Guerres et désinformation : Regard sur 2012 et les augures de la boule de cristal 2013

2012 : La faute aux Russes ?!

La fin du monde n’aura pas eu lieu.

Nous en sommes tous grandement (sic) surpris !

Combien de fins du monde avons-nous vécues dans notre courte vie ?

182, il parait !

http://www.slate.fr/monde/66269/fins-monde-rechappe

Mais bon !

2012 s’éteint.

Le 12 du 12, 2012, à 12 heures, 12 minutes, 12 secondes ne reviendra plus jamais.

Jamais !

Le temps humain est ainsi fait !

2012…

L’an passé dans la boule de cristal, on voyait la guerre !

La guerre n’a pas eu lieu, dites-vous !

Allez donc dire cela aux Syriens et aux Syriennes.

L’an passé on disait :

« Jamais nous n’avons eu une information mensongère aussi soutenue et aussi organisée. »

http://www.legrandsoir.info/2012-vers-ou-allons-nous.html

L’année 2012 aura été le reflet de cette observation.

Depuis le renversement militaire de Laurent Gbagbo (par la France et l’ONU) en Côte-d’Ivoire, suivi de la destruction de la Libye socialiste et de l’assassinat crapuleux de Mouammar Kadhafi, de ses fils et de 30 à 100 mille de ses partisans, jamais nous n’avons vécu des années de propagande aussi soutenue.

La propagande est intense et omniprésente sur tous nos grands médias « officiels » de désinformation. Ces ex-journalistes se sont métamorphosés en propagandistes experts. Ils nous livrent sans le moindre sourcillement et avec un sans gêne hors du commun une réalité mensongère visant à nous faire accepter des massacres, des guerres et des tueries.

On nous fait la promotion des terroristes qui saccagent la Syrie (Désinformation et propagande http://www.vigile.net/Syrie-Radio-Canada-sur-le-terrain ) comme on nous a fait la promotion de ces fous d’allah qui ont assassiné Mouammar Kadhafi et fait reculer la Libye à l’âge d’une inquisition religieuse (La propagande et son service après-vente ! http://www.vigile.net/La-propagande-et-son-service-apres ).

2012, une année de guerre médiatique.

On dit que :

« La guerre médiatique consiste à utiliser les sources d’informations pour influencer les opinions publiques ou faire valoir son point de vue en temps de guerre. »

2012 aura été l’année par excellence pour vérifier cette définition.

Quiconque gratte un tant soit peu la réalité, constate que la guerre médiatique est bien réelle et que cette définition est tout à fait juste.

On nous dit des choses comme:

« Assad bombarde des gens en file pour acheter du pain ! »

« Assad bombarde des hôpitaux »

« Assad torture des enfants »

« Assad bombarde son peuple qui manifeste pacifiquement » (Comme on disait de Kadhafi.)

Le chiffre des victimes croît à la vitesse du dégoût et de la haine que l’on veut insuffler. À voir tous ces gros titres, on en vient tous à vouloir au plus vite des bombardiers «humanitaires» pour aller tuer au plus vite ce « dictateur » sanguinaire qui torture des enfants et tue les gens en file pour acheter du pain.

Nos ex-journalistes devenus propagandistes à plein temps nous transportent dans un monde manichéen où les « bons » angéliques veulent aller tuer «le grand méchant».

Ces bons qui n’ont, selon nos propagandistes professionnels, aucun autre objectif que d’éliminer un méchant terrrrrible.

Nos propagandistes professionnels se gardent bien d’aller nous montrer le résultat libyen où l’on a tué ledit grand méchant qui était, selon eux, lui aussi terrrrrrible.

On ne nous montre pas le bonheur (sic) des Libyens et surtout des Libyennes de s’être fait ainsi « libérer » de celui que l’Occident appelait un « dictateur » et qu’eux appelaient leur « guide ».

La guerre médiatique…

Les grands médias sont des armes de manipulation massive d’une efficacité redoutable.

