Israël : Roberto Saviano rencontre Shimon Peres

Roberto Saviano, auteur de Gomorra, invité par Shimon Pérès (février 2009)

« Nous aussi, cher Saviano, nous avons notre camorra. Elle s’appelle Hamas. Elle n’a pas un objectif rationnel. Elle est brutale. Elle tue même ses femmes et ses enfants. C’est notre mafia non civilisée. Il y a deux semaines, Huntington, l’écrivain qui théorisait le choc des civilisations, est mort. Je n’ai jamais été d’accord avec lui, j’en ai parlé même avec Benoît XVI : oui, c’est un choc mais entre civilisation et non civilisation. La religion n’est qu’un prétexte pour tuer, pas le contraire. Alors il faut être courageux. Et combattre ces mafias ». Dimanche 5 avril, 17h30, palais de la Présidence. Nous sommes invités avec Roberto Saviano par Shimon Pérès : le vieux leader israélien, qui a passé sa vie sous escorte, veut connaître le jeune écrivain qui n’a plus de vie depuis trois ans (sur les vidéos télés il a quand même un air florissant, NdT). Trois quarts d’heure, admiration réciproque, les yeux de deux personnes traquées[i].

L’auteur de Gomorra est ici aussi pour comprendre : Président, mais comment fait-on pour vivre cinquante ans sous escorte ? Pérès sourit : « L’important c’est comment on se sent. Mes gardes du corps sont devenus mes meilleurs amis, ma famille. Mais si j’ai un conseil à donner à un jeune, Roberto, la meilleure des mesures de sécurité c’est de ne pas avoir peur. Moi dans ma vie j’ai tout fait en vitesse, parce que j’ai toujours pensé que j’allais mourir à trente ans. Et au contraire, tu as vu, j’en ai gagné cinquante cinq de plus ! J’ai vu tellement de lâches mourir jeunes et tellement de courageux mourir vieux. A quoi sert d’avoir peur ? » Pour Saviano, le courage est un sujet nécessaire. Il ôte une bague, la montre à Pérès qui met ses lunettes pour lire l’inscription, à voix haute : « La lâcheté est la pire des valeurs : l’idiot ouvre la porte, le sage la ferme. Extraordinaire ! D’où vient cette phrase ? Où as-tu acheté cette bague ? A Jérusalem ? ». « Non, à Rome : c’est une citation de la Cabale ». On reste sur ce thème qui est le plus pressant, Saviano demande encore : « vous étiez proche de Rabin, ce soir-là, qu’avez-vous ressenti en entendant les tirs ? « Cet homme voulait me tuer moi aussi. Mais moi je n’ai pas ressenti de peur. Seulement le cœur en morceaux, Yitzhak touché à mort. On ne peut pas trembler dans ces moments-là. Jamais. Toi aussi tu peux choisir, Saviano : vivre petit  comme ton ego ou grand comme ton idée. J’ai choisi l’idée, et toi ? ». Saviano écoute, en silence. Pérès le regarde droit dans les yeux. Un autre sourire : « Mais si tu ne te sens plus de vivre dans ton pays, ceci est une invitation. Tu es le bienvenu en Israël ».

Menachem Gantz,

Yedioth Ahronot

Publié en italien sur le site robertosaviano.it  le 25 février 2009

http://www.robertosaviano.it/documenti/9968

Repris par Comedonchisciotte, le 25 avril 2009

http://www.comedonchisciotte.org/site/

modules.php?name=Forums&file=viewtopic&t=15360

Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio

Quelques commentaires sur le site Comedonchisciotte :

« Si pour comprendre (quoi ?) Saviano a besoin d’aller chez Pérès, il pourrait faire aussi un tour à Gaza ; va savoir qui sont désormais les meilleurs amis, la « famille » des Palestiniens ? »

« Bravo Saviano, maintenant écris un beau livre sur le Hamas et la camorra palestinienne. Et après tu vas voir Netanyahu et Liebermann qui te donneront une belle médaille ».

« Saviano a écrit ce que tout le monde, en Campanie ou pas, sait, et il a fait du fric à la pelle ».

« Certes, si l’on accepte l’aberrante comparaison entre camorra et Hamas, j’en déduis que notre Savinio admirerait un Berlusconi qui pour débusquer la criminalité assiègerait Naples pendant des mois et, dulcis in fundo (cerise sur le gâteau)  la bombarderait pendant quelques semaines.

Beau personnage médiatique, mais on devrait réévaluer son intelligence, ou son intégrité morale. Au choix ».

 

[i] Voir les yeux traqués de Saviano sur : http://www.youtube.com/watch?v=GlVEwd280cE

et sur son site http://www.robertosaviano.it/documenti/9968



Articles Par : Menachem Gantz et Yedioth Ahronot

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]