Print

Le Canada retire son financement de l’UNRWA
Par CJPMO
Mondialisation.ca, 22 janvier 2010
Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient 22 janvier 2010
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-canada-retire-son-financement-de-l-unrwa/17150

Palestinian woman refugee
Photo: Munir Nasr, UNRWA  / Une réfugiée palestinienne. Photo: Munir Nasr, UNRWA

Montréal, 21 janvier 2010 – La semaine dernière, le gouvernement du Canada a discrètement annoncé qu’il allait retirer sa contribution financière à l’Office de secours et de travaux des Nations Unies (UNRWA) au profit d’un budget limité pour le renforcement du système judiciaire de l’Autorité palestinienne et d’autres programmes d’aide alimentaire. La nouvelle survient au moment où l’UNRWA lance une campagne de financement extraordinaire pour rassembler les millions de dollars nécessaires aux programmes d’aide instaurés dans les territoires palestiniens occupés.

L’UNRWA fournit de l’assistance à 4,67 millions de réfugiés palestiniens à travers le Moyen-Orient et gère des programmes dans les secteurs de l’éducation, de la santé et d’autres services sociaux dans 59 camps de réfugiés palestiniens. L’agence fonctionne uniquement grâce à des dons provenant de différentes organisations et des gouvernements. Elle est actuellement sous contrainte financière sévère en raison de l’augmentation du nombre de réfugiés palestiniens, de la détérioration de leur condition socio-économique, du niveau de chômage et de l’insécurité alimentaire.

 « La décision du Canada de couper les fonds à des programmes aussi essentiels pour les réfugiés palestiniens que ceux gérés par l’UNRWA est très inquiétante et pourrait avoir des conséquences importantes pour les réfugiés palestiniens », déclare Thomas Woodley, le président de CJPMO. Réduire la capacité de l’UNRWA compromettrait donc davantage la qualité de vie de ces personnes. « Les Canadiens doivent réagir à cette nouvelle et protester contre cette rupture drastique par rapport aux valeurs traditionnelles de compassion et de préoccupations humanitaires du Canada », poursuit Woodley.

Le Canada est le septième donneur en importance à l’UNRWA et contribue en moyenne pour 15 millions de dollars annuellement via l’Agence canadienne pour le développement international (ACDI) présentement supervisée par la ministre de la Coopération internationale, Beverley Oda. Plusieurs groupes pensent que la décision des autorités canadiennes de mettre un terme à son soutien envers l’UNRWA relève bien plus qu’un simple souci de réallouer les sommes d’argent plus efficacement. Elle pourrait refléter une intention de voir éventuellement l’agence des Nations Unies complètement disparaître et un parti pris fondé sur de la désinformation, voire de la propagande idéologique. « Il y a des groupes qui semblent penser que si les subventions à l’UNRWA cessaient et que celle-ci disparaissait, les réfugiés disparaitraient aussi. Ceci est une fabrication trompeuse », déclare un des porte-paroles de l’UNRWA, Chris Gunness.

Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Grace Batchoun
Canadiens pour la Justice et Paix au Moyen-Orient
Téléphone: (514) 745-8491
Courriel CJPMOSite Web CJPMO

Canadiens pour la Justice et la Paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.