Print

Lancement de la version française du site web Consensus11.org
Par Global Research
Mondialisation.ca, 13 mai 2012
consensus911.org/fr 13 mai 2012
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/lancement-de-la-version-fran-aise-du-site-web-consensus11-org/30823

MAI 2012 – L’association ReOpen911, partenaire du projet, est heureuse d’annoncer le lancement de la version française du site Web du panel d’experts « Consensus 9/11 »

 
     Ce site Web multilingue a pour but d’aider les médias du monde entier à évaluer la validité des arguments techniques présentés par le Mouvement pour la Vérité sur le 11-Septembre, qui contredisent le récit officiel des événements de ce jour fatidique. En effet, devant le foisonnement de théories et d’arguments les plus variés, il est parfois difficile, même aux professionnels de l’information, de se faire une opinion sur le sujet, à moins d’y consacrer un temps considérable. C’est pour simplifier la tâche des journalistes d’investigation ainsi que celle des néophytes intéressés que l’équipe de l’association ReOpen911 a traduit l’ensemble du site Web Consensus911.org afin de présenter en français, de façon claire et détaillée, les principaux « Points de consensus » de ce panel d’experts et les documents étayant leur liste.
 
     Pour surmonter le problème de la diversité des arguments et des thèses en présence, une méthodologie particulière a été utilisée par le « 9/11 Consensus Panel ». En effet, le même type de problématique existe dans le domaine de la médecine, où régnaient des approches contradictoires au sujet d’interventions et de traitements médicaux. Cet écueil a été en grande partie écarté par l’introduction de la médecine « basée sur les preuves ». En adoptant des outils de vérification aussi éprouvés que la méthode « Delphi« , la médecine a maintenant développé des centaines de techniques standardisées qui font l’objet d’un « consensus » et permettent d’aider les praticiens à établir un diagnostic ou à effectuer des traitements.
 
     De la même façon, les 20 experts membres du « 9/11 Consensus Panel » ont récemment développé un ensemble de « Points de consensus » portant sur les « meilleures preuves » contredisant la thèse officielle sur le 11-Septembre. Chacun de ces membres, tout en n’ayant aucune connaissance des positions des autres tout au long du processus, a participé à trois cycles successifs d’évaluation et de feedback qui ont permis d’affiner les questions traitées et de dégager à ce jour 18 « Points de consensus » basés sur les « meilleures preuves » disponibles.
 
     Ce procédé scientifique apporte un degré de crédibilité encore jamais atteint concernant les éléments de preuves qui mettent à mal la thèse officielle sur les événements du 11 septembre 2001.
 
     Ces « Points de consensus » développés par une équipe multidisciplinaire de professionnels offrent aux médias la fiabilité et la confiance nécessaires à l’établissement d’un débat sérieux sur un événement qui a transformé le monde dans lequel nous vivons. L’ensemble de ces informations est désormais disponible en français sur http://consensus911.org/fr/ 
 
       Liste des membres du 9/11 Consensus Panel
 

 
 
Dr Robert Bowman, Air Force (USA)
 
Dr David Chandler, Prof. Physique (USA)
 
Giulietto Chiesa, journaliste, homme polit. (IT)
 
Dwain Deets, Dir. Recherches NASA (USA)
 
Tod Fletcher, Prof science Berkeley (USA)
 
Lt-Colonel David Gapp, Pilote Air Force (USA)
 
Dr Niels Harrit, Prof Chimie, Copenhague (DK)
 
Dr. Steven Jones, Prof Physique (USA)
 
Cdt Ralph Kolstad, pilote Navy (USA)
 
Dr Graeme MacQueen, Prof. Religion (USA)
 
Massimo Mazzucco, cinéaste, réalisateur (IT)
 

 
Dennis P. McMahon, Avocat (USA)
 
Aidan Monaghan, Ingénieur Electron. (USA)
 
Rowland Morgan, journaliste (UK)
 
Frances Shure, Prof. Psychologie (USA)
 
Lou Stolzenberg, thérapeute (USA)
 
Daniel Sunjata, acteur (USA)
 
Dr M. Witt, Prof. Admin. publique (USA)
 
Dr. Jonathan B. Weisbuch, médecin (USA)
 
David R.Griffin, Prof. religion, écrivain (USA)
 
William Veale, avocat (USA)
 
Elizabeth Woodworth, Bibliothécaire (CAN)
 

 

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.