Mais aussi redoutables soient-elles, elles frappent un mur lorsque les vraies armes se dressent.

Ce qui a sauvé le monde d’une grande guerre en 2012, ce sont les vétos russes et chinois. Ces deux puissances, la Chine et la Russie , par leur fermeté, ont sauvegardé la Paix mondiale. Chacune à sa façon. La Chine discrète et la Russie musclée.

La guerre médiatique devient ridicule et inopérante lorsqu’elle est confrontée à la réalité militaire. On a beau tenter de maintenir les cerveaux dans le monde du bien contre le mal, sur le terrain, la guerre n’avance pas. Les armes se regardent et évaluent leur chance de succès.

2012 aura été le retour à l’équilibre de la terreur. La domination occidentale menée par l’invincible (?) armée US semble avoir été jugulée.

Les faucons fous prêts à bombarder la Syrie puis l’Iran et tout autre Pays se dressant sur leur chemin n’ont pu mettre leur folie à exécution.

Si une grande guerre n’a pas eu lieu, c’est la faute aux Russes.

Nous pouvons les remercier chaleureusement.

Mais, malheureusement, la guerre à l’intérieur de la Syrie a suivi son cours.

Une guerre « par procuration ».

On a recruté, financé et armé des fanatiques pour tenter de renverser le gouvernement Assad. Ce gouvernement qui déplait aux prédateurs occidentaux ainsi qu’aux colonisateurs israéliens.

Une guerre « soft » and « smart », par sous-traitance !

Pour la Syrie ce ne fut pas du tout une guerre « soft », ce fut une terrible année de guerre.

Certains Pays avouent candidement armer et financer ces terroristes qui tuent, saccagent, égorgent et coupent littéralement des têtes.

Une belle saloperie pour la population syrienne.

Pauvre peuple syrien !

Combien d’attentats en Syrie en 2012 ?

On ne les compte plus.

Pour nos médias propagandistes, ces attentats sont sans importance ou pire, seraient faits par le gouvernement Assad, lui-même !

La propagande est extraordinairement effrontée !

Combien de personnes littéralement égorgées ?

Combien de têtes littéralement coupées ?

Nos ex-journalistes, tels des complices de ces odieux crimes, n’en parlent pas.

On ne dit mot de ces gens que l’on voit tenant à bout de bras une tête fraîchement coupée. Une tête dont on voit les traits du visage. Des visages que nos journalistes, s’ils faisaient leur métier, pourraient identifier.

Combien de tirs de mitraillettes à travers des trous faits dans les murs des maisons saccagés? Des maisons où on a chassé et souvent tué les occupants.

Pour nos ex-journalistes complices de ces crimes contre l’humanité et contre le patrimoine mondial de la Syrie , ces terroristes sont de bonnes personnes luttant pour la « liberté » !

Nos ex-journalistes ont du sang sur les mains. Les preuves de leur complicité avec ces tueurs sont accablantes.

Ces terroristes de tout acabit que l’on regroupe sous le vocable d’armée syrienne « libre » (ASL) saccagent impunément la Syrie et ces lieux historiques les plus réputés en plus de déloger et même d’assassiner les habitants des quartiers en réquisitionnant et dévastant leurs demeures.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YWNMXUO0FiI

Une année terrible pour la Syrie et terrible pour les valeurs humaines.

La Syrie occupe toute la place en 2012.

Elle fut à la Une presque 365 jours d’affilée.

Elle éclipse tous les autres événements. Rien n’arrive à sa hauteur.

Pas même

– Le climat qui se réchauffe à la vitesse grand V.

– Le cirque de l’élection présidentielle US.

– La réélection démocratique d’Hugo Chávez.

Rien n’arrive à la cheville de la Syrie en 2012.

 

Hugo Chávez

Malgré tout, il y a Hugo Chávez qui continue à marquer le temps.

Le plus grand politicien de notre époque.

Un politicien «humain» avec des valeurs «humaines».

Un politicien ennemi des exploiteurs hypocrites qui mènent et exploitent le monde.

