Print

L’Inde et Israël développent leur coopération militaire
Par Irib
Mondialisation.ca, 19 mai 2007
Irib 19 mai 2007
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/l-inde-et-isra-l-d-veloppent-leur-coop-ration-militaire/5701

Triste image que celle qui se donne le pays de Grand Gandi! Membre fondateur des non alignés, l’Inde de ce début du 21ème siècle tend plus que jamais à rompre avec une certaine tradition « anti-colonialiste » qui l’érigeait jadis au rang des nations modèles. Signe de cette flagrante regression est ce piteux commerce d’armes qu’il entretient désormais avec Israël aux dépens des grandes valeurs qui étaient les siennes il n’y a pas encore si longtemps. Aux dire de la presse internationale, en effet, la Nouvelle Delhi vient de signer un contrat d’achat d’armements de fabrication sioniste pour un montant estimé à 5 milliards de dollars. Le chiffre accuse une progression nette de 2.5 milliards de dollars par rapport à 2006, année marquée, au demeurant, par de vastes échanges de capitaux entre les deux capitales. Depuis qu’il a fait le voeu de damner le pion à son voisin chinois dans le domaine militaire, pas un seul jour ne passe sans que la Nouvelle Delhi n’ait tenté de renouveler son arsenal d’armes composé à 80% d’équipements russes. Il est vrai qu’aux yeux de l’Inde, reconverti aux contre-vertus du libéralisme occidental, la Russie ne pèse plus grande chose ni à titre d’allié stratégique ni en qualité de partenaire économique. Or cette dissociation russo-indienne, à la fois recherché et souhaité par Washington, se traduit dans les faits par un rapprochement substentiel envers Israël. Habituées de l’art des combines, les sociétés d’armements sionistes favorisent ce rapprochement. Aux appels d’adjudication lancés par l’Inde, elles répondent souvent par des prix fort compétitif propres à décourager tous les autres vendeurs. Mais est-ce un bon excuse? Le gouvernement indien est-il en droit de décevoir les attentes de la minorité musulmane du pays qui elle, exige le gel des relations dipolmatiques avec Israël? C’est dommage qu’à l’aube du siècle nouveau l’appât de gain fasse oublier à certains grands états le principe de fraternité et de solidarité sans quoi l’ordre multipolaire n’aura aucune chance de naitre un jour.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.