Le Congrès du Paraguay doit décider de l’avenir d’une tribu isolée

Des débats sur la protection du territoire des derniers Indiens isolés au sud du bassin amazonien ont actuellement lieu au Congrès paraguayen. Les terres en jeu sont celles d’un nombre inconnu d’Indiens ayoreo-totobiegosode isolés. Leur survie dépend étroitement de leur protection, or des compagnies d’exploitation forestière ont déjà pénétré profondément dans leurs forêts.

Leur existence a été confirmée de façon spectaculaire l’an dernier lorsqu’un groupe de 17 Indiens est apparu à la lisière de la forêt, entrant ainsi pour la première fois en contact avec le monde extérieur. Les Indiens avaient fait comprendre qu’ils étaient sortis de la foret parce que l’eau leur était venue à manquer, la plupart de leurs points d’eau permanents étant occupés par les colons.

L’an dernier, la Chambre basse du Paraguay (Chambre des Députés) avait adopté un projet de loi expropriant les grandes compagnies de ce territoire pour le rendre aux Ayoreo-Totobiegosode. Le texte a été rejeté par la Chambre haute (Sénat) après une vigoureuse campagne de lobbying menée par une puissante association de propriétaires terriens. Le texte est de retour à la Chambre des députés où un vote à la majorité simple lui permettrait de devenir loi.

Survival International lance une campagne de lettres pour soutenir les droits des Ayoreo-Totobiegosode. Eduejai Etacori, un porte-parole ayoreo, a déclaré :

« La forêt nous fait vivre, elle répond à tous nos besoins vitaux. J’ai toujours en tête les paroles de nos chefs ‘N’abandonnez pas le combat pour la terre’. C’est pourquoi je continue ».

Pour plus d’informations

http://survival-international.org/fr/tc%20ayoreo.htm ou contacter Magali Rubino  : 01 42 41 44 10 / [email protected]



Articles Par : Global Research

Avis de non-responsabilité : Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.

Le Centre de recherche sur la mondialisation (CRM) accorde la permission de reproduire la version intégrale ou des extraits d'articles du site Mondialisation.ca sur des sites de médias alternatifs. La source de l'article, l'adresse url ainsi qu'un hyperlien vers l'article original du CRM doivent être indiqués. Une note de droit d'auteur (copyright) doit également être indiquée.

Pour publier des articles de Mondialisation.ca en format papier ou autre, y compris les sites Internet commerciaux, contactez: [email protected]

Mondialisation.ca contient du matériel protégé par le droit d'auteur, dont le détenteur n'a pas toujours autorisé l’utilisation. Nous mettons ce matériel à la disposition de nos lecteurs en vertu du principe "d'utilisation équitable", dans le but d'améliorer la compréhension des enjeux politiques, économiques et sociaux. Tout le matériel mis en ligne sur ce site est à but non lucratif. Il est mis à la disposition de tous ceux qui s'y intéressent dans le but de faire de la recherche ainsi qu'à des fins éducatives. Si vous désirez utiliser du matériel protégé par le droit d'auteur pour des raisons autres que "l'utilisation équitable", vous devez demander la permission au détenteur du droit d'auteur.

Contact média: [email protected]