L’armée israélienne déclare les villages de Cisjordanie où ont lieu les protestations ‘zone militaire close’

Protest in Bil'in

Bil’in et Ni’lin ont été la scène de protestations non violentes contre le mur israélien, chaque semaine depuis les cinq dernières années. (Photo: Haithem El-Zabri) 

Montréal, le 23 mars  2010 – Dans une tentative de faire taire les protestations non violentes, les villages de Bil’in et Nil’in ont été déclarés ‘zone militaire close’ par l’armée israélienne pour les six prochains mois – jusqu’au 17 août 2010. Apparemment, l’ordre aurait été émis depuis le 17 février mais n’aurait été révélé que vendredi dernier (12 mars) lorsqu’il a servi à arrêter des manifestants palestiniens à Bil’in. Les résidents de Bil’in ont déclaré au quotidien israélien Haaretz  que des soldats israéliens ont par la suite posté des avis à travers le village, signés par le chef de l’armée au centre de commandes de l’armée israélienne, Gal. Avi Mizrahi.

Bil’in et Ni’lin ont été la scène de protestations non violentes contre le mur israélien, chaque semaine depuis les cinq dernières années. En gagnant ainsi l’attention de la communauté internationale par leur créativité et leur persévérance, les protestations de Bil’in sont devenues un symbole pour la résistance populaire palestinienne.

Au cours de la dernière année, l’armée israélienne a tenté de multitudes façons de mettre fin aux protestations pacifistes, parmi lesquelles des arrestations de masse, des opérations nocturnes, des restrictions de mouvement d’activistes israéliens et également l’arrestation de mineurs. À ce jour, 37 résidents de Bil’in, dont 5 membres du comité populaire du village qui organise les manifestations ont été arrêtés. Un manifestant a été assassiné.

« Cette dernière action est une indication claire qu’aucune forme de protestation, pacifique ou autre, n’est en fait acceptable pour Israël », a déclaré Thomas Woodley, le président de Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient. « Le Canada et la communauté internationale doivent faire entendre leur voix et amener Israël à rendre des comptes sur ses actions et son attitude face à de telles circonstances ».

Le mur israélien a été déclaré illégal par la Cour internationale de justice en 2004. De plus, même la Cour suprême d’Israël, qui adopte bien souvent un point de vue très différent du reste du monde quant au droit international, a déclaré en 2007 que le segment du mur dans le voisinage de Bil’in était illégal et devait être dérouté. Depuis, l’armée israélienne a été reconnue coupable deux fois de ne pas avoir appliqué la décision de la cour israélienne.

En 2009, le village de Bil’in a déposé une plainte auprès de la Cour supérieure du Québec contre deux compagnies canadiennes, Green Mount International et Green Park International, pour leur implication dans la construction et le marketing d’unités résidentielles destinées à des colons israéliens sur des terres appartenant à Bil’in. Ce cas est actuellement en appel.
 
 
Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:
Grace Batchoun
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient
Téléphone: (514) 745-8491
Courriel CJPMOSite Web CJPMO

Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.


Articles Par : CJPMO

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]