Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride

Le président Morales a été contraint de démissionner suite à la « demande » de l’armée, après que l’Organisation des États Américains, avec les États-Unis en sous-main, a affirmé avoir trouvé des « preuves «  établissant que sa ré-élection récente était truquée, mais le coup d’État militaire ne mettra pas fin à la Guerre Hybride contre la Bolivie, … Lire la suite de Le coup d’État militaire en Bolivie ne marque pas la fin de la guerre hybride