Infolettre: Héritage moral d’Hiroshima et de Nagasaki

L’héritage moral d’Hiroshima et de Nagasaki

Par Prof Rodrigue Tremblay, 10 août 2023

Lorsque le président étasunien Harry S. Truman décida de recourir à la bombe atomique, une arme des plus barbare de destruction massive, contre les populations civiles japonaises des villes d’Hiroshima et de Nagasaki, le 6 août 1945 et le 9 août 1945, les États-Unis se sont trouvés à se ranger officiellement du mauvais côté de l’histoire.

Le général Dwight Eisenhower, commandant suprême des forces alliées en Europe et 34ème président des États-Unis de 1952 à 1960, l’a dit en quelques mots : « … les Japonais étaient prêts à se rendre et il n’était pas nécessaire de les frapper avec cette chose horrible. ” (Newsweek, 11 novembre 1963). Entre 90 000 et 120 000 personnes sont mortes à Hiroshima et entre 60 000 et 80 000 sont mortes à Nagasaki, pour un grand total de 150 000 à 200 000 morts parmi les plus cruelles qui soit.

(…)

*

Excuses au peuple japonais et au monde à l’occasion du 78e anniversaire du bombardement d’Hiroshima

Par Emanuel Pastreich, 07 août 2023

Le 6 août 1945, l’  » US Army Air Forces » des États-Unis a largué la bombe atomique « Little Boy » sur Hiroshima, tuant plus de 70 000 citoyens et laissant au moins autant de malades à cause des radiations. Ce fut le début d’une horrible folie qui s’empara de l’âme américaine.

Le gouvernement des États-Unis a rejeté tous les rapports du Japon sur la maladie des radiations et d’autres conditions, dans les mois qui ont suivi le bombardement, affirmant que ces rapports n’étaient que des théories du complot. Il faudrait d’énormes batailles aux États-Unis, et dans le monde entier, pour finalement amener les États-Unis à admettre que cette arme atomique était différente d’une arme conventionnelle.

(…)

*

Le mouvement syndical et le danger de guerre accru. Agir pour la paix, c’est urgent!

Par Canadian Peace Congress, 07 août 2023

Frères et soeurs,

Les tensions internationales s’exacerbent au quotidien. Les budgets militaires et les préparatifs de guerre explosent. Les sanctions économiques se multiplient et la rhétorique de guerre froide envahit les ondes et les fils d’actualité. Les plus grands États dotés d’armes nucléaires semblent être sur une trajectoire de collision.

Toute personne rationnelle – indépendamment de ses obédiences politiques – perçoit le danger de la situation : les signes avant-coureurs pullulent. Les populistes de droite et les gros bonnets de l’industrie de la défense qui profitent de l’augmentation des dépenses d’armement conduisent le monde au bord du gouffre, au risque d’entraîner l’humanité dans un enfer nucléaire. Plus que jamais, il est temps d’agir en faveur de la paix et de s’opposer au militarisme.

(…)

*

Hiroshima : Une « base militaire » selon le président Harry Truman

Par Prof Michel Chossudovsky, 07 août 2023

Les dangers d’une guerre nucléaire ne font pas l’objet de débats et d’analyses dans les grands médias.

L’opinion publique est soigneusement induite en erreur. « Toutes les options sur la table ». Les armes nucléaires sont présentées comme des bombes pacificatrices.

Saviez-vous que les armes nucléaires tactiques ou les soi-disant mininukes avec une capacité explosive entre un tiers et six fois une bombe d’Hiroshima sont considérées, selon les scientifiques travaillant pour le Pentagone comme étant « inoffensives pour la population civile environnante parce que l’explosion se fait sous terre » .

C’est un mensonge.

(…)

****

Pour consulter tous les articles récents cliquez ICI

 

Tous les articles de Mondialisation.ca et de Global Research sont désormais accessibles en 27 langues en activant le menu de traduction du site Internet dans la bannière supérieure de notre page d’accueil (version ordinateur de bureau).

Pour voir notre dossier complet sur la COVID-19, cliquez ICI

Voir notre dossier sur l’Ukraine en cliquant ICI

Soutenez le Centre de recherche sur la Mondialisation :

Devenez membre de Mondialisation.ca

Cliquez sur les boutons de partage pour envoyer les articles par courriel ou les faire suivre à vos amis et collègues .

N’hésitez pas à les publier sur vos réseaux sociaux, blogs, etc.

Partager largement les articles de Mondialisation.ca.

*



Articles Par : Mondialisation.ca

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]