Print

La dictature sanitaire promue par les médias et les entreprises privées
Par Maryse Laurence Lewis
Mondialisation.ca, 24 août 2021

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/la-dictature-sanitaire-promue-par-les-medias-et-les-entreprises-privees/5659568

Au Québec, il est urgent d’empêcher François Legault d’imposer un passeport sanitaire. Le Premier ministre ne peut invoquer une recrudescence de mortalités de grippe, au mois d’août! Au lieu d’insulter les gens qui doutent de l’efficacité des vaccins et refusent de servir de cobayes, les journalistes incultes en matière de biologie, tel que Richard Martineau, devraient s’intéresser aux vrais périls : la cinquantaine de laboratoires de niveau P4, dans lesquels on maintient ou réactive les virus pathogènes. Le Canada en possède un, à Winnipeg. En France, deux sur trois sont sous le mandat du Ministère de la Défense. Qu’est-ce qui justifie cela? ¹

En 1925, une entente non contraignante prohibait les gaz asphyxiants ou toxiques et les moyens bactériologiques. En 1972, devant l’inutilité de ce premier accord, on rédigea le protocole de Genève. Entré en vigueur en 1975, on y interdisait la production de substances bactériologiques et ordonnait la destruction des stocks existants. Sous couvert d’études médicales préventives, n’enrayant jamais aucune épidémie, qui avouera entretenir des visées militaires davantage que sanitaires? 2

Ce n’est pas le Ministère de la Santé qui paie les tests et les vaccins, mais les impôts des citoyens. Maintenir les gens dans l’anxiété, avec l’annonce permanente de cas de mortalités, c’est exactement ce qu’il faut pour miner le système immunitaire! Et à présent, s’ajoute la menace d’une vaccination obligatoire, sous peine de ne même plus pouvoir entrer dans des lieux vendant des produits essentiels. Cette mesure est digne d’une dictature, et d’autant plus illégale que rien ne prouve l’efficacité des vaccins. Même l’Organisation Mondiale de la Santé ne peut assurer l’absence de risque de contagion des gens vaccinés. À tel point que les voyageurs ayant reçu deux doses anti-covid doivent payer un test par écouvillon, 72 heures avant de prendre l’avion. 

Pfizer et Moderna viennent d’augmenter le prix de vente de leurs vaccins. Est-ce une attitude philanthropique? La santé est d’ordre humanitaire et ne devrait en aucun cas demeurer sous l’égide des entreprises privées, encore moins du Ministère de la Défense, lorsqu’elle touche des millions de citoyens. Autrement, qui voudra réellement résorber un problème, lorsque sa résurgence  enrichit? Abolir les additifs chimiques, les gras et les sucres nuisibles n’est pas une option. On préfère laisser les entreprises induires des problèmes cardio-vasculaires et des cancers. Comme on le fit en rejetant les rapports des médecins et en blanchissant les producteurs d’aspartame, aux États-Unis. 

Le compromis sanitaire et médiatique

Tous les scientifiques promouvant une vaccination massive sont en collusion avec des entreprises pharmaceutiques ou des médias à grands tirages. En France, non seulement l’ancienne Ministre de la Santé, Agnès Buzyn, bénéficia de subventions de laboratoires privés, mais son époux, Yves Levy, est en charge d’un institut de recherche en virologie. Bill Gates a d’ailleurs investi dans tous les vaccins, si on excepte le « spoutnik » russe. On donne la parole à des politiciens et à des journalistes qui ne connaissent rien à la virologie. On diffame ou congédie les scientifiques qui dénoncent les risques des vaccins, peu testés, et les thérapies à l’ARN dont on ignore les conséquences. 

