Print

Finlande: un vaccin anti-H1N1 cause « probable » de narcolepsie
Par AFP
Mondialisation.ca, 27 mars 2011
france24.com 27 mars 2011
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/finlande-un-vaccin-anti-h1n1-cause-probable-de-narcolepsie/23990

Le vaccin Pandemrix contre la grippe H1N1 du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a probablement contribué à la multiplication subite des cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents finlandais en 2009 et 2010, a estimé mardi la plus haute autorité sanitaire finlandaise.
Le vaccin Pandemrix contre la grippe H1N1 du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a probablement contribué à la multiplication subite des cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents finlandais en 2009 et 2010, a estimé mardi la plus haute autorité sanitaire finlandaise.

AFP – Le vaccin Pandemrix contre la grippe H1N1 du laboratoire GlaxoSmithKline (GSK) a probablement contribué à la multiplication subite des cas de narcolepsie chez les enfants et les adolescents finlandais en 2009 et 2010, a estimé mardi la plus haute autorité sanitaire finlandaise.

« Actuellement, l’explication la plus probable est que l’augmentation des cas de narcolepsie est due à l’effet conjoint du vaccin et d’un ou plusieurs autres facteurs », indique l’Institut national finlandais pour la santé (THL) dans un communiqué.

Rare, la narcolepsie, ou maladie de Gélineau, est une affection neurologique qui se traduit par des accès de sommeil irrésistibles qui surviennent de façon inopinée et par une fatigue extrême.

Soulignant que des recherches plus poussées sont encore nécessaires d’ici un rapport final promis pour août, l’autorité estime que les enfants et adolescents de 4 à 19 ans ont un risque neuf fois plus élevé de souffrir de narcolepsie s’ils ont été vaccinés avec le Pandemrix.

« L’association observée est si évidente qu’il est improbable que d’autres facteurs dits collatéraux puissent expliquer le phénomène », selon le THL.

Produit par le laboratoire pharmaceutique britannique GlaxoSmithKline (GSK), le Pandemrix a été injecté à plus de 90 millions de personnes dans 19 pays lors de campagnes de vaccinations contre la grippe H1N1, dont environ 2,5 millions en Finlande depuis l’automne 2009.

La Suède, l’Islande et la Finlande ont rapporté une augmentation de cas de narcolepsie et lancé des enquêtes sur les raisons de ce pic, sans que le lien puisse être établi dans le cas islandais.

En 2009-2010, les médecins finlandais ont diagnostiqué des cas de narcolepsie chez 60 enfants et adolescents de 4 à 19 ans, soit près de trois fois plus que lors des deux années précédentes.

Dans près de 90% des cas (52), ceux-ci avaient été vaccinés avec le Pandemrix et les symptômes s’étaient déclarés dans la plupart des cas de deux à 10 semaines après l’injection, selon THL.

En août 2010, la France avait signalé six cas, sans pouvoir établir de lien avec le vaccin.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.