La Roumanie fait de sa base US la plus grande d’Europe

La nouvelle base de Mihail Kogalniceanu abritera en permanence jusqu’à 10.000 soldats, signale les médias. Visant à devenir la plus grande base de l’OTAN d’Europe, le nombre des soldats US devrait dépasser celui de la base US de Ramstein

Une base US de l’OTAN avec des écoles, des jardins d’enfants. «Les travaux ont commencé sur la plus grande base militaire de l’OTAN en Europe. De la taille d’une petite ville, sur une superficie de près de trois mille hectares, le site pourra accueillir en permanence jusqu’à 10.000 soldats de l’OTAN et leurs familles», annonce Euronews. «Le projet, d’un montant de 2,5 milliards d’euros, comprend des pistes d’atterrissage, des plates-formes d’armes, des hangars pour avions militaires, mais aussi des écoles, des jardins d’enfants, des magasins et même un hôpital», continue le média international. 

«Le gouvernement roumain a alloué 2,5 milliards d’euros à ce projet qui transformera la base du comté de Constanţa, donnant sur la mer Noire, en site de l’OTAN le plus important en Europe», stipule Euronews. Les travaux d’agrandissement battent leur plein, mais une fois terminés, cette base de Mihail Kogălniceanu deviendra la plus grande d’Europe. Il dépassera, donc, celui de Ramstein en Allemagne. 

Un périmètre militaire US de 30 kilomètres. Selon le média international, la base s’étendra sur environ 2.800 hectares avec un périmètre total de 30 kilomètres et pourra accueillir tout type de capacités de combat. Nicolae Creţu, commandant de la 57ème Base aérienne Mihail Kogălniceanu: «En plus des capacités de la 57ème Base aérienne sur notre site, elles sont également déployées et nous sommes prêts, mais nous concevons également l’infrastructure nécessaire pour pouvoir accueillir et capacités de soutien au sol, pour des opérations spéciales ou tout autre type de capacité militaire». 

Une nouvelle piste d’atterrissage, des hangars pour avions. Ouest-France fait savoir que «la base aérienne 57 Mihail Kogalniceanu dans le județ (département) de Constanţa, accueille actuellement cinq mille militaires, pour la plupart des soldats américains de l’USAF». Le quotidien français souligne: «Le projet lancé en 2021 (les marchés ont été attribués en juin 2022), d’un montant de 2,5 milliards d’euros, comprend la création d’une nouvelle piste d’atterrissage, des hangars pour avions, des soutes à munitions», avec – comme annoncé plus haut – «des écoles, des jardins d’enfants, des magasins et même un hôpital. De quoi accueillir jusqu’à 10.000 soldats et leurs familles». «La construction d’une nouvelle piste, parallèle à celle existante, devrait commencer prochainement», conclut Ouest-France. 

F-16 en Roumanie. Observateur Continental avait déjà évoqué le plan de l’OTAN en cas de guerre contre la Russie: «Les médias occidentaux ont révélé le plan de l’Otan en cas de guerre avec la Russie»; «Celui-ci implique une augmentation de la taille des forces de réaction rapide de l’Alliance atlantique à 300.000 soldats, tout en plaçant sous la tutelle des alliés les plus forts le rôle de cette défense concernant des pays d’Europe de l’Est». Observateur Continental signalait qu’en Roumanie la formation des personnels ukrainiens sur F-16 dans le cadre de la coalition de 11 pays a lieu, expliquant la construction de pistes pour des avions de guerre ou – ce qui est fortement possible – de drones, également. 

La nouvelle base en Roumanie plus grande que la base US de Ramstein. La base US de Ramstein était, à titre d’exemple, le plus important hub aérien et logistique des États-Unis en Europe, qui gère les drones qui sont envoyés sur différents conflits en Afrique ou au Moyen-Orient. Defense Zone rappelait que Ramstein, était avant la construction de la nouvelle base de l’OTAN en Roumanie, «l’avant poste américain en Europe» et le «pivot des États-Unis en Europe» . «Que ce soit lors de la guerre du Golfe, du Kosovo ou d’Irak, tous les soldats, les armes et les véhicules sont passés par Ramstein. Plus récemment, la base a organisé le retrait des troupes américaines d’Afghanisan ainsi que l’opération Allies Refuge, lancée le 15 août 2021 au moment où les talibans prenaient Kaboul», ce qui montre l’importance de telles bases US en Europe. La DW rappelle que «la base aérienne de Ramstein est utilisée comme centre de contrôle pour les frappes de drones au Yémen et ailleurs».

Les États-Unis construisant en Roumanie, la base Mihail Kogălniceanu, la plus grande de l’Europe, montre la volonté d’attaquer la Russie. La télévision polonaise, à son tour, évoque le fait que «la base de la région de Constanţa doit devenir la plus grande installation de l’OTAN en Europe» et «qu’ elle dépassera la taille de la base aérienne de Ramstein en Allemagne».
 
«Dans ce contexte, la base pourrait jouer un rôle crucial en offrant un soutien militaire et logistique diversifié aux forces ukrainiennes engagées dans des opérations de combat contre l’armée russe. Il est évident que cette installation posera un défi important aux installations russes en Crimée et dans d’autres régions» russes du Donbass», conclut TVP. 

«La Roumanie pourrait disposer, en 2040, de la plus grande base militaire accueillant des Américains de toute l’Europe», informe de son côté la télévision roumaine TVR qui précise: «Les forces américaines utilisent la base de Mihail Kogalniceanu depuis 1999 et abritent actuellement des unités de la 101e division aéroportée américaine, ainsi que des avions de combat alliés qui participent aux missions de police de l’air».

Actuellement à titre de comparaison pour imaginer la grandeur de la nouvelle base US en Roumanie, Ramstein en Allemagne abrite, selon des données de janvier 2023, environ 53.000 soldats américains et personnes à leur charge.

Pierre Duval



Articles Par : Pierre Duval

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]