Il y a eu son élection claire et indéniable et malheureusement son cancer persistant.

Il y a ces milliers de gens à travers le monde qui prient pour lui ( http://www.vigile.net/Chavez-celui-pour-qui-le-monde ).

Des prières pour qu’il puisse gagner son combat pour la vie et continuer sa mission salutaire pour les plus démunis et pour le respect des souverainetés de chaque Pays.

Prions pour qu’Hugo Chávez gagne son combat et ne nous quitte pas en 2013.

Les prédateurs espèrent tous sa mort.

Le cancer risque d’être de leur côté !

Mais, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

Espérons !

* * *

2012 annonçait clairement la guerre.

Cette guerre qui a eu lieu toute l’année en Syrie et toute l’année à la Une de nos médias propagandistes.

2013

Les augures de 2013 sont plus mystérieux.

Les plus optimistes parlent d’une «ère nouvelle» !

http://www.legrandsoir.info/bienvenue-a-une-ere-nouvelle.html

«Les descendants mayas présentent cette fin de calendrier, non pas comme la fin du monde, mais comme la fin d’une ère, caractérisée par la discrimination, le sectarisme, l’individualisme et le despotisme. Pour eux, l’ère nouvelle s’ouvre sur un paradigme nouveau, caractérisé par la paix et la solidarité entre les peuples. Une ère où il y aura un plus grand respect de la mère terre et une meilleure reconnaissance de ceux et celles qui l’habitent et en vivent.»

Mais 2013 augure-t-elle vraiment un changement pour le mieux ?

Nous espérons ce changement depuis déjà quelques années.

Nous constatons depuis des mois l’essoufflement du système d’exploitation capitaliste, mais force est de constater que malgré son essoufflement, ce système continue de marquer la marche du monde.

Climat

Malgré le constat du réchauffement climatique alarmant et de l’épuisement de nos ressources dus à notre surconsommation visant à faire « croître » l’économie, aucune mesure n’est envisagée pour corriger la surproduction et le gaspillage capitaliste.

Guerres

Les faucons sont toujours sur le qui-vive prêts à aller tuer massivement avec leurs drones et leurs armes dernier cri !

Les budgets pour l’industrie de la mort sont toujours les budgets les plus imposants.

2012 aura été l’année qui nous a servi un nombre INCROYABLE de vidéos d’une inhumanité inimaginable !

Des images insoutenables ! Des images INCROYABLES !

Nous n’aurions jamais pu imaginer voir des scènes d’une telle bestialité.

Des gens «décapités» sous nos yeux !

Et nos journalistes – complices – passant sous silence ces terribles atrocités.

2012, difficile d’imaginer pire.

On ne peut qu’espérer que 2013 sera mieux.

Il semble impossible que ce soit pire.

Il faut espérer que nous soyons vraiment à l’orée d’une ère nouvelle.

Une ère nouvelle caractérisée par la Paix et la solidarité entre les peuples.

2013, vivement que la Paix soit avec nous.

Bonne année !

 

Serge Charbonneau

Québec

P.S.: Le passé, pour tenter de décoder le présent et espérer entrevoir l’avenir:

 

Notes/références

2011

Jamais nous n’avons eu une information mensongère aussi soutenue et aussi organisée.

« 2012, vers où allons-nous ? »

http://www.legrandsoir.info/2012-vers-ou-allons-nous.html

2010

« 2010 finit, 2011 commence… »

http://www.legrandsoir.info/2010-finit-2011-commence.html

2009

« L’année qui bascule…

L’heure des boules de cristal (Les prédictions… mais surtout un regard sur le passé) »

http://www.legrandsoir.info/L-heure-des-boules-de-cristal-Les-predictions-mais-surtout-un-regard-sur-le-passe.html

Déjà en 1970,

C’était « le début d’un temps nouveau ! »

https://www.youtube.com/watch?v=7RI6thml6yk



Articles Par : Serge Charbonneau

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]globalresearch.ca