Incident entre Tayyip Erdogan et Shimon Peres au sommet de Davos

Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan a laissé éclater sa colère jeudi au cours d’un débat sur Gaza à Davos, quittant un débat public en reprochant aux organisateurs de l’empêcher de parler après une longue intervention du président israélien Shimon Peres.

Tayyip Erdogan et Shimon Peres au sommet de Davos “Je ne pense pas que je reviendrai à Davos”, a lancé M. Erdogan en quittant l’estrade où figuraient également le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-Moon et le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa.

Le dirigeant turc souhaitait répondre à un plaidoyer enflammé de M. Peres, assis à côté de lui, sur l’intervention israélienne à Gaza, mais le journaliste qui animait la rencontre l’a interrompu avec insistance pour lui signaler que le débat était terminé.

Passant outre le refus de l’animateur, M. Erdogan a pris la parole après M. Peres pour reprocher au public d’avoir applaudi l’intervention du président israélien.

“Je trouve très triste que des gens applaudissent parce que beaucoup de gens sont morts. Je pense qu’ils ont tort d’applaudir des actions qui ont tué des gens”, a-t-il dit faisant allusion à Gaza, thème du débat.

Des applaudissements ont également retenti quand M. Erdogan a quitté la scène du Forum économique mondial (WEF).

M. Peres avait auparavant défendu avec véhémence l’intervention armée de son pays dans la bande de Gaza, s’emportant plusieurs fois dans une enceinte peu habituée aux éclats de voix.

S’adressant à lui, M. Erdogan a lancé: “je pense que vous devez vous sentir un peu coupable. C’est pourquoi vous avez parlé si fort”. “Vous avez tué des gens. Je me souviens des enfants qui sont morts sur des plages”, a-t-il également dit.

M. Peres avait pour sa part interpellé son voisin en lui demandant: “que feriez-vous si vous aviez toutes les nuits des dizaines de roquettes qui tombaient sur Istanbul?”

“Israël ne veut tirer sur personne, mais le Hamas ne nous a pas laissé le choix”, avait-il dit également.

Au cours du débat, le secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, a demandé à Israël “de faire preuve d’un maximum de retenue pour préserver le cessez-le-feu”.

Pour sa part, le secrétaire général de la Ligue arabe Amr Moussa s’est abstenu ostensiblement de porter ses regards vers le président israélien pendant toute l’intervention de ce dernier.

Le président israélien Shimon Peres se serait excusé

Le président israélien Shimon Peres a présenté jeudi des excuses au Premier ministre turc Recep Tayyip Erdogan, qui venait de quitter un débat sur le conflit à Gaza après une intervention de M. Peres à Davos (Suisse), a annoncé l’agence de presse turque Anatolie.

M. Peres a appelé au téléphone M. Erdogan et les deux hommes ont eu une conversation de cinq minutes pendant laquelle le président israélien a présenté des excuses, a affirmé l’agence semi-officielle turque, citant l’entourage de M. Erdogan.

En partant, M. Erdogan a critiqué devant des journalistes le ton employé par le président israélien. “M. Peres ne s’adresse pas à un chef de tribu. Il doit apprendre comment parler à un Premier ministre de la République de Turquie”, a-t-il dit selon Anatolie.

D’après l’AFP



Articles Par : R. Maghari

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]balresearch.ca

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]