Print

La raquette de croisière hypersonique BrahMos-II, fruit de la coopération entre la Russie et l’Inde
Par Valentin Vasilescu
Mondialisation.ca, 28 décembre 2014
acs-rss.ro
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/la-raquette-de-croisiere-hypersonique-brahmos-ii-fruit-de-la-cooperation-entre-la-russie-et-linde/5421776

Pendant la visite en Inde de 10-11 décembre, le président Poutine et le premier-ministre Mondi ont annoncé de nouveaux projets de collaboration des deux États, dans les domaines militaire et énergétique. Le programme des centrales nucléaires russes a été augmenté à 20 groupes et à 1.000 MW, l’Inde étant invitée à participer à l’exploitation du pétrole et des gaz, ci-inclus dans la zone arctique de la Russie. Dans le domaine militaire, les deux pays ont convenu la réalisation en commun d’un avion plurifonctionnel, d’un transporteur blindé et de la raquette BrahMos II.

BrahMos-II est une raquette de croisière hypersonique en voie d’élaboration par le Département de Recherche de l’Industrie de la Défense indienne ainsi que par le groupe industriel du Ministère de la Défense de la Fédération Russe, NPO Mashinostroeyenia. Les deux entités ont formé ensemble, à partir de l’an 2000, un joint-venture, intitulé BrahMos Aerospace Private Limited.

http://youtu.be/7AsKKo1O8rs

BrahMos est l’abréviation des fleuves Brahmapoutre de l’Inde et Moscou de la Russie.  BrahMos-II aura une vitesse de Mach 7, la raquette étant propulsée à l’aide d’un moteur scramjet russe. Le moteur scramjet c’est la version hypersonique de celui ramjet, expérimenté et réalisé pour la première fois en Allemagne par le professeur docteur Wolf Trommsdorff. En fonctionnant avec du kérosène et de l’air atmosphérique, c’est l’équivalent du turboréacteur utilisé par les avions supersoniques duquel on a éliminé les pièces en mouvement.

http://youtu.be/MvtxjSrImHw

Au moteur ramjet, la compression de l’air, avant l’entrée dans la chambre de combustion, se produit sans étape de compresseur, en utilisant seulement la compression dynamique, obtenue dans le dispositif d’admission. Le seul empêchement de ce type de moteur est qu’il ne fonctionne pas à vitesse zéro, raison pour laquelle il lui faut une étape de commencement qui lui imprime la vitesse de Mach 1. Le rendement le plus élevé de ce type de moteur est obtenu à des vitesses supérieures à Mach 3. Les ingénieurs concepteurs russes ont établi l’enveloppe finale de la raquette, en 2015 le fuselage étant projeté à parcourir les tests dans le tunnel aérodynamique. Les tests de vol sont planifiés à commencer en Inde, en 2017.

http://militaryrussia.ru/i/284/688/5OEwS.jpg

C’est le deuxième type de la série des raquettes de croisière BrahMos. Le premier type de raquette russo-indienne a été BrahMos I, qui atteint une vitesse de Mach 2.8 – 3 et fait déjà partie de la dotation de la Marine, de l’Aviation et des troupes terrestres indiennes, au mois de Novembre 2006. BrahMos-I est la raquette de croisière la plus rapide au monde, à l’heure actuelle, à sa conception on a eu comme point de référence la raquette russe  P-800 Oniks.

http://youtu.be/a3zAolroOQs

Le rayon d’action de la raquette BrahMos-II a été limitée à 290 km à cause du fait que la Russie fait partie du régime international de contrôle des technologies pour les raquettes (MTCR) qui lui interdit d’aider d’autres pays à développer des raquettes ayant des rayons d’action supérieures à 300 km.

Valentin Vasilescu

Article original en roumain :

http://acs-rss.ro/index.php/arhiva-glasul/item/17-brahmos-ii-rodul-cooperarii-indiei-cu-rusia

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.