La FIJ soutient l’appel à la libération du journaliste iraquien qui protesta en lançant ses chaussures

La Fédération Internationale des Journalistes (FIJ) déclare que le reporter qui balança ses chaussures au Président des Etats-Unis, George Bush, pour protester contre les actions de l’Amérique en Irak, doit être relâché. Sa protestation, selon la FIJ, ne fait que refléter la colère profonde pour le traitement subi par les civils irakiens pendant quatre ans d’occupation américaine dont les journalistes ont été des victimes majeures. 

Muntadar al-Zeidi,  correspondant de la chaîne de télévision irakienne Al-Baghdadiya, jeta ses chaussures au Président George Bush à Bagdad. Son action a été un geste symbolique de dégout envers la politique des Etats-Unis : montrer les semelles des chaussures est considéré comme une forme d’irrespect en Irak.

« Ce journaliste voulait exprimer ses propres convictions et même si nous ne pouvons pas excuser ses actions”, a dit Aidan White, Secrétaire Général de la FIJ, “après des années d’intimidation, mauvais traitements et d’assassinats non élucidés de la part des soldats états-unisiens, nous ne sommes pas surpris de cette colère et du ressentiment des journalistes”.

Ce n’est pas une coïncidence, dit la FIJ, de voir que cette protestation arrive seulement quelques jours après le refus de la part des Etats-Unis de relâcher un journaliste détenu malgré l’ordre en sa faveur d’un tribunal irakien. «Quand les Etats-Unis défient la loi en Irak, nous ne pouvons pas nous étonner de voir les journalistes utiliser d’autres formes de protestation contre l’injustice », a remarqué White.  

La FIJ met en garde contre les menaces que ce journaliste pourrait subir pendant son arrestation si on tient compte des cas de  mauvais traitements des journalistes qui ont été détenus préalablement par les forces des Etats-Unis. Nous soutenons notre affilié, le Syndicat Irakien des Journalistes (SIJ), qui a appelé à la libération de Muntadar al-Zeidi  pour garantir sa sécurité.  La FIJ fait aussi appel au gouvernement d’Irak pour qu’il respecte ses promesses d’enquêter en profondeur sur toutes les morts de journalistes irakiens dès le début de l’occupation. Le SIJ compte 284 journalistes morts en Irak dès avril 2003.

 Pour plus d’information veuillez contacter la FIJ au:             
+32 478 258 669        
  
La FIJ représente environ 600 000 journalistes dans plus de 120 pays  


Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]