Print

Impopularité record pour George W. Bush
Par Global Research
Mondialisation.ca, 18 novembre 2005
TF1.FR 18 novembre 2005
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/impopularit-record-pour-george-w-bush/1281

Etats-Unis : Impopularité record pour George W. Bush(Photo d’archives/DR)

Le président américain a atteint un taux d’impopularité record parmi ses administrés avec 65% des sondés défavorables à sa politique. Son vice-président est encore moins bien loti avec 30% d’avis positifs.

C’est la dégringolade dans les sondages pour le président américain. George W. Bush atteint un taux d’impopularité record parmi ses administrés, avec seulement 34% de sondés favorables à sa politique, selon une enquête publiée jeudi par l’institut new-yorkais Harris Interactive. 34% des sondés émettent un jugement positif sur son action, mais 65% en ont une vision négative (action « passable ou mauvaise »).

Au début de son premier mandat en 2001, il recueillait 56% d’opinions favorables, et jusqu’à 88% après les attentats du 11-Septembre, selon Harris. Lors de l’intervention américaine en Irak, en mars 2003, il bénéficiait de 70% d’avis positifs mais depuis un an les chiffres montrent une dégringolade constante.

« Dans la mauvaise direction »

Comparé à d’autres présidents ayant effectué deux mandats, Bush est, à période similaire, à peine plus populaire que Richard Nixon (qui à cette période en était à 29% d’opinions favorables). Johnson, Reagan et Clinton affichaient en revanche des taux d’approbation de 67%, 66% et 58% à la fin de leur 5e année.

Le vice-président Dick Cheney est encore moins bien loti, le plus impopulaire du gouvernement avec 30% de sondés favorables (35% en août). Le secrétaire à la Défense Donald Rumsfeld en est à 34% (40% en août). Pour 68% des personnes interrogées, le pays va « dans la mauvaise direction » (27% croient le contraire). La secrétaire d’Etat Condoleezza Rice reste la plus populaire, même si elle voit passer son taux d’approbation de 57% en août à 52% aujourd’hui.

Ce sondage a été réalisé par téléphone du 8 au 13 novembre auprès d’un échantillon de 1.011 Américains représentatif de la population nationale.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.