La déclaration du G8 qualifie le blocus de Gaza «d’intenable»

Working Session at the G8 Summit  
 En référence au blocus de Gaza, la Déclaration de Muskoka affirme « Les arrangements actuels ne peuvent durer et doivent être changés […] pour répondre aux besoins de la population de Gaza en ce qui concerne les fournitures humanitaires et les marchandises commerciales, la recons-truction civile et l’infrastructure ». (Photo: MAECI / Flickr) 

Montréal, 30 juin 2010 – Les dirigeants du G8 ont publié la « Déclaration de Muskoka » comprenant un long paragraphe (39) sur le Moyen-Orient. En référence au blocus de Gaza – quelque peu assoupli récemment – il est écrit « Les arrangements actuels ne peuvent durer et doivent être changés […] pour répondre aux besoins de la population de Gaza en ce qui concerne les fournitures humanitaires et les marchandises commerciales, la reconstruction civile et l’infrastructure ». Le texte invite également les Palestiniens et Israël « à créer des conditions propices à des pourparlers directs » afin d’aider à créer un État de Palestine indépendant, contigu et viable.

La Déclaration affirme que les dirigeants du G8 « regrett[ent] profondément les pertes de vies et les blessures subies lors de l’incident au large de la côte de Gaza, le 31 mai », mais la critique est faible en comparaison avec celle d’autres dirigeants mondiaux à propos du raid contre la flottille d’aide – mené dans les eaux internationales et ayant fait neuf morts. Les dirigeants du G8 saluent également la décision d’Israël de mettre en place une commission publique indépendante pour enquêter sur l’attaque, mais ne font aucune mention du rejet par Israël des appels à une enquête internationale indépendante et impartiale.

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) salue le fait que le G8 ait reconnu que le blocus de Gaza – malgré l’allègement en vigueur au cours du sommet – soit intenable. « Cette mention est importante puisqu’Israël conteste le fait que le blocus soit à l’origine d’une crise humanitaire. Nous sommes également heureux que les dirigeants du G8 aient fait spécifiquement référence à la nécessité de permettre la reconstruction civile. Israël continue d’empêcher l’entrée des matériaux de construction, à l’exception de petites quantités destinées à des projets d’infrastructure supervisés internationalement, empêchant ainsi les habitants de Gaza de reconstruire les milliers de maisons détruites durant les 22 jours de l’agression israélienne l’année dernière », note le président de CJPMO, Thomas Woodley. CJPMO a également constaté l’appel spécifique du G8 à la libération du soldat israélien capturé, Gilad Shalit, mais a été déçue par le manquement du G8 à exhorter Israël à libérer les centaines de prisonniers palestiniens actuellement détenus dans les prisons israéliennes.

Bien que les dirigeants du G8 aient exprimé leur soutien à la création d’un État de Palestine indépendant, contigu et viable, ils ont omis de mentionner les principaux obstacles à la mise en place d’un tel État: l’occupation israélienne des territoires palestiniens et la colonisation israélienne élargie sur les terres palestiniennes. Néanmoins, la déclaration du G8 semble être passée inaperçue en Israël. Le mardi à Jérusalem, le ministre des Affaires étrangères Avigdor Lieberman a déclaré: « Je ne vois pas de chance d’émergence d’un État palestinien d’ici 2012 ». La communauté internationale s’est fixée l’année 2012 comme objectif pour parvenir à un accord de paix.
 
 #####
 
Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:
Grace Batchoun
Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient
Téléphone: 438-380-5410  
Courriel CJPMOSite Web CJPMO

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.


Articles Par : CJPMO

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]