMPMEAN

Inflation ou l’hyperinflation ?

Les composantes de la masse monétaire sont des agrégats. M1 correspond aux billets, pièces et dépôts à vue, M2 correspond à M1 plus les dépôts à termes inférieurs ou égaux à deux ans et les dépôts assortis d’un préavis de remboursement inférieur ou égal à trois mois.

M3 correspond à M2 plus les instruments négociables sur le marché monétaire émis par les institutions financières monétaires mais il n’est plus publié aux USA depuis 2006, la date exacte du début de la crise. Etrange non ? 

Les USA ont ainsi injecté 12,3 milliards de dollars (M1) en un seul mois (de février à mars 2011).

Ces deux graphiques (M1 et M2) permettent de mieux comprendre que la planche à billet tourne à plein régime aux USA et que cela s’accélère depuis quelques mois ce qui ne peut conduire qu’à de l’inflation, voire, de l’hyperinflation.

Sources :

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/M1

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/M2  

La dette du gouvernement fédéral des USA explose passant de 12 311,349 milliards de dollars en décembre 2009 à 14 025,215 au mois de décembre 2010 soit 13,92 % d’augmentation en un an. Et notez l’accentuation de la courbe !

Le PIB des USA étant de 14 871  milliards de dollars (fin 2010), nous sommes à 94,3 % de dette et les 100 % seront dépassés à la fin de l’année.

Source : http://research.stlouisfed.org/fred2/series/GFDEBTN 

Parallèlement, les recettes fédérales s’effondrent passant de 2 567,985 milliards de dollars en 2007 à 2 162,724 milliards de dollars en 2010 soit 15,8 % de baisse !

Source : http://research.stlouisfed.org/fred2/series/FYFR  


Effondrement du dollar et North American Union
 

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/DGS10

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/DGS30

Les bons du trésor US ne trouveront bientôt plus preneurs. En effet, la Fed la (banque centrale US), le 18 mars 2009 (le jour où le dollar est mort), a décidé de racheter les bons du trésor américain, ce qui revient à monétiser la dette.

Le LEAP/E2020 nous rappelle que le Japon détient à lui seul 25% de la dette fédérale. 

Le tremblement de terre japonais sera suivi d’un autre aux USA… celui de l’effondrement du marché des bons du trésor US qui devront être achetés exclusivement par la fed. Le dollar n’y survivra pas et les USA ne trouveront leur planche de salut qu’en changeant de monnaie au sein de la North American Union (USA-Mexique-Canada). Le symbole des USA n’est pas un aigle mais un phoenix renaissant de ses cendres.

Pour approfondir : http://gillesbonafi.skyrock.com/2506326729-Crise-systemique-les-solutions-n-3-un-nouveau-dollar.html

Et, bien sûr, pendant que tout s’effondre, les profits des entreprises US ainsi que le budget de la défense (plus de 800 milliards de dollars) sont les plus élevés de toute l’histoire des USA. 

Sources :

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/CP

http://research.stlouisfed.org/fred2/series/FDEFX



Articles Par : Gilles Bonafi

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]