En Allemagne, Angela Merkel, la Chancelière dictatrice, au pouvoir depuis trente ans, menace, tout comme Emmanuel Macron et François Legault, de congédier les travailleurs du domaine de la santé refusant la vaccination. Peut-on être mieux placé pour légitimer ce refus? Eux savent dans quelle mesure ont a augmenté les statistiques de mortalité par la Covid, en y ajoutant les décès de gens atteints de maladies chroniques. L’Organisation Mondiale de la Santé n’est d’ailleurs pas une instance publique, elle est sous mandat privé, puisque Bill Gates en est aussi le principal actionnaire. 3

Des médias soumis aux magnats de la finance

Des gens me disent que les politiciens ne consultent pas Bill Gates, avant de prendre leurs décisions, et que John Davison Rockefeller est décédé depuis longtemps. C’est oublier que la fondation de ce dernier est à l’origine de la création du Club de Bilderberg. On y préconise, depuis le début de l’épidémie, une carte d’identité permettant aux détenteurs l’accès aux loisirs et aux transports publics, avec vérification de leur état de santé et droit d’être confinés, au moindre soupçon d’abriter un virus. Ce qui mènerait à des abus, l’absence de droits civils et de liberté d’expression. Déjà, des dizaines d’entrevues, de sites et de reportages sont censurés. Et le co-fondateur de la Fondation Rockefeller est un certain Frederick Gates! Mais non, ce n’est pas le grand-père de Bill… 4

C’est aussi oublier que les médias influencent les décisions des politiciens. Et oui, les journaux ont tous des propriétaires, c’est évident. Mais lorsque ceux-ci sont contrôlés en majorité par des entreprises privées, comment peut-on croire à leur neutralité? Bill Gates est le plus grand actionnaire du journal Le Monde. Le Figaro appartient à la famille Dassault, déjà fortunée grâce à la vente des avions de guerre Mirage. The Économist est géré par des Rothschild et la famille Agnelli de la compagnie FIAT. Au Québec, la Presse appartient à Power Corporation, le Journal de Montréal à Québécor, tout comme Télé-Quatre-Saisons. Ce n’est bien évidemment pas une liste exhaustive. 

Ces repaires de milliardaires sont financés par les impôts publics!

Voyez les chiffres publiés par le Ministère de la Culture française. En 2019, en France, 51% des 76 millions d’euros attribués en aides à la presse, ont été accordés à six groupes, appartenant à des familles riches ou gens d’affaires influents :

► Bernard Arnault reçut 16 millions d’euros pour Le Parisien; Aujourd’hui en France et Les Échos.

► La famille Dassault, 6,4 millions d’euros pour Le Figaro et Le Figaro Magazine, notamment.

► Les actionnaires principaux de la société éditrice du Monde, Xavier Niel, Matthieu Pigasse, Daniel Krĕtinský et Madison Cox, bénéficient de 6,3 millions d’euros pour Le Monde, Télérama; Courrier International. 

► Patrick Drahi dispose de 5,9 millions d’euros, pour la publication de Libération et L’Express.

► Arnaud Lagardère recueille 2,1 millions pour Lagardère Media News, soient Paris Match et Le Journal du dimanche (JDD).

► Nicolas Beytout se contente de 2 millions pour Bey Medias Presse & Internet, publiant L’Opinion.  5

Cette aide représente 39 millions d’euros octroyés à six groupes. Et si on observe ce qui se passe avec la presse quotidienne régionale, ce sont 5,2 millions d’euros versés à Sipa-Ouest France, administré par la famille Hutin. Environ la même somme est versée à Ebra qui regroupe neuf quotidiens régionaux, tel Le Dauphiné libéré, Le Progrès, les Dernières Nouvelles d’Alsace et L’Est républicain, appartenant au Crédit Mutuel! Ce n’est pas une donation récente, puisque les six instances nommées ci-haut reçurent un peu plus de 39 millions d’euros en 2018 et 36 millions en 2017. 

Brèves biographies d’entrepreneurs assistés sociaux

Bernard Arnault détient la majorité des parts du groupe LVMH (Louis Vuitton Moët Hennessy), ne vendant que des produits de luxe. Cet homme est considéré le second plus fortuné au monde, avec des actifs évalués à 186 milliards de dollars US. Sa bouteille de champagne la plus onéreuse à elle seule coûte 1,8 million d’euros, étant garnie d’or blanc massif de 18 carats et d’un diamant de 19 carats. 

La famille Dassault s’enrichit par les appareils militaires.

Xavier Niel investit dans les télécommunications, Internet et la téléphonie mobile.

Matthieu Pigasse fut responsable des fusions acquisitions d’entreprises et du Conseil aux gouvernements, au niveau mondial, entre 2015 et 2019. En plus du journal Le Monde, il est actionnaire du Huffington post, Radio Nova et de la revue Les Inrockuptibles… Plusieurs membres de sa famille s’insinuent aussi dans la presse.

Madison Cox, le paysagiste des milliardaires, dû céder ses parts, au groupe Le Monde, aux messieurs Niel et Pigasse.

Patrick Drahi s’occupe de télécommunications et du journal L’Express.

Lagardère News est issue d’une fusion d’Europe I et de Grolier interactive. Son fondateur, Arnaud Lagardère, est aussi impliqué en régie publicitaire, radio et audio-visuel. 

Daniel  Krĕtinský, d’origine tchèque, accapare près de la moitié des parts de la Société Le Nouveau Monde. 

Nicolas Beytout représente le pôle médiatique de LVMH. Après avoir travaillé pour Les Échos, Le Figaro, il fonda le journal L’Opinion. 

La famille Hutin, elle, s’immisce dans le domaine de la presse depuis quatre générations, principalement avec Ouest France. 

Des faits sont certains : 

► Le taux de guérison de la Covid est plus élevé que le taux affiché d’efficacité des vaccins;

► On a augmenté les chiffres de mortalité en déclarant de nombreux décès par co-morbidité, alors que les patients étaient atteints de maladies chroniques ou de cancers et que l’OMS interdisait les autopsies;

► L’OMS admet qu’on ne peut garantir que les vaccins protègent d’une contamination;

► Les voyageurs sont obligés, même vaccinés, de payer un test par écouvillon avant de prendre l’avion;

► Les seuls véritables vaccins sont ceux à virus inactivé ou atténué tel celui des Chinois;

► Les doses produites par Moderna et Pfizer ne sont pas des vaccins, mais une thérapie à l’ARN, et c’est même spécifié sur leurs sites;

► Des milliers de gens vaccinés ont contracté malgré tout la Covid, d’autres sont décédés d’un choc anaphylactique, d’une thrombose ou ont été victimes du syndrome de Guillain-Barré : une paralysie pouvant durer de quelques heures à près d’un an;

► Dans une publication spéciale de la revue La Recherche, on reconnaît déjà, en 1991, que des vaccins usant d’autres procédés que par virus inactivé ou atténué provoquent parfois une réaction auto-immune. 6

► Les coûts de production des vaccins sont moindres que leurs prix de vente. La plupart des entreprises pharmaceutiques dépensent d’ailleurs davantage en publicité que pour la fabrication et la recherche. 

► Imposer un passeport sanitaire, pouvant inclure jusqu’à l’impossibilité d’entrer avec un masque et les mains désinfectées dans une épicerie, c’est plus criminel que refuser une vaccination qui ne garantit rien à personne, sauf des profits aux entreprises pharmaceutiques et à leurs actionnaires. 

Les personnes âgés et les enfants

Que feront les gens âgés, autonomes, n’ayant pas d’ordinateur ou de téléphone cellulaire, pour faire livrer la nourriture? Que fait-on des séquelles psychologiques que la situation induit chez les enfants? Des confinements; le port d’un masque qui réduit l’oxygène et fait ravaler le dioxyde de carbone; se voir rabrouer dès qu’ils soulèvent leur masque. Devoir se méfier des amis, ne pas les rencontrer, se faire dire par une publicité française qu’ils sont des tueurs potentiels de leurs grands-parents. 

Si on oeuvrait pour notre santé, on recourrait aux laboratoires publics. On rendrait les médicaments moins onéreux, afin que tous les États puissent les obtenir, et surtout, on fermerait d’urgence tous les laboratoires de niveau P4, ruineux et inutiles, puisqu’on n’y fabrique jamais de vaccin à temps. Les virus ayant la particularité de muter, les variants sont infinis. Malheureusement, certains en profite pour ouvrir des laboratoires de niveau P3…

En France, les gens pouvant démontrer un risque à la vaccination seront exemptés du passeport sanitaire. Pour cela, il faut :

► Un certificat médical attestant une allergie à une des composantes des vaccins, principalement au polyéthylène-glycol! Qui peut savoir à l’avance s’il y est allergique? Ainsi que ceux pouvant pâtir d’une allergie croisée aux polysorbates.

► Avoir subi une réaction « d’intensité sévère ou grave » suite à la première dose, soit une myocardite ou un syndrome de Guillain-Barré…

► Avoir été victime d’une réaction anaphylactique minimale de grade 2 à la première dose.

  Présenter des épisodes de syndrome de fuite capillaire, causée par une maladie sanguine.

► Être un enfant touché par un syndrome inflammatoire multisystémique pédiatrique (PIMS) post-covid-19…

► Il existe également deux autres contre-indications temporaires, pour les personnes traitées par anticorps monoclonaux contre le Covid-19 et les patients ayant subi des myocardites ou des péricardites avant une vaccination, lorsque ces troubles sont considérées évolutifs.

► Cependant, les femmes enceintes, même au premier trimestre d’une grossesse, n’entrent pas dans les individus inclus dans ces contre-indications. 7

On pousse à la faillite les petits commerçants. On congédie et diffame les gens dont l’opinion ne correspond pas à la ligne unique de pensée permise. En France, on coupe dans les aides au logement, les pensions de retraite et les allocations de chômage. Pendant ce temps, des lois privilégient les banques, la presse privée, les conseillers gouvernementaux non élus et les actionnaires des laboratoires s’enrichissent. Que faut-il de plus pour cesser de confondre la fausse philanthropie d’avec la perversité?

Maryse Laurence Lewis

 

Notes / Références :

1.1 L’article de Marine Corniou : Prêts pour la prochaine pandémie? Revue Québec-Science, octobre-novembre 2019.

1.2 http://science.gc.ca/eic/site/063.nsf/fra/97757.html

Laboratoire 101 : Que faut-il pour entreposer les agents … 

1.3 Unité du laboratoire de biologie médicale – Publications du …

publications.msss.gouv.qc.ca › msss › fichiers PDF

1.4 https://www.franceculture.fr/sciences/ces-laboratoires-qui-luttent-contre-les-plus-redoutables-virus

2. Premier et second protocoles de Genève :

https://fr.wikipedia.org/wiki/Protocole_de_Genève

https://ihl-databases.icrc.org/applic/ihl/dih.nsf/INTRO/450

3. https://www.legrandsoir.info/exclusif-buzyn-et-salomon-poursuivis-en-justice-dans-une-affaire-d-empoisonnement-aux-antilles.html

4. La fondation Rockefeller : TheRockefellerFoundation_WhitePaper_Covid19_4_22_2020

5. https://www.acrimed.org/Le-clan-des-milliardaires-accapare-les-aides-a-la

6. Tableau des découvertes en immunologie : Revue La Recherche, Médecine, supplément au no. 237, La révolution de l’immunologie, pages 12 et 13, novembre 1991. 

7. https://www.huffingtonpost.fr/entry/vaccination-ces-rares-contre-indications-permettant-den-etre-exempte_fr_610ffb2ce4b05f81570b9778?

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.