La libération du Golan, le général Suleimani, et les lignes rouges posées par la Russie et l’Iran

Le Dr. Sayed Hadi Faqhi, diplomate iranien interviewé par la chaine iranienne arabophone Al Alam, a révélé qu’en 2015, à Moscou, le général Qassem Suleimani s’était mis d’accord avec la Russie sur deux lignes rouges à respecter dans la guerre livrées pour libérer le Golan.

Lors des tractations irano-russes précédant l’intervention russe en Syrie, Moscou a demandé au général Suleimani que l’Iran s’engage à ne jamais demandé d’aide à la Russie lors de confrontations avec Israël.

L’Iran a accepté, a déclaré le diplomate, à condition que la Russie « ne s’ingère  pas dans la confrontation entre l’Iran et la Syrie contre l’entité d’occupation, ni par air ni par terre ».

Missiles israéliens interceptés au dessus du Golan

Le pacte militaire Syrie-Iran

Jusqu’ici, ce gentlemen’s agreement a été respecté. Le sera-t-il après l’accord conclu le 9 juillet dernier, à Damas, par le général Mohamad Baqeri, chef d’état-major des forces armées iraniennes, pour renforcer les systèmes de défense aérienne syriens, notamment  en  livrant à la Syrie des missiles sol–air Bavar-373 (concurrent du système de missile russe S-300) et Khordad connu pour avoir abattu, le 20 juin 2019, le drone américain de surveillance Global Hawk ?

Hier soir, 20 juillet, un premier face à face Israël–Khordad-3 a eu lieu dans le ciel de Majdal al-Shams, sur le Golan occupé. Des missiles tirés en direction de Damas par des F-16 israéliens ont été interceptés par les systèmes antimissiles syro-iraniens. Pour Parstoday « tout porte à croire que le pacte militaire Syrie-Iran vient de porter ses premiers fruits ».

Gilles Munier



Articles Par : Gilles Munier

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]