Karl Rove témoigne à nouveau dans l’affaire de la CIA

Région :

Karl Rove, le conseiller politique du président américain George W. Bush, a témoigné à nouveau vendredi devant le jury indépendant chargé de l’enquête sur la divulgation à la presse de l’identité d’un agent secret de la CIA.

M. Rove est arrivé au Palais de justice de la capitale fédérale américaine vendredi tôt dans la matinée avant d’en repartir en début d’après-midi après plus de quatre heures d’audition.

« Le Procureur spécial n’a pas signifié à Karl Rove qu’il est une cible dans l’enquête et a affirmé qu’il n’avait pas pris de décision sur d’éventuels chefs d’inculpation », a affirmé l’avocat de Karl Rove, Robert Luskin, dans un communiqué publié après la fin de l’audition.

Il s’agissait du quatrième témoignage de Karl Rove devant le jury dirigé par le Procureur indépendant Patrick Fitzgerald qui doit boucler son enquête d’ici le 28 octobre.

Selon Robert Luskin, M. Fitzgerald a indiqué qu’il ne pensait pas devoir entendre Karl Rove à nouveau d’ici la fin de son enquête.

M. Fitzgerald cherche depuis deux ans à savoir qui dans l’administration Bush a révélé à la presse l’identité d’un agent de la CIA, Valerie Plame. Rendre publique en connaissance de cause l’identité d’un agent de la CIA est un crime fédéral aux Etats-Unis.

Valerie Plame est l’épouse d’un ancien ambassadeur américain, Joseph Wilson, qui, en juillet 2003, avait accusé l’administration d’avoir exagéré la menace représentée par l’Irak pour justifier l’entrée en guerre contre ce pays.

M. Wilson a affirmé que plusieurs membres de l’administration américaine, notamment Karl Rove, avaient révélé à la presse le nom et les fonctions de son épouse pour se venger de lui.



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]