Print

Invitation au colloque organisé par Nature Québec – Le pétrole d’Anticosti : mais où s’en va le Québec?
Par Nature Québec
Mondialisation.ca, 28 novembre 2013
Communiqué de Nature Québec
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/invitation-au-colloque-organise-par-nature-quebec-le-petrole-danticosti-mais-ou-sen-va-le-quebec/5359694

Québec, le 27 novembre 2013 — Le metteur en scène et citoyen engagé Dominic Champagne, l’ex-commissaire au Développement durable Harvey Mead, l’ingénieur-géologue Marc Durand, les biologistes et spécialistes de la conservation Sylvain Archambault et Sophie Gallais, ainsi que Me Jean Baril et Me Hugo Tremblay du Centre québécois du droit de l’environnement vont faire le point sur les impacts d’un éventuel développement pétrolier sur l’île d’Anticosti. Organisée dans le cadre de l’Assemblée générale annuelle de Nature Québec, ce colloque, qui aura lieu à Québec, le samedi 30 novembre, à partir de 11 h 30, permettra d’orienter les actions que doivent prendre Nature Québec, le mouvement environnemental et la société civile dans ce dossier d’une importance capitale.

Le pétrole d’Anticosti est un pétrole de schiste, non conventionnel, dont l’exploitation risque de s’avérer particulièrement coûteuse. Et, surtout, l’exploitation de ce pétrole va modifier grandement l’environnement de l’île d’Anticosti… et bien au-delà. En plus d’affecter la qualité de ses milieux naturels, de son sol et de son eau, son exploitation va relâcher des tonnes de gaz à effet de serre dans l’atmosphère. Et ce, alors que le Québec doit réduire, notamment, ses émissions de gaz à effet de serre de 20 % d’ici 2020 et augmenter ses territoires protégés s’il veut respecter ses engagements.
Le gouvernement du Québec, lors de la présentation de sa nouvelle politique économique, a clairement annoncé son désir de favoriser l’exploitation de pétrole. Il souhaite intensifier les travaux d’exploration sur Anticosti. « Du point de vue environnemental et économique, l’exploitation de pétrole à Anticosti ne semble pas faire de sens. Il est absolument nécessaire d’informer la population québécoise et d’agir pour protéger Anticosti. Ce colloque va nous aider à le faire », mentionne Christian Simard, directeur général de Nature Québec.
Colloque Le pétrole d’Anticosti : mais où s’en va le Québec?
Date :     samedi 30 novembre 2013
Heure :   11 h 30
Endroit :  Salle 322-324
                Centre culture et environnement Frédéric-Back
                870 avenue De Salaberry, Québec (Québec) G1R 2T9
 
Nature Québec est un organisme national à but non lucratif (OBNL) qui regroupe plus de 5000 membres et sympathisants et 130 organismes affiliés œuvrant à la conservation de la nature, au maintien des écosystèmes essentiels à la vie et à l’utilisation durable des ressources. Travaillant depuis 1981 au maintien de la diversité des espèces et des écosystèmes, Nature Québec souscrit aux objectifs de la Stratégie mondiale de conservation de l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dont il est membre.
 
Information
Mylène Bergeron, coordonnatrice aux communications et aux sollicitations
Tél. : (418) 648–2104 poste 2074 ou (418) 931-1131
[email protected]
Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.