Israël enlève des enfants et brûle des maisons pour déplacer les Palestiniens

Les USA, en armant Israël, confirment leur complicité dans l'agression. La sécurité & la stabilité passent par la fin de l'agression sioniste & la reconnaissance des droits du peuple palestinien.

Beyrouth – Osama Hamdan, un haut responsable du Hamas, a déclaré hier soir que l’enlèvement d’enfants palestiniens à Gaza faisait partie des récents crimes commis par l’occupation israélienne au cours de sa campagne de génocide sur l’enclave.

S’exprimant lors d’une conférence de presse tenue dans la capitale libanaise, Beyrouth, M. Hamdan a déclaré que le nombre de victimes dans la bande de Gaza s’élevait à 22 920 Palestiniens, et à 321 en Cisjordanie depuis le 7 octobre de l’année dernière.

Il a souligné que 4 % de la population de Gaza a été assassinée, blessée ou portée disparue, et que plus de 1,9 million de Palestiniens de Gaza ont été déplacés de leur domicile.

“L’occupation fasciste israélienne a détruit 70 % des structures civiles de Gaza pour déplacer notre peuple”, a déclaré M. Hamdan.

Il a souligné que plus de 200 sites historiques et patrimoniaux sur les 325 recensés à Gaza ont été détruits par Israël.

M. Hamdan a également indiqué que les forces d’occupation israéliennes brûlent les maisons de civils innocents à Gaza, comme en témoigne le récent massacre de la famille Abu Alba dans le sud du territoire.

Soulignant la résilience de la résistance palestinienne, M. Hamdan a déclaré :

“Les tirs de roquettes se poursuivent chaque jour, et nous vengerons notre peuple en aspirant à la libération de Jérusalem et à la chute de l’ennemi”.

En ce qui concerne les intentions du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, M. Hamdan a déclaré : “Netanyahu ne veut poursuivre la guerre que pour sa propre survie politique”, rejetant toute idée d’une administration civile sous l’occupation israélienne qui gère Gaza avec succès.

Il a salué la position de l’Afrique du Sud et l’action intentée devant la Cour internationale de justice contre l’occupation israélienne, appelant la Ligue arabe, l’Organisation de la coopération islamique et l’Union africaine à soutenir et à approuver la position de l’Afrique du Sud.

M. Hamdan a rappelé que les États-Unis, en continuant à armer l’entité sioniste, confirmaient leur complicité dans l’agression. Il a souligné que la sécurité et la stabilité régionales passent d’abord par la fin de l’agression sioniste sur les terres palestiniennes et par la reconnaissance des droits du peuple palestinien.

 

Article original en anglais : https://qudsnen.co

Traduction : Spirit of Free Speech

 



Articles Par : Quds News

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]