Le CDH de l’ONU conclut que le raid israélien de la flottille est à la fois brutal et illégal

flotilla raid victim aboard Mavi Marmara

La mission d’enquête du Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU a trouvé des preuves convaincantes à l’appui d’éventuelles poursuites pour massacre intentionnel des passagers, torture et traitement inhumain. 

Dans un rapport publié le 22 septembre, la mission d’enquête du Conseil des droits de l’homme (CDH) de l’ONU a accusé les forces israéliennes d’avoir violé le droit international lors de leur attaque contre la flottille d’aide destinée à Gaza le 31 mai dernier. La mission a également trouvé des preuves convaincantes à l’appui d’éventuelles poursuites pour massacre intentionnel des passagers, torture et traitement inhumain. La mission rapporte que le comportement des forces israéliennes a montré une « violence absolument inutile et incroyable ».

L’enquête de la mission a conclu que des balles réelles ont été tirées par les hélicoptères vers le pont supérieur du Mavi Marmara avant la descente des soldats. Le rapport de la mission affirme que les soldats israéliens ont eut recours à une force létale, de façon totalement arbitraire et généralisée, blessant et tuant un grand nombre de personnes. Le rapport note aussi que les circonstances entourant la mort d’au moins six passagers étaient conformes à une exécution extrajudiciaire, arbitraire et sommaire. Deux autres passagers ont été tués à bout portant alors qu’ils gisaient, blessés, sur le pont du bateau. Quatre autres ont été abattus bien qu’ils n’aient pris part à aucune activité qui ait pu représenter une menace pour les soldats israéliens.  Même après avoir pris le contrôle du bateau, les forces israéliennes ont continué à maltraiter les passagers. À l’arrivée au port d’Ashdod, les brutalités ont persisté : un passager a été sévèrement battu et sa jambe fracturée délibérément. Pendant la déportation vers l’aéroport de Ben Gurion, 30 autres personnes ont été battues. De nombreuses autres violations ont été documentées.
 
Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est profondément troublée par les révélations du rapport de la mission du CDH. « Les conclusions du rapport démontrent un grand manque de respect pour la loi internationale et une indifférence inquiétante envers la vie humaine », a déclaré Thomas Woodley, le président de CJPMO.  CJPMO encourage vivement Israël et la communauté internationale – et le Canada avant tout – à traduire les auteurs du raid en la justice
Israël a rapidement qualifié le rapport de biaisé et en a rejeté les conclusions. Le rapport sera débattu à l’ONU cette semaine. Le gouvernement israélien refuse de rendre l’ensemble du matériel confisqué aux passagers pendant le raid, incluant les vidéos et photographies prises par les journalistes. Le CDH estime que cela constitue une tentative de dissimuler ou détruire des preuves.

 

Pour plus d’informations, veuillez communiquer avec:
Patricia Jean
Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient
Téléphone: 450-812-7781 ou 438-380-5410
Courriel CJPMO – Site Web CJPMO

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) est une organisation séculière, sans but lucratif, regroupant des hommes et des femmes d’horizons divers qui œuvrent pour que la paix et la justice renaissent au Moyen-Orient. Elle a pour vocation de responsabiliser les personnes d’influence à traiter les protagonistes avec équité et à favoriser l’essor durable et équilibré de la région.


Articles Par : CJPMO

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]