Print

L’Angleterre falsifie les données de la COVID-19: Plus de cent mille tests de coronavirus ont été « comptés deux fois ».
Par Prof Michel Chossudovsky
Mondialisation.ca, 23 mai 2020

Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/langleterre-falsifie-les-donnees-de-la-covid-19-plus-de-cent-mille-tests-de-coronavirus-ont-ete-comptes-deux-fois/5645820

Selon le Daily Telegraph (21 mai 2020) : « des échantillons prélevés sur le même patient sont enregistrés comme deux tests distincts dans les chiffres officiels du gouvernement ».

« Des dizaines de milliers de tests pour dépister la Covid-19 ont été comptés deux fois dans le décompte officiel du gouvernement, ont admis les responsables de la santé publique ».

« Les tests de diagnostic qui impliquent le prélèvement d’échantillons de salive et de nez sur le même patient sont comptés comme deux tests, et non comme un seul.

Le ministère de la santé et des affaires sociales et celui de la santé publique d’Angleterre ont chacun confirmé le double comptage. Cela gonfle de plus de 20 % les chiffres des tests de diagnostic rapportés quotidiennement, cette proportion étant beaucoup plus élevée au début de la crise, avant que les kits de tests à domicile ne soient ajoutés aux totaux quotidiens ».

Il ne s’agit pas d’une « erreur » ou d’une « incompétence ».

Il s’agit d’une intention délibérée de falsifier les données et de gonfler le nombre de cas positifs en vue de soutenir la campagne de la peur du coronavirus.

Il s’agit de bien plus que des « dizaines de milliers » comme le rapportent les médias britanniques. Ce sont les chiffres :

« Près de 350 000 tests supplémentaires ont été signalés dans les données du gouvernement par rapport aux personnes testées depuis le début de la pandémie ».

« Divergence » ou fraude pure et simple ?

« L’écart s’explique en grande partie par la pratique consistant à compter deux fois les échantillons de salive et de nez d’une même personne » (Telegraph)

Quand cela a-t-il commencé ? Et pourquoi le personnel de santé publique ne s’est-il pas exprimé ? Ou bien on leur a demandé de se taire ?

Et qui était chargé d’apprendre au personnel de santé « à compter les données en double ». Y aura-t-il une enquête ?

Le gouvernement de Boris Johnson pris en train de manipuler les données

Gardez à l’esprit que les chiffres du « double comptage » sont utilisés par le gouvernement de Boris Johnson pour maintenir le verrouillage et retarder la réouverture de l’économie britannique. Il n’est pas surprenant que le Royaume-Uni ait le plus grand nombre de cas dits « confirmés » en Europe.

Et maintenant, les autorités sanitaires anglaises font la promotion de « kits de test à domicile » qui sont dits « fiables » et « précis ». (Et ceux-ci sont également inclus dans les « cas confirmés ».)

Ce n’est pas la première fois que le gouvernement est pris en train de manipuler les données des tests. Il a été accusé le mois dernier d’avoir inclus des milliers de tests à domicile qui avaient été affichés mais non réalisés dans le but d’atteindre son objectif de 100.000 tests« .

L’ « incroyable » objectif de 100.000 Covid-19 du gouvernement suscite une controverse sur les kits de tests « envoyés par la poste
Plus de 40 000 de ces tests comprennent des kits de prélèvement envoyés à des foyers privés et des sites de tests satellites qui n’ont pas encore été livrés à un laboratoire

par Henry Bodkin , correspondant santé et Harry Yorke , correspondant politique
1 mai 2020, 21h03

Déjà vu : L’épidémie de grippe porcine H1N1

Pendant l’épidémie de grippe porcine H1N1 en 2009, les mêmes autorités sanitaires en Angleterre ont traité les données pour les « cas suspects » sans effectuer de test en laboratoire, alors qu’en Écosse, les données étaient basées sur les « cas confirmés » (tests en laboratoire). Pour la même période, il y a eu 43 cas confirmés en Écosse contre 3906 en Angleterre, soit un ratio de plus de 1 pour 9. Je dois mentionner que ces fausses données (Angleterre) ont donné le feu vert à la vaccination de masse au Royaume-Uni par Glaxo Smith Kline, qui a provoqué des lésions cérébrales chez les enfants.

Les victimes britanniques ayant subies des dommages cérébraux à cause du vaccin contre la grippe porcine seront indemnisés à hauteur de 60 millions d’euros
Par Tom Porter
2 mars 2014 14:40 GMT

Ne laissons pas cela se reproduire. Dites NON au vaccin.

L’Angleterre n’est pas la seule à falsifier les données du COVID.

Les États-Unis

Le CDC (centre pour le contrôle des maladies) signale régulièrement les « cas présumés » comme des « cas confirmés ».

Et les cliniques de santé reçoivent une somme substantielle de l’assurance santé  (Medicare) pour chaque admission due au COVID-19.

Le double comptage est également pratiqué aux États-Unis. Un rapport récent confirme que l’État de Virginie est

« pour commencer à compter deux fois les cas de coronavirus positifs multiples. [la même personne a été testée plusieurs fois] ».

« La nouvelle politique peut servir à augmenter fortement le nombre de cas, ce qui pourrait à son tour retarder considérablement la réouverture de l’État« .  (c’est nous qui soulignons)

Un même individu peut être compté « positif » plus d’une fois, ce qui signifie également que la réouverture de l’économie de la Virginie sera retardée en raison de l’introduction d’une méthodologie de « fausses » données qui a été initiée au début mai.

Cui bono.

Davantage de personnes au chômage. Davantage d’entreprises au bord de la faillite.

***

Il est essentiel que les médecins, les épidémiologistes et les professionnels de la santé du monde entier s’expriment et réfutent les déclarations de leurs gouvernements qui agissent au nom des grandes entreprises pharmaceutiques.

Michel Chossudovsky

 

Article original en anglais :

England Falsifies COVID Data: More than A Hundred Thousand Coronavirus Tests were “Double-counted”

L’image en vedette provient d’OffGuardian

Traduit par Maya pour Mondialisation

Note aux lecteurs : veuillez cliquer sur les boutons de partage ci-dessus ou ci-dessous. Faites suivre cet article à vos listes de diffusion. Publiez cet article sur votre blog, vos forums Internet, etc.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.