SYRIE

La réunion de trois présidents (Russie, Turquie et Iran) le 14 février à Sotchi ne devrait pas aboutir à des solutions favorables pour les trois parties relativement aux deux principaux problèmes qui subsistent en Syrie : le nord-est syrien (Manbij …

Malgré l’intention des USA de ne pas quitter l’Irak, fait ressortir jusqu’à quel point les USA sont incapables de défaire Daech ou ne sont pas intéressés à y parvenir. Pourquoi? Parce que Daech est le prétexte en or pour justifier une occupation autrement injustifiée et continuelle de la Syrie et de l’Irak par Washington.
Suite aux déclarations du président Donald Trump expliquant sa décision de retirer ses troupes de Syrie et au coup de fil la concédant à Erdogan par la phrase «La Syrie est entièrement à vous», John Bolton, le conseiller américain à la Sécurité nationale, est arrivé dans la région...
La crise à propos du retrait des troupes US de Syrie annoncé par le président américain s'est intensifiée après que le président turc ait refusé de rencontrer une délégation militaire US en visite puis dénoncé publiquement les déclarations du conseiller de Trump à la Sécurité nationale, John Bolton, juste avant son départ d'Ankara.