Print

Gilets jaunes et attentat du 11 décembre …
Par Mondialisation.ca
Mondialisation.ca, 16 décembre 2018

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/gilets-jaunes-et-attentat-du-11-decembre/5629606

Sélection d’articles :

Gilets jaunes et attentat de Strasbourg :

«Gilets jaunes» et néolibéralisme mondialisant

Par Samir Saul, 12 décembre 2018

Qu’ont en commun le mouvement des gilets jaunes et le Printemps arabe de Tunis et du Caire ? Des peuples exaspérés par la dégradation de leurs conditions de vie, la paupérisation, la surdité des pouvoirs, l’arrogance des élites et l’absence de solutions. À cela s’ajoute la réaction stéréotypée de gouvernements pris de court par des mouvements populaires se dressant contre eux.

 

Gilets jaunes : une lueur d’espoir et de bon sens 

Par Mark Taliano, 12 décembre 2018

Les gouvernements de l’Amérique du Nord sont déjà largement totalitaires. La forme de totalitarisme masqué qui y règne pourrait être définie comme un « totalitarisme inverti ». Ce qui a notamment pour résultat que la plupart des gens en Amérique du Nord n’ont aucune idée des enjeux géopolitiques importants.  Par conséquent, nous sommes aveuglément dérobés et nos déséconomies se dégradent toujours un peu plus…

 

Répression macroniste contre le peuple des Gilets jaunes: un état d’urgence qui ne dit pas son nom

Par Jérôme Duval, 14 décembre 2018

D’après Vincent Brengarth, avocat au Barreau de Paris, nous assistons à une dérive inquiétante en matière de répression policière en France ces dernières années, plus précisément depuis novembre 2015 lorsque l’état d’urgence est prononcé, et prolongé à de multiples reprises, avant d’être intégré dans le droit commun. Nous serions donc désormais sous le coup « d’un état d’urgence qui ne dit pas son nom », avec des interpellations préventives sur la simple base du soupçon, sans élément concret d’une infraction.

 

Les gilets-jaunes français indiquent aux autres nations occidentales la bonne direction

Par Jean-Yves Jézéquel, 16 décembre 2018

Tout d’abord nous devons particulièrement souligner ce qui vient de se passer à propos de l’attentat du marché de Noël de Strasbourg. Comme cela est toujours le cas, sans exception, le terroriste Cherif Chekatt a lui aussi été abattu par la police: aucun terroriste n’est jamais arrêté pour être interrogé, jugé et condamné, sachant pourtant que la police a tous les moyens nécessaires pour neutraliser un individu et cela d’autant plus s’il est simplement armé d’une « arme de poing datant de 1892 ».

 

Syrie :

Syrie/Astana 11: Échec ou gel stratégique laissant une chance à l’alignement turc?

Par Mouna Alno-Nakhal, 13 décembre 2018

Le processus d’Astana a été lancé en janvier 2017 suite à la libération d’Alep, par l’Armée syrienne et ses alliés, et à l’« Accord de cessation des hostilités » conclu entre les trois États garants, Russie-Iran-Turquie, avec l’assentiment de la Syrie mais sans sa signature. La Turquie, garante des factions de ladite « opposition syrienne armée modérée » représentées à Astana, s’était engagée à les séparer des terroristes du Front al-Nosra et de Daech, exclus de l’accord …

 

ONU : Une 31ème  résolution pour passer outre la souveraineté syrienne…

Par Dr. Bachar al-Jaafari, 15 décembre 2018

Le 13 décembre 2018, le Conseil de sécurité a adopté la résolution 2449, initiée par le Koweït et la Suède, par 13 voix pour et 2 abstentions [Chine et Russie]. Elle reconduit, pour une durée de 12 mois, la résolution 2165 (2014) et donc le Mécanisme de surveillance de l’aide humanitaire expédiée en Syrie via des points de passage frontaliers, avec l’ACCORD des pays voisins, mais une simple NOTIFICATION de l’Organisation des Nations Unies aux autorités syriennes. 

 

Histoire :

Algérie – Le 11 décembre 1960 : le tournant décisif

Par Chems Eddine Chitour, 13 décembre 2018

«Un seul héros le peuple» Slogan à l’indépendance Cette citation répétée à l’infini a été vidée de son signifiant au fil du temps, à tel enseigne que l’on constate un hold-up sur la glorieuse révolution par, à la fois, les révolutionnaires de la vingt-cinquième heure, les martiens d’Algérie, et une nouvelle caste qui n’a aucun rapport avec la glorieuse révolution, mais qui se veut la seule dépositaire de ce patrimoine commun.

 

Il y a cent ans… Interventions étrangères en Russie

Par Dr. Jacques R. Pauwels, 15 décembre 2018

Nous avons célébré en grande pompe le centenaire de l’Armistice. La fin de la guerre ? La fin d’une guerre ! Alors que le conflit prenait fin, Londres, Paris, Washington et d’autres encore envoyaient leurs troupes en Russie pour renverser les bolchéviks. Il ne fallait surtout pas que la révolution contamine le reste de l’Europe. C’est d’ailleurs pour cette même raison qu’Hitler sera autorisé, quelques années plus tard, à remilitariser le Reich. Jacques Pauwels nous rappelle cet épisode trop méconnu dans cet extrait de son livre, 1914-1918, La Grande Guerre des classes.

 

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

Faites un don

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.