France: résultats du premier tour des législatives

Région :

La coalition présidentielle Ensemble n’est arrivée qu’en troisième position à l’issue du premier tour des élections législatives en France.

En prévision du second tour décisif, le président français, Emmanuel Macron, a appelé, dans une déclaration envoyée aux médias, à l’unité face au leader du scrutin, le parti Rassemblement national (RN), Jordan Bardella. «Face au Rassemblement national, l’heure est à un large rassemblement clairement démocrate et républicain pour le second tour», a-t-il lancé.

Le dépouillement s’est déroulé sur fond de rassemblements de partisans de coalitions de gauche dans un certain nombre de villes françaises.

Résultats du premier tour des législatives

Le RN et ses alliés sont arrivés en tête du premier tour des élections législatives françaises. Le Rassemblement national (RN), et son allié Eric Ciotti des Républicains, obtiennent: 33,15% des suffrages exprimés et plus de 10 millions de voix. 39 députés soutenus par le parti nationaliste ont été élus au premier tour, dont Marine Le Pen, Sébastien Chenu, mais aussi Eddy Casterman, un proche de Marion Maréchal.

Le Nouveau Front populaire, fruit de l’union des gauches et de l’extrême-gauche, recueille 27,99% des suffrages, soit près de 9 millions de voix. 32 députés ont été élus au premier tour, dont Olivier Faure, premier secrétaire du parti socialiste, Emmanuel Grégoire un proche d’Anne Hidalgo, mais aussi les Insoumis Aymeric Caron, Danièle Obono ou la compagne de Jean-Luc Mélenchon, Sophia Chikirou.

La majorité présidentielle, Ensemble et son allié Horizons, n’obtient que 20,04% des suffrages pour pratiquement 7 millions de voix. Seuls 2 députés ont été élus au premier tour: Pierre Cazeneuve dans les Hauts-de-Seine et Mikaele Seo, à Wallis-et-Futuna.

La participation s’élève à 66,71% des inscrits, soit près de 33 millions de votants et 16 millions d’abstentionnistes.

Le taux de participation a été de 66,71%. Selon Le Parisien, il s’agit du taux de participation le plus élevé pour de telles élections depuis 2002. Lors du premier tour des précédentes élections en 2022, le taux de participation pour la même période était de 39,4%.

Le 9 juin, Emmanuel Macron a décidé de dissoudre l’Assemblée suite à la défaite de son parti aux élections européennes. La chambre basse du parlement a été dissoute pour la dernière fois par le président Jacques Chirac en 1997.

Second tour

Pour l’instant, aucun parti n’a obtenu la majorité absolue des voix. Le second tour, qui aura lieu le 7 juillet, sera donc décisif. Les analystes n’excluent pas des arrangements entre la coalition présidentielle et le Nouveau Front populaire pour empêcher l’élection de candidats du RN.

Le premier ministre français, Gabriel Attal, a déclaré que la coalition présidentielle retirerait une soixantaine de candidats de la course au second tour afin d’empêcher le parti d’opposition de l’emporter.

Jean-Luc Mélenchon, fondateur de La France insoumise (LFI), a déclaré que les candidats de LFI seraient prêts à se retirer, si cela s’avérait nécessaire pour empêcher la victoire du RN. Il a souligné qu’il ne s’agissait que des circonscriptions où son parti ne revendiquait pas la victoire.

Marine Le Pen à nouveau députée

Marine Le Pen, présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale, a été réélue dans la circonscription d’Hénin-Beaumont. Elle a exhorté ses partisans à participer activement au second tour, notant qu’une majorité absolue était nécessaire. Le président du RN, Jordan Bardella, a quant à lui réaffirmé sa détermination à prendre la tête du cabinet des ministres.

Rassemblements post-scrutin

Des milliers de partisans du Nouveau Front populaire ont organisé un rassemblement place de la République à Paris pour soutenir leurs candidats.

Outre Paris, des rassemblements de gauche contre l’éventuelle victoire du RN au second tour ont eu lieu dans un certain nombre d’autres grandes villes du pays, dont Lille, Nantes et Lyon, Paris. Le Figaro a rapporté que des manifestations contre le RN à Nantes, à Lyon, à Paris, ont dégénéré en affrontements avec la police qui a fait usage de gaz lacrymogènes pour disperser les manifestants.

L’information obtenue à partir de sources ouvertes 



Articles Par : Observateur Continental

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]