Print

Israël kidnappe des militants palestiniens non violents
Par Global Research
Mondialisation.ca, 01 juillet 2006
Ism, AFPS 1 juillet 2006
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/isra-l-kidnappe-des-militants-palestiniens-non-violents/2717

Pendant que l’opération militaire israélienne d’une extrême violence frappe Gaza, les autorités d’occupation poursuivent la répression coloniale en Cisjordanie.

Des Palestiniens activement impliqués dans la lutte non violente contre le mur illégal israélien ont été enlevés, chez eux, la nuit dernière en Cisjordanie par l’armée israélienne. Ceci se produit alors que l’attention des médias est concentrée sur le prise d’un soldat israélien par les Palestiniens, et l’arrestation de masse de 64 élus palestiniens la nuit dernière.

Les deux palestiniens kidnappés sont de Bil’in et de Beit Ummar, villages actifs dans la lutte contre la barrière d’annexion.

Yousef Abu-Marya a 28 ans, il est de Beit Hummar, dans la région d’Hébron. Résistant non violent très actif au cours des deux dernières années dans cette région, il fait partie du Comité populaire contre le mur et les colonies de Beit Ummar. Ce comité a récemment organisé des actions dans le secteur pour que les fermiers palestiniens aient accès à leurs terres, accès empêché par la violence des colons ou fermé par l’armée israélienne. Ahmad Katib, 29 ans, est de Bil’in. Il a trois enfants et est le frère de Mohammed Katib, un des organisateurs des manifestations hebdomadaires non violentes contre le mur de l’apartheid dans le village.

Abdullah Abu-Rahme, du Comité populaire contre le mur et les colonies de Bil’in, a dit qu’un autre villageois, Ayad Burnat, est retenu en otage pour pousser sa famille à « donner » son frère Mujahid, que l’armée veut arrêter pour des raisons qui ne sont pas claires.

Musa Abu-Marya, du Comité populaire contre le mur et les colonies de Beit Ummar, ne croit pas que Yousef a été arrêté pour des raisons de sécurité, mais simplement pour poursuivre leur politique de menace et d’arrestation des militants palestiniens non violents.

« Ils n’aiment pas ce que nous faisons dans la région d’Hébron », dit-il.

L’arrestation de militants, les menaces d’arrestation ou la violence ne sont pas nouvelles de la part d’Israël, qui utilise cette tactique pour effrayer les Palestiniens engagés quotidiennement dans la lutte non violente contre les diverses formes de l’occupation israélienne.

Pour plus d’informations, vous pouvez appeler : Musa Abu-Marya : 0545-838 925 Abdullah Abu-Rahme : 0547-258 210 ISM Media office : 02 297 1824

Traduction : MR pour ISM

Intro : C.Léostic, Afps

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.