Print

Le Conseil de sécurité de l’ONU demande une enquête sur l’attaque de la flottille humanitaire pour Gaza
Par CJPMO
Mondialisation.ca, 03 juin 2010
Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient 3 juin 2010
Url de l'article:
https://www.mondialisation.ca/le-conseil-de-s-curit-de-l-onu-demande-une-enqu-te-sur-l-attaque-de-la-flottille-humanitaire-pour-gaza/19518

 Un Security Council

Ce 1er juin, le Conseil de sécurité des Nations Unies a publié sa déclaration affirmant qu’une enquête impartiale « conforme aux normes internationales » devait être menée.

Montréal, 2 juin 2010 – Ce 1er juin, le Conseil de sécurité des Nations Unies a publié sa déclaration sur l’attaque de la marine israélienne contre la flottille humanitaire pour Gaza, affirmant qu’une enquête impartiale « conforme aux normes internationales » devait être menée. La déclaration a également appelé à la libération immédiate de tous les civils de la flottille détenus en prison par Israël. La déclaration reconnait aussi que la situation humanitaire catastrophique à Gaza est intenable, soulignant à nouveau « la nécessité d’un flux soutenu et régulier de biens et de personnes vers Gaza, et de la fourniture et distribution sans entrave d’aide humanitaire dans tout le territoire ».

Les membres du Conseil de sécurité ont débattu avant de se mettre d’accord sur le langage utilisé dans le communiqué de presse final. Le représentant de la Turquie aux Nations Unies a fait usage de mots tels que « meurtre d’État » et « piraterie » pour décrire les actions de la marine israélienne. Il y eut également un débat vigoureux afin de savoir si l’enquête devait être indépendante (comme la mission Goldstone de 2009), une position soutenue par plusieurs sur le Conseil, ou si Israël seul devrait procéder à l’enquête, une position soutenue par les États-Unis et Israël.

Canadiens pour la justice et la paix au Moyen-Orient (CJPMO) soutient l’appel à une enquête internationale indépendante sur l’attaque et applaudit ceux parmi les dirigeants internationaux qui ont également appelé à la fin du siège israélien de Gaza. « Je suis heureux que le Conseil de sécurité ait agi rapidement afin de condamner cet acte horrible et qu’il continue à plaider pour la levée du siège paralysant de Gaza », a déclaré Tom Woodley, le président de CJPMO. Woodley continue: « Je crois, cependant, qu’un langage plus fort aurait pu être utilisé pour décrire cela comme un acte illégal de piratage. Cette attaque, qui a eu lieu dans les eaux internationales, est comparable à ce qui a eu lieu dans le golfe d’Aden avec les pirates somaliens. De toute évidence, Israël doit rendre des comptes ».

CJPMO continue d’encourager le gouvernement canadien et l’ONU à faire respecter le droit international humanitaire, à mettre fin au siège de Gaza et ainsi cesser la punition collective du 1,5 million de personnes vivant à Gaza. CJPMO appelle également à la fin immédiate de l’occupation israélienne du territoire palestinien.
 
 #####
 
Pour plus d’informations, veuillez contacter:
Grace Batchoun
Canadiens pour la justice et paix au Moyen-Orient
Téléphone: (514) 745-8491 begin_of_the_skype_highlighting              (514) 745-8491      end_of_the_skype_highlighting
Courriel CJPMOSite Web CJPMO

Avis de non-responsabilité: Les opinions exprimées dans cet article n'engagent que le ou les auteurs. Le Centre de recherche sur la mondialisation se dégage de toute responsabilité concernant le contenu de cet article et ne sera pas tenu responsable pour des erreurs ou informations incorrectes ou inexactes.