Le congrès américain approuve une aide de 600 millions de dollars à Israël

Joli cadeau de Noël du parrain/complice états-unien au gouvernement israélien en appui à sa politique militaire,dans un « partenariat stratégique » .

Le Congrès des Etats-unis approuve l’allocation de 133 millions de dollars au développement du projet de missiles Arrow.

Le Congrès approuve aussi, le 23 décembre, le transfert de 600 millions de dollars à Israël pour des projets communs de défense, en plus de ce qu’Israël reçoit déjà des Etats unis, selon le quotidien israélien Haaretz.

L’aide ainsi décidée sera utilisée pour des projets sécuritaires communs entre Israël et les Etats-unis, d’après des sources médiatiques.

Selon le Jerusalem Post, l’élément principal de l’accord est le système anti missile Arrow, une collaboration entre l’industrie aéronautique israélienne et Boeing.

Le Congrès a accordé 133 millions de dollars pour le projet Arrow, 45 millions de plus que ce que le gouvernement américain demandait pour ce projet, afin que l’argent supplémentaire permette d’accélérer la production des composants de l’Arrow aux Etats-unis, et permette ainsi à Israël de terminer son bouclier anti-missiles.

missile Arrow
missile Arrow

10 millions de dollars vont aussi être investis dans le développement d’un missile capable d’ intercepter des missiles à courte portée.

Plus tôt ce mois ci on a appris qu’Israël avait expérimenté avec succès le système anti-missiles Arrow en réponse à ce que des responsables au Ministère de la Défense ont appellé l’intensification de la menace des missiles ballistiques dans la région.

L’aide de 600 millions de dollars inclut aussi le financement de blindage pour les véhicules de transport de troupes Bradley , pour le système de leurres des avions et pour les drones Hunter et Pioneer, toujours selon le Post.

« Le Congrès maintient sa politique de soutien déterminé aux programmes de défense radicaux qui sont bénéfiques pour les Etats-unis et Israël et qui renforcent leur partenariat stratégique » a indiqué Josh Block, porte-parole de l’AIPAC, le groupe de pression pro-israélien qui a fait accélérer l’approbation de l’accord.

traduction et chapeau : C Léostic, Afps



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]