Print

La carte révélant l’installation des troupes étatsuniennes en Afrique
Par Adam Taylor
Mondialisation.ca, 26 mai 2014
washingtonpost.com (blogs)
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/la-carte-revelant-linstallation-des-troupes-etatsuniennes-en-afrique/5383906

L’annonce par le président Obama du déploiement de 80 soldats au Tchad a été une surprise pour beaucoup. Mais comme mon collègue Craig Whitlock le souligne, les États- Unis ont déjà déployé bon nombre de troupes sur le terrain dans un nombre surprenant de pays africains.

Cette carte montre les pays d’Afrique subsaharienne ayant actuellement sur leur sol une présence militaire étatsunienne engagée dans des opérations militaires réelles.

Il convient de noter que dans la plupart de ces pays, il y a un petit nombre significatif de troupes. C’est un signe clair de l’accroissement des positions de l’ US Africa Command sur le continent africain dans ce qui pourrait être décrit comme une guerre de l’ombre contre les affiliés d’Al-Qaïda et d’autres groupes militants. Il montre également que la frontière est de plus en plus poreuse entre les opérations militaires étatsuniennes et la CIA en Afrique.

Ci-dessous, on trouvera plus de détails sur les troupes déployées sur le continent africain.

Carte par Adam Taylor et Laris Karklis

Burkina Faso

Depuis 2007, les États-Unis disposent d’une base à Ouagadougou, au Burkina Faso. La base constitueun réseau d’espionnage étatsunien dans la région, avec des avions espions survolant le Mali, la Mauritanie et le Sahara, pour traquer les combattants d’Al-Qaïda au Maghreb islamique.

Congo
Les États-Unis ont des troupes au Congo pour aider le pays à rechercher le chef de l’Armée de Résistance du Seigneur (LRA), Joseph Kony.

République centrafricaine
En avril 2013, les Etats-Unis comptaient près de 40 militaires en République centrafricaine pour aider à la traquer la LRA.

Tchad
Mercredi, Washington a annoncé que 80 soldats seraient envoyés au Tchad pour aider à la recherche des écolières nigérianes enlevées par le groupe islamiste Boko Haram.

Djibouti
L’armée étatsunienne a une base importante à Djibouti, le Camp Lemonnier. Il ya environ 4000 soldats là-bas, avec de nombreux avions et drones.

Ethiopie
Les États- Unis ont une base de drone militaire à Arba Minch depuis 2011. La base est utilisée pour faire voler des drones Reaper en Afrique de l’Est.

Kenya
Le Camp Simba, près de la frontière avec la Somalie, voit stationner plus de 60 militaires depuis novembre 2013.

Mali
En avril 2013, une dizaine de soldats étatsuniens ont été déployés dans un Mali déchiré par la guerre, pour apporter un «soutien» aux troupes françaises et africaines. Le Pentagone a insisté pour préciser que les troupes US ne seraient pas engagées dans les combats.

Niger
L’US Air Force a mis en place une base de drone à Niamey, au Niger, en 2013. La Maison Blanche affirme qu’elle a environ plus de 100 militaires dans le pays pour des missions de “collection de renseignements”.

Nigeria
Au début du mois de mai 2014, une petite équipe de soldats étatsuniens et de conseillers civils a été déployée au Nigeria pour participer aux recherches des écolières qui ont été enlevées. Selon l’Associated Press, ces troupes ont rejoint près de 70 militaires au Nigeria, avec plus de 50 soldats régulièrement affectés à l’ambassade des États-Unis, et 20 Marines intervenant dans le cadre de formation militaire.

Somalie
Au début de l’année 2014, les États-Unis ont déployé près de deux douzaines de troupes régulières en Somalie à des fins de formation et de conseil.

Sud-Soudan
En Décembre 2013, les Etats-Unis ont déployé 45 militaires au Sud-Soudan pour protéger les citoyens et les biens des États-Unis dans le pays.

Ouganda
Les États-Unis disposent d’une base à Entebbe qu’ils utilisent pour envoyer des avions de surveillance PC-12 à la recherche de la LRA de Joseph Kony. Le nombre total de soldats étatsuniens en Ouganda est d’environ 300, et ils sont officiellement dans le pays pour « fournir des informations, des conseils et de l’assistance  » à la force de l’Union africaine pour la quête de Kony.

Adam Taylor and Laris Karklis/The Washington Post

Article original : MAP: The U.S. Military Has Troops in These African Countries, The Washington Post

Version française : Le blog Sam La Touch

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.