Print

La fabrication d’un ennemi: avec « l’assassinat » médiatisé de Ben Laden
Par Webster Tarpley
Mondialisation.ca, 05 mai 2011
RT.com 5 mai 2011
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/la-fabrication-d-un-ennemi-avec-l-assassinat-m-diatis-de-ben-laden/24648

L’assassinat du leader s’Al Qaeda, Ossama Ben Laden, à Abbottabad au Pakistan, est une histoire qui a été entièrement fabriqueée par les services de renseignement des Etats-Unis afin de cibler ce pays asiatique, dit le journaliste d’enquête et historien Webster Tarpley.

Il y a eu une montée en puissance de l’affaire très étudiée, avec des déclarations péremptoires condamnant le Pakistan dans des rapports sur le terrorisme de la part du gouvernement américain. L’amiral Mike Mullen a visité le Pakistan en Avril, les accusant d’ètre les complices du réseau terroriste Haggani. Wikileaks a également rapporté une opération de la CIA visant le Pakistan, alors que, selon les Etats-Unis, la plupart des plans d’Al Qaeda ont été fomentés dans ce pays.

De manière surprenante, Washington est derrière les forces d’Al Qaeda, qui représentent une bonne partie des forces rebelles du conseil de Benghazi, remarque Tarpley. En Libye et au Yémen, Al Qaeda est l’outil principal utilisé par Washington pour déstabiliser les gouvernements locaux et il y a bon nombre de spéculations pour que ce soit également le cas en Syrie et en Algérie. “Mais, de manière tout à fait paradoxale, si vous êtes Al Qaeda au Pakistan ou en Afghanistan, alors vous devez être bombardé.” Remarque encore Tarpley.

“Ce à quoi nous assistons en fait, est le déclin de l’empire américain. Si vous regardez l’histoire et étudiez la chute des empires espagnol, français et britannique, dans ces cas précis, leur chute a été accompagné de guerres mondiales; si les Etats-Unis décident de s’attaquer au Pakistan, ils entreront en collision avec la Chine. A ce moment là, la Russie aura également son mot à dire. Ce que nous voyons est comment le déclin d’un empire peut mener à la guerre par mauvais calcul.”, dit Tarpley.

“L’élite dominante et gouvernante états-unienne est tres agitée car elle essaie d’éviter que l’Arabie Saoudite et le Pakistan quitte le navire impérial. Voilà pourquoi Washington a décidé de liquider les milliards de dollars qu’ils ont investis dans la figure mythologique de Ben Laden.” pense Tarpley.

“Le plus grand danger maintenant est celui des attaques fausse-banière, en réalité organisées par les Etats-Unis ou par l’OTAN et leurs services de renseignement et qui seront blâmées sur le Pakistan. De fait, nous avons entendu cela de la part de plusieurs personnes affiliées à la CIA dans les médias, disant qu’il y aura des attaques terroristes de vengeance, qui viendront de l’ISI, le service de renseignement pakistais démonisé à souhait. Ceci est une pré-fabrication totale”, conclut Tarpley.

Article original :  http://rt.com/news/washington-pakistan-bin-laden/

Traduction : Résistance 71

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.