La Libye en photos: Ce que les médias occidentaux ne vous disent pas

Reportage de Mondialisation.ca à Tripoli

Des chasseurs Mirage, F-16, des bombardiers furtifs B-2, 15 000 sorties aériennes de l’OTAN, le bombardement de milliers de cibles civiles…

On dit de l’OTAN qu’elle vient à la rescousse du peuple libyen. C’est ce que l’on nous dit.

Les journalistes occidentaux ont délibérément déformé totalement ce qui se passe en Libye. Ils ont présenté l’OTAN comme un instrument de paix et de démocratisation.

Ils ont cautionné  une guerre illégale et criminelle.

Ils sont des instruments de la propagande des États-Unis et de l’OTAN.

Sur le terrain à Tripoli, Mahdi Darius Nazemroaya de Mondialisation.ca réfute le consensus médiatique appuyant le mandat humanitaire de l’OTAN. Il nous offre un tour d’horizon des grands rassemblements contre l’OTAN, incluant des preuves photographiques

Partagez cet article. Affichez-le sur Facebook. Passez-le mot.

Michel Chossudovsky, Centre de recherche sur la mondialisation (CRM),  juillet 15, 2011

PHOTOMONTAGE

Pour un reportage complet sur GRTV incluant des preuves photographiques exhaustives.

 

VIDEO: This is Libya: On the Ground Scenes GRTV Report from Tripoli

TRIPOLI. 15 juillet, 2011.

Le vendredi 1er juillet 2011, comme bien d’autres vendredis, de grands rassemblements ont eu lieu à la place Verte à Tripoli.

Il est très difficile de savoir exactement combien de personnes ont participé à ces rassemblements. On estime le nombre de participants à la manifestation de la place Verte le 1er juillet à un million de personnes.

(Regardez sur GRTV le reportage vidéo fait par ANSWER avec Cynthia McKinney et Ramsey Clark)

Les rassemblements se sont pratiquement tenus chaque semaine à Tripoli ainsi que dans d’autres villes libyennes, dont un à Sabah le 8 juillet 2011

L’opinion publique occidentale a été désinformée. Les Européens et les Nord-Américains ne sont même pas au courant que ces grands rassemblements ont eu lieu.

Ces derniers expriment la ferme opposition des Libyens à l’intervention « humanitaire » de l’OTAN (« au nom du peuple libyen »).

La grande majorité de la population s’oppose au Conseil national de transition situé à Benghazi.

Les manifestations indiquent également un appui populaire significatif au colonel Kadhafi, contrairement aux habituelles descriptions stéréotypées des médias occidentaux.

Ou les médias dominants ont simplement écarté la signification de ces regroupements publics contre l’OTAN ou ils ont omis de les couvrir.

Ces rassemblements se poursuivent jusque tard dans la nuit.

Les photos suivantes montrent des Libyens convergeant vers la place Verte le 1er juillet 2011.

Elles montrent également que les médias dominants étaient présents et au courant des ces manifestations. Donc, qu’est-ce qui les empêchait de rapporter la vérité?

Pourquoi certains de ces journalistes affirment-ils que seulement quelques milliers de personnes y ont assisté?

Il convient de noter que les photos ont été prises au début de l’événement.

Tout au long de la journée jusque dans la nuit, les Libyens se sont dirigés vers la place Verte. Les routes et autoroutes pour s’y rendre étaient bondées. Au plus fort de la manifestation, le nombre de personnes était significativement plus important que ce qu’évoquent les photos.

PHOTOMONTAGE

1. Les journalistes occidentaux prennent place sur les toits.

2. Les gens se déplacent vers la place Verte

 

3. Les enfants de la Libye: les victimes des bombardements de l’OTAN

Photos: Copyright. Mahdi Darius Nazemoroaya, centre de recherche sur la mondialisation 2011

Pour un reportage complet sur GRTV incluant des preuves photographiques exhaustives.

VIDEO: This is Libya: On the Ground Scenes

Mahdi Darius Nazemroaya est un spécialiste du Moyen-Orient et de l’Asie centrale. Il est un chercheur associé au Centre de Recherche sur la Mondialisation (Mondialisation.ca).

Traduction: Julie Lévesque pour Mondialisation.ca



Articles Par : Mahdi Darius Nazemroaya

A propos :

An award-winning author and geopolitical analyst, Mahdi Darius Nazemroaya is the author of The Globalization of NATO (Clarity Press) and a forthcoming book The War on Libya and the Re-Colonization of Africa. He has also contributed to several other books ranging from cultural critique to international relations. He is a Sociologist and Research Associate at the Centre for Research on Globalization (CRG), a contributor at the Strategic Culture Foundation (SCF), Moscow, and a member of the Scientific Committee of Geopolitica, Italy.

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]