Print

La révolte en Haïti dont on ne parle pas
Par Jean Saint-Vil et Robin Philpot
Mondialisation.ca, 14 février 2019
Le pied à Papineau CKVL
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/la-revolte-en-haiti-dont-on-ne-parle-pas/5631052

Haïti, dont on parle peu, est la scène d’immenses manifestations où on exige la démission du président Jovenal Moïse mais on n’en parle pas. Le 7 février marquait l’anniversaire de la fuite de Jean-Claude Duvalier; eàdes milliers de Haïtiens partout au pays l’ont souligné en manifestant contre le gouvernement de Jovenal Moïse, la corruption, la violence de l’État et plus.

Jean St-Vil parle de l’ampleur des manifestations et de ses origines. Il fait remarquer que pendant que le « Core Group » de pays, prend toutes les mesures possibles pour maintenir ce président contesté — et détesté — au pouvoir, ces mêmes pays impérialistes exigent le départ du président Maduro du Venezuela. Il rappelle aussi que l’une des étincelles des manifestations actuelles est le détournement de milliards de $ du programme d’aide que le Venezuela sous Chavez avait établi pour soutenir Haïti.

En terminant, Jean St-Vil souligne les liens historiques entre Haïti et le Venezuela qui remontent à 1806 suivant la libération de Haïti. Haïti a en effet joué un rôle primordial économique et militaire dans la libération d’un grand nombres de pays d’Amérique latine, dont le Venezuela. Victor Chavez l’avait reconnu lors de visites à Haïti